samedi 6 octobre 2018

Redevance TV : Aurore Bergé réaffirme vouloir taxer tout le monde

Elle est la voix de la majorité présidentielle sur ce dossier. Aurore Bergé, rapporteure de la mission d'information sur l'avenir de l'audiovisuel public, a expliqué sur RTL vendredi 5 octobre qu'il fallait généraliser l'assiette de la contribution à l'audiovisuel public à tous les foyers. En clair, faire payer au plus grand nombre de Français la redevance télé, même à ceux qui n'ont pas de télévision ou qui regarde les programmes sur Internet. « La télévision et la radio publiques, c'est un service public donc c'est... [Lire la suite]
mercredi 29 août 2018

Pour Aurore Bergé (LREM),"les Français sont schizophrènes et les retraités peuvent faire un effort"

Pour Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines, il n’y a pas débat : « On peut légitimement demander un effort générationnel aux retraités et ils sont en capacité de le faire ». Invitée ce mardi sur le plateau de la web-émission économique « Ecorama », la jeune parlementaire qui était interrogée sur les mesures dévoilées ce dimanche par Edouard Philippe pour compenser la moindre croissance en 2019, s’est étonnée des réactions suscitées par les annonces du Premier ministre. « Les Français... [Lire la suite]
dimanche 8 avril 2018

Nantes: un mannequin à l'effigie de Macron pendu, LREM dénonce un "appel au meurtre"

Près de 2000 personnes ont manifesté ce samedi 7 avril à Nantes (Loire-Atlantique) contre la politique du gouvernement et notamment la réforme de l'université et celle de la SNCF. Un rassemblement marqué par une mise à mort symbolique du président de la République Emmanuel Macron qui a choqué des cadres du parti majoritaire La République En Marche et même certains de ses adversaires politiques. Dans l'après-midi, des manifestants, dont certains avaient le visage masqué, ont dressé une potence à laquelle... [Lire la suite]
lundi 25 février 2013

Crise identitaire à l’UMP : vers une stratégie de l’échec ?

Novopress 25/02/2013 – 08h00 Paris (NOVOpress) — La campagne électorale en vue des élections municipales de mars 2014 est l’occasion de s’interroger sur l’état de santé de l’ex Union pour la majorité présidentielle. Deux constats s’imposent : d’un côté, une base qui a soutenu la ligne “identitaire” impulsée par Patrick Buisson lors de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2012 puis la ligne de “droite décomplexée” conduite par Jean-François Copé. La même base militante s’est clairement prononcée en faveur d’alliances locales... [Lire la suite]