mardi 4 septembre 2018

La nomination de Rugy à l'Ecologie laisse un arrière-goût de glyphosate dans la bouche de la gauche

Saluée par la majorité présidentielle, la nomination de François de Rugy au ministère de l'Ecologie a vivement été critiquée par l'opposition. La gauche a dénoncé son rôle dans le rejet des amendements visant à interdire le glyphosate. Après les rumeurs ayant fait émerger les noms de Daniel Cohn-Bendit et de Pascal Canfin, l'Elysée a finalement dévoilé, le 4 septembre, l'identité du successeur de Nicolas Hulot. La nomination de François de Rugy en tant que ministre de la Transition écologique n'a pas tardé... [Lire la suite]
jeudi 7 juin 2018

Comptes de campagne : que reproche-t-on à Emmanuel Macron dans l'affaire des ristournes ?

Plus d'un an après la fin de la campagne présidentielle, les comptes de campagne d'Emmanuel Macron font polémique. Le candidat victorieux de la dernière élection a-t-il bénéficié d'avantages financiers, notamment pour la location de salles où il a tenu meeting, par rapport à d'autres candidats? Comme Mediapart et Le Monde en avril et en mai, Franceinfo fait aussi état jeudi de "prix cassés" et de "ristournes cachées". L'Elysée s'en défend et la commission de contrôle a réaffirmé jeudi midi qu'il n'y avait... [Lire la suite]
lundi 22 janvier 2018

Les Républicains ? un parti sans avenir ?

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du FN, du RBM ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici. Boulevard Voltaire Par Yvan Blot le 22/01/2018 Les partis politiques, aussi, sont mortels. Le cas du Parti communiste français, réduit à une cabine téléphonique, est connu. Le départ de plusieurs parlementaires  LR, notamment de Xavier Bertrand et encore plus d’Alain Juppé, fait... [Lire la suite]
vendredi 1 décembre 2017

Sondage: 74% des Français et 63% des sympathisants de gauche pronostiquent la disparition du Parti socialiste

74% des Français interrogés et 63% des sympathisants de gauche estiment qu'il est possible que le Parti socialiste disparaisse du paysage politique français, révèle un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro, jeudi 30 novembre. Ce pronostic est même partagé par 48% des sympathisants socialistes. 23% des personnes interrogées pensent que cette disparition sera "définitive", la moitié qu'elle ne sera que "temporaire". Autre enseignement de ce sondage : plus de la moitié (53%) des sondés... [Lire la suite]
mercredi 30 août 2017

PS et comptes de campagne : Hamon menace de tout balancer…

Boulevard Voltaire Par Marie Delarue * le 30/08/2017 Au moment où les Français ratissaient leurs fonds de poche pour savoir s’ils allaient s’offrir un chouchou ou une glace en remontant de la plage, la guerre des roses faisait rage au Parti socialiste. C’est ainsi depuis la nuit des temps : le mort est à peine froid et le caveau pas encore refermé qu’on s’écharpe déjà autour de l’héritage. En portant Emmanuel Macron au pouvoir, la dernière élection présidentielle a achevé la vieille classe politique. Les « grands... [Lire la suite]
vendredi 11 août 2017

Présidentielle : pourquoi les comptes de campagne de Benoît Hamon font polémique

Au PS, les cadres commencent à régler leurs comptes... Notamment sur les frais de campagne de Benoît Hamon qui font vivement débat, plus de trois mois après l'élection présidentielle. Les comptes de campagne des onze candidats à l'élection, publiés jeudi 3 août au Journal officiel, ont révélé que le socialiste était le deuxième candidat le plus dépensier, après Emmanuel Macron. Benoît Hamon, arrivé cinquième au soir du premier tour, a dépensé plus de 15 millions d'euros pendant sa campagne.  Le socialiste... [Lire la suite]
mardi 2 mai 2017

Pour Le Foll et Cambadélis, "c'est la fin du PS"

Jean-Christophe Cambadélis premier secrétaire du PS et Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, ont entériné la mort du Parti socialiste après l'échec subit par Benoît Hamon lors de l'élection présidentielle, qui a obtenu seulement 6,36% des voix. Dans un entretien au Parisien, Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture a affirmé que "c'est la fin du PS tel qu'il a vécu jusqu'ici". "Entre Benoît Hamon et Emmanuel Macron" "Ce parti aurait dû se situer durant cette camagne dans une forme de synthèse entre Benoît... [Lire la suite]
dimanche 23 avril 2017

Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour

Selon les différents instituts de sondage qui travaillent pour les grands médias nationaux (télévisions, radios, journaux), le second tour opposera  Marine Le Pen et  Emmanuel Macron qui sont soit à égalité ou le candidat de Hollande en tête.. Pour Kantar TNS (anciennement Sofres), qui travaille avec TF1/LCI les cinq premiers du 1er tour ce soir, la présidente du Front National aurait obtenue et le candidat d'En Marche ! Emmanuel Macron 23% , le candidat LR François Fillon  et Jean-Luc Mélenchon 19% quant à Benoît... [Lire la suite]
samedi 1 avril 2017

Mort du PS

Ci-gît le parti socialiste… Né à Epinay en 1971, mort à Paris en 2017. 46 ans, c’est jeune pour mourir ! Même si le cadavre bouge encore, cela ne doit pas faire illusion. Il ne reste plus rien du parti de François Mitterrand que des ruines, des haines recuites, des divergences insurmontables. Il n’a plus ni doctrine, ni chef, ses dirigeants et ses membres ne sont d’accord sur rien. Les gauches irréconciliables évoquées par Manuel Valls sont donc irréconciliées. Entre les hommes, foin des précautions de langage qu’il... [Lire la suite]
mercredi 29 mars 2017

Aubry: Valls-Macron, "qui se ressemble, s'assemble"

La maire PS de Lille Martine Aubry, soutien de Benoît Hamon pour la présidentielle, a estimé mercredi que le ralliement de Manuel Valls à Emmanuel Macron n'était "pas une surprise" car "qui se rassemble s'assemble finalement". "Ce n’est pas une surprise. Qui se ressemble s’assemble finalement", a déclaré Mme Aubry, lors d'une visite d'usine de wagons à Douai aux côtés du candidat socialiste. "On est dans quelque chose de naturel alors que Benoît défend des valeurs, la politique au bon sens du terme, il a une vision de la... [Lire la suite]