mardi 10 avril 2018

Vent frais, senteur d’humus, odeur de sapin…

La nouvelle a été accueillie avec les grimaces de circonstance par les grands pontes bruxellois, les macroniens, la gauche, George Soros, Jacques Attali,  les  officines et autres ligues de vertus, diverses et variées,  prônant le métissage et le vivre-ensemble obligatoires. Hier, sept hongrois sur dix  ont en effet voté lors  des législatives en faveur des  candidats nationaux-conservateurs du Fidesz -le parti de l’actuel Premier ministre  Viktor Orban engrange 49% des... [Lire la suite]
mercredi 4 avril 2018

L'Autriche veut interdire le port du voile en maternelle et primaire

Le gouvernement autrichien du conservateur Sebastian Kurz, allié à l'extrême droite  FPÖ, a indiqué aujourd'hui préparer une loi à valeur de "symbole" pour interdire le port du voile aux fillettes au jardin d'enfant et à l'école primaire. Le projet de texte devrait être finalisé avant l'été, a précisé le ministre de l'Educaion  Heinz Faßmann lors du conseil des ministres, expliquant qu'il voyait dans cette initiative "une mesure symbolique", indépendamment du nombre d'enfants concernés dans les écoles maternelles et... [Lire la suite]
mercredi 7 mars 2018

Les "enterrements" politico-médiatiques on connait !

La marotte à la mode dans le petit monde journalistico-politiques et d'affirmer- par des propos très construits (off course) avec en exemple numéro un, le fameux débat de l'entre-deux tours entre notre présidente et Emmanuel Macron - que le Front National est fini. Le dernier sondage de Kantar Sofres-OnePoint pour France Info, Le Monde, Franceinfo, LCP-Assemblée nationale et Public Sénat qui nous annonce une chute libre des idées défendues par le FN dans l'opinion en fait foi, le mouvement présidé par Marine Le Pen est selon ce... [Lire la suite]
mercredi 17 janvier 2018

En Autriche : la natalité plutôt que l’immigration

Boulevard Voltaire Par Alexandre Coligny * le 17/01/2018 Le gouvernement autrichien dirigé par le néo-conservateur Sebastian Kurz, qui a fait couler beaucoup d’encre en Europe occidentale du fait de son alliance avec le parti d’extrème droite  FPÖ, a l’intention de mettre en place, dès le 1er janvier 2019, un bonus familial qui prendra la forme d’une réduction d’impôts pour les familles avec des enfants, dans le but de relancer la natalité. Comme toute l’Europe centrale, l’Autriche n’échappe pas à un taux de natalité en... [Lire la suite]
dimanche 7 janvier 2018

La fin du Front National ? Marine Le Pen veut entamer la mue du parti pour qu'il puisse gouverner

La présidente du Front National, Marine Le Pen, a estimé le 7 janvier que son parti devait changer de nom pour être perçu comme un «parti de gouvernement», susceptible de nouer des alliances politiques. «Il faut maintenant que [le FN] termine sa mue» et passe de «parti d'opposition, de contestation» à un parti de «gouvernement», a expliqué Marine Le Pen, le 7 janvier, lors d'une conférence de presse à Alençon, huitième étape de sa tournée de «refondation». Pour faire évoluer les mentalités et atteindre son... [Lire la suite]
jeudi 21 décembre 2017

Communiqué de Steeve Briois suite au déclenchement sans précédent par la Commission européenne d’une procédure...

Communiqué de Steeve Briois, SG du Front National, député européen du FN du 21/12/2017 La Commission européenne a déclenché Mercredi 20 Décembre une procédure sans précédent contre le gouvernement polonais, en activant l’article 7 du traité de Lisbonne, débouchant sur la suspension du droit de vote de la Pologne au sein du Conseil de l’union. En cause : la réforme constitutionnelle menée par le gouvernement polonais qui modifie le mode de désignation des juges à la Cour constitutionnelle. La Commission européenne ne recule devant... [Lire la suite]
mardi 19 décembre 2017

Merci pour ce moment…à grand coup de bûche de bonheur

Évoquant l’élection de Miss France diffusée samedi sur TF1, une cht’i de souche, Maëva Coucke (une insupportable provocation raciste?),  le journaliste d’Europe 1 David Abiker a commis ce tweet assez drôle, en pleine polémique désormais habituelle initiée par d’ autoproclamés féministes et autres défenseurs des minorités opprimées : « je trouve que le concours miss France a une approche légèrement genrée de la compétition et assez peu inclusive des moches. » En Autriche,... [Lire la suite]
dimanche 17 décembre 2017

Pourquoi le nouveau gouvernement autrichien peut changer la donne en Europe

Boulevard Voltaire Par Ferenc Almassy le 17/12/2017 Conséquence rapide et directe de la calamiteuse gestion germanique de la crise des migrants de 2015, l’Allemagne et l’Autriche sont dans une phase très difficile de flottement politique. Mais vendredi, l’Autriche a mis un terme à son calvaire, qui s’est avéré être une mutation. L’Autriche a désormais – comme ça y est d’usage – un gouvernement de coalition, réunissant les conservateurs du ÖVP avec, cette fois, les nationaux-libéraux du FPÖ. Une coalition qui pourrait bien... [Lire la suite]
samedi 16 décembre 2017

Autriche : après un accord avec les conservateurs, l'extrême droite obtient les ministères de l'Intérieur, de la Défense...

  L'extrême droite a obtenu les ministères régaliens de l'Intérieur, de la Défense et des Affaires étrangères dans le nouveau gouvernement formé avec le conservateur Sebastian Kurz, a annoncé le dirigeant du Parti de la liberté de l'Autriche (FPÖ), samedi 16 décembre. Heinz-Christian Strache s'exprimait lors d'une conférence de presse à Vienne. Il assumera, pour sa part, les fonctions de vice-chancelier et de ministre de la Fonction publique et des Sports. L'Intérieur et les Affaires étrangères avaient... [Lire la suite]
vendredi 15 décembre 2017

Autriche : le chancelier Sebastian Kurz scelle un accord de coalition avec les populistes du FPÖ

Sebastian Kurz et le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ) ont annoncé avoir scellé un accord de coalition, ouvrant les portes de la chancellerie au jeune dirigeant gouverneur et signant le retour du parti anti-immigration au gouvernement. «Nous sommes parvenus à un accord de gouvernement pour les cinq prochaines années», a annoncé Sebastian Kurz, qui s'exprimait aux côtés du chef du parti populiste anti-immigration FPÖ, Heinz-Christian Strache, à l'issue d'une dernière journée de négociations. «Les électeurs nous ont donné le... [Lire la suite]