jeudi 20 avril 2017

La Licra annonce que Steeve Briois sera jugé pour un tweet incitant à la «haine raciale»

Selon l'AFP, le maire Front National pourrait être poursuivi par le parquet de Paris. La Licra a porté plainte pour un tweet jugé raciste, parce qu'établissant un lien entre crise migratoire et agressions sexuelles de masse en Europe. «Le procureur de la République de Paris a décidé de renvoyer Steeve Briois, maire d'Hénin-Beaumont et député européen, devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris pour provocation à la haine raciale et diffamation raciale», a déclaré la Licra à l'AFP le 20 avril, ce qu'a confirmé par... [Lire la suite]
dimanche 2 avril 2017

Immigration : le défi clivant de l’Europe donne l’avantage aux centre-européens

Europe centrale Trois pays en particulier durcissent leur politique migratoire en ce moment. Mais cela n’est que le début d’une nouvelle étape. Le positionnement par rapport à l’immigration va être déterminant pour l’avenir du continent européen, y compris sur le plan des relations internationales. Dans la lutte contre l’immigration illégale sur la route des Balkans, la Hongrie est la vedette. Le gouvernement conservateur de centre-droit de Viktor Orbán a dès 2015 cherché à endiguer le flot colossal de clandestins arrivant par... [Lire la suite]
lundi 13 mars 2017

Non à la propagande islamiste à Metz !

Communiqué de presse du Front National de Moselle du 13/03/2017 C’est avec consternation que nous avons regardé se dérouler tranquillement à Metz un meeting en faveur du président autoritaire turc, M. Erdogan. Le ministre turc des Affaires étrangères s’est vu interdire de territoire aux Pays-Bas, en Autriche et en Allemagne et les meetings prévus ne se sont pas tenus dans ces pays. Le Danemark vient d’annoncer qu’il reportait la visite du Premier Ministre turc. Un incident diplomatique entre la Turquie et les Pays-Bas est en... [Lire la suite]
dimanche 5 mars 2017

L'Autriche veut une interdiction européenne des meetings turcs

Le chancelier autrichien Christian Kern a appelé dimanche à une interdiction dans toute l'Union européenne des réunions électorales de figures politiques turques, afin, dit-il dans une interview au Welt am Sonntag, d'éviter des tensions bilatérales avec Ankara. Les autorités turques ont déclaré samedi qu'elles allaient continuer de tenir des meetings en Allemagne et aux Pays-Bas pour appeler les Turcs installés dans ces pays à voter "oui" lors du référendum du 16 avril au projet d'instaurer un régime présidentiel en Turquie. Le... [Lire la suite]
vendredi 10 février 2017

L’Europe centrale s’unit pour mettre fin à l’immigration illégale

Autriche, Vienne – Des ministres de 15 pays se sont réunis à Vienne le mercredi 8 février pour s’accorder sur les mesures à prendre pour mettre un terme à l’immigration clandestine dans les Balkans et en Europe centrale. Des représentants de l’Autriche, de la Hongrie, de la Bulgarie, de la Tchéquie, de la Croatie, de la Pologne, de la Roumanie, de la Slovaquie, de la Slovénie, de l’Albanie, de la Bosnie, du Monténégro, de la Macédoine, de la Serbie, du Kosovo et de la Grèce étaient présents à la réunion. Les pays le... [Lire la suite]
lundi 5 décembre 2016

Norbert Hofer victime d’un rasoir électoral à deux lames

Gilles Lebreton Par Gilles Lebreton, député européen du Front National le 05/12/2016 Norbert Hofer a perdu les élections présidentielles autrichiennes du 4 décembre. Sa défaite est une surprise, et plus encore l’ampleur de celle-ci puisqu’il n’a récolté que 47% des voix contre près de 50% lors de l’élection annulée du 22 mai. Que s’est-il passé ? J’ai la conviction qu’il a été victime d’une stratégie en deux temps déployée par le Système en place contre sa victoire annoncée. Premier temps, Hofer remporte vraisemblablement... [Lire la suite]
dimanche 4 décembre 2016

Autriche : le FPÖ reconnaît sa défaite face au candidat écolo Van der Bellen

Le parti FPÖ a reconnu la défaite de son candidat Norbert Hofer dans la course à la présidentielle autrichienne, netttement remportée selon les projections par l'écologiste Alexander Van der Bellen. Selon un premier sondage, le candidat écologiste Alexander Van der Bellen battrait le candidat de droite Norbert Hofer avec 53,6% des voix. «Je souhaite féliciter Van der Bellen pour ce succès», a déclaré le secrétaire général du Parti de la liberté (FPÖ), Herbert Kickl, à la télévision publique. Le 04/12/2016 RT France
samedi 3 décembre 2016

L'Autriche vote dimanche pour le «troisième tour» de la présidentielle

Le second tour avait été annulé cet été à cause d'irrégularités. Selon les sondages, le duel s'annonce très serré entre les candidats écologiste et d'extrême droite. Une victoire de ce dernier serait un très mauvais symbole vu de l'étranger mais ne devrait pas bouleverser l'ordre établi. C'est le deuxième round d'une élection qui a déjà eu lieu. Cet été, la Cour constitutionnelle autrichienne avait annulé le résultat de l'élection présidentielle, suite à de nombreuses négligences lors du dépouillement des votes par... [Lire la suite]
mercredi 30 novembre 2016

Mauvaise nouvelle en Autriche : les sondages donnent Norbert Hofer gagnant

30/11/2016 – Autriche (NOVOpress) C’est la pire des nouvelles qui pouvait arriver à Norbert Hofer : les sondages réalisés à quelques jours de la présidentielle autrichienne donnent le candidat du FPÖ gagnant face à Alexander Van der Bellen. Selon Gallup, il l’emporterait dimanche avec 52 % contre 48 % à son adversaire écologiste, des chiffres qui sont les mêmes que ceux de l’étude réalisée par AKonsult. Toutefois, un espoir subsiste : selon l'instittut Unique, Norbert Hofer serait battu sur le fil par... [Lire la suite]
lundi 28 novembre 2016

Royaume-Uni: Paul Nuttall élu à la tête de l'Ukip

Paul Nuttall a été élu lundi à la tête de l'Ukip et devra relever le défi de succéder au charismatique Nigel Farage, allié de Donald Trump, dont le départ risque de fragiliser le parti anti-immigration et pro-Brexit. Nuttall, qui fête ses 40 ans mercredi, a devancé les deux autres candidats, Suzanne Evans et John Rees-Evans, pour prendre les rênes de la troisième force politique britannique, avec 12,6% des voix aux législatives de 2015. "C'est un nouveau départ, nous allons rassembler le parti et en terminer avec les divisions. Je... [Lire la suite]