lundi 18 juin 2018

La moitié des migrants de l’Aquarius veulent l’asile en France

L'Aquarius a finalement trouvé un port d'accueil : il faut désormais un point de chute aux 630 migrants qui se trouvaient à bord du bateau de l’ONG SOS méditerranée. S’il a accosté à Valence, port espagnol, la France a proposé de prendre en charge ceux qui « répondraient aux critères du droit d’asile ». Près de la moitié des migrants ont donc « manifesté leur volonté de demander l'asile en France, pays ayant offert d'accueillir une partie des personnes voyageant sur le navire » a fait savoir... [Lire la suite]
dimanche 17 juin 2018

Aquarius : pour Marine Le Pen, "Emmanuel Macron est immigrationniste"

Les 630 migrants secourus par L'Aquarius il y a un peu plus d'une semaine au large de la Libye ont commencé à arriver dimanche matin dans le port espagnol de la Valence. Invitée du Grand Rendez-vous d'Europe 1/Cnews/Les Echos, Marine Le Pen a considéré cette semaine de mic-mac comme un échec de la politique européenne en matière d'immigration. "Ils auraient pu débarquer plus tôt en Tunisie ou en Algérie. Mais on est parti du principe que les migrants devaient systématiquement arriver en Europe. Pourquoi ?", a-t-elle... [Lire la suite]
samedi 16 juin 2018

Après l'Aquarius, Salvini interdit à deux navires transportant des migrants d’accoster en Italie

Le 16 juin, six jours après l'Aquarius, le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, a interdit à deux navires d'une ONG naviguant au large des côtes libyennes d'accoster dans les ports italiens. Il a déploré sur Facebook que ces bateaux soient «en attente de leur cargaison d'êtres humains». «Alors que le navire Aquarius navigue vers l'Espagne [arrivée prévue demain matin] deux autres navires d'ONG battant pavillon des Pays-Bas [Lifeline et Seefuchs] sont arrivés au large des... [Lire la suite]
mercredi 13 juin 2018

Débarquement d’Aquarius : Macron prend le parti des mafias de passeurs !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-Président du groupe Europe des Nations et des Libertés du 13/06/2018 En dénonçant “l’irresponsabilité” et le “cynisme” de la décision souveraine du gouvernement italien de refuser le débarquement de plus de 600 migrants clandestins sur ses côtes, Emmanuel Macron se fait l’idiot utile des mafias de passeurs et des trafiquants d’êtres humains qui exploitent le laxisme généralisé dans la gestion des flux migratoires. Le silence un temps observé par les... [Lire la suite]
mercredi 13 juin 2018

La présidente d’Occitanie-Roussillon en plein délire …

Communiqué de presse de Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales du 13/06/2018 Nous apprenons avec amusement que madame Carole Delga, Présidente de la région Occitanie, pense diriger un Etat souverain plutôt qu’une simple collectivité territoriale. Dans un message édifiant, teinté de crypto-régionalisme, Carole Delga déclare avoir pris contact avec Gilles Simeoni et la collectivité territoriale de Corse dans l’optique d’accueillir le navire Aquarius, refoulé des côtes italiennes et maltaises. Usant et abusant de son style... [Lire la suite]
mardi 12 juin 2018

Question écrite de Bruno Bilde à Gérard Collomb sur les déclarations du conseil exécutif de Corse du 12/06/2018

M. Bruno Bilde interroge M. le ministre de l’Intérieur sur les déclarations improbables et inacceptables du conseil exécutif de Corse qui a proposé d’ouvrir un port corse au navire Aquarius et ses 629 immigrés clandestins. En effet, après les refus du gouvernement italien et des autorités maltaises, l’association SOS Méditerranée, propriétaire du navire, a crié à l’impératif humanitaire pour inciter les Etats européens à recueillir ces migrants sans condition. Au terme de 72 heures de tergiversations, ils devraient finalement être... [Lire la suite]
mardi 12 juin 2018

Immigration : Rome refuse de recevoir des "leçons hypocrites" de Paris

Le gouvernement italien refuse de recevoir des "leçons hypocrites" de pays comme la France "ayant préféré détourner la tête" sur la question migratoire, a indiqué mardi 12 juin la présidence du Conseil. "Les déclarations concernant (le navire humanitaire) Aquarius qui proviennent de la France sont surprenantes", selon cette note, qui souligne que "l'Italie ne peut accepter de leçons hypocrites de pays ayant préféré détourner la tête en matière d'immigration".  D'abord publié dans les médias italiens, mais non... [Lire la suite]
mardi 12 juin 2018

Les “nationalistes” corses au révélateur des migrants illégaux

Communiqué de presse de Louis Aliot, Député des Pyrenées-Orientales du 12/06/2018 Les dirigeants “nationalistes” Siméoni et Talamoni proposent, en déni total des droits régaliens de notre pays, d’accueillir les migrants refoulés à juste titre d’Italie par le nouveau ministre de l’Intérieur. Ils font ainsi la démonstration de leur conception singulière de leur “communauté de destin”, qui prétend s’affranchir de la France, mais en fait pour emmener la Corse et les Corses vers l’abîme de la submersion migratoire. Nos compatriotes... [Lire la suite]
mardi 12 juin 2018

Salvini et l'Aquarius, ou l'Atlantide de la politique européenne

  L'Incorrect Par Gabriel Robin le 12/06/2018 Matteo Salvini est salutaire à double titre. Evidemment, il a décidé d’appliquer son programme en matière migratoire, en témoigne son geste rapide et efficace pour repousser l’Aquarius rempli de « migrants » loin des côtes italiennes. Mais, finalement, sa plus belle action ne serait-elle pas d’avoir fait sortir tous les éternels indignés  du bois ? Et mieux, d’agir en révélateur des mous et des inconscients, qu’ils soient députés de la majorité en France,... [Lire la suite]