mardi 19 juin 2018

Plus elle est acculée, plus l’UE tente de persécuter ses opposants

Tribune de Philippe Olivier, Conseiller Spécial de Marine Le Pen du 19/06/2018 Libérons l’Europe Le propre des régimes totalitaires est de tenter de faire croire que les opposants seraient des délinquants. L’Union Européenne n’échappe pas à cette pratique et la technique de « la criminalisation des opposants » se vérifie une fois encore. Uniquement parce qu’il s’agit de Marine Le Pen, désignée comme principale opposante par les commissaires de Bruxelles, il lui est reproché d’avoir pris pour collaboratrice parlementaire sa... [Lire la suite]
mardi 19 juin 2018

Communiqué du Rassemblement National du 19/06/2018

Communiqué du Rassemblement National du 19/06/2018 Affaire dite des « assistants FN » :Arrêt Marine LE PEN c/ Parlement européen du 19 juin 2018Tribunal de l’Union européenne Ce jour, le Tribunal de l’Union européenne a rendu son arrêt dans le cadre du recours introduit par Marine Le Pen contre la décision du Secrétaire général du Parlement européen de saisir ses indemnités parlementaires pour cause de prétendu emploi fictif dans le chef de son ancienne assistante, Madame Griset. Il s’agit d’un arrêt de rejet du recours, et ce,... [Lire la suite]
vendredi 8 juin 2018

Mariage homosexuel : nouvelle offensive européenne contre la famille traditionnelle

Communiqué de presse de Marie-Christine Arnautu, Député français au Parlement européen, Conseiller municipal et métropolitain de Nice du 06/06/2018 « Les mariages conclus à l’étranger entre des ressortissants roumains et étrangers de même sexe ne sont pas reconnus en Roumanie ». Ainsi est rédigé l’article 277 – § 2 du droit civil roumain. Cette disposition juridique d’un État ne reconnaissant pas le mariage homosexuel précise une chose qui devrait aller de soi : sur le territoire national, la loi du pays s’applique à tous. En... [Lire la suite]
lundi 14 mai 2018

Pour la Cour de Justice de l’Union européenne, le regroupement familial doit s'étendre jusqu'aux étrangers interdits de séjour !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-président du groupe « Europe des nations et des libertés » du 14/05/2018 Mardi 8 mai, la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) a de nouveau rendu un arrêt qui dicte aux nations ce qu’elles doivent faire en matière d’immigration. Elle juge cette fois-ci que le regroupement familial, c’est-à-dire l’obligation qu’ont les États d’autoriser la venue d’immigrés dont un membre de la famille proche est en situation régulière sur leur sol, doit s’étendre... [Lire la suite]
mercredi 13 septembre 2017

La raison d’être de LR? La raison d’être de l’Europe bruxelloise?

Le discours de Marine, actant sa rentrée politique à Brachay le 9 septembre, fut particulièrement pugnace, éclairé par les grands principes de notre famille politique, enraciné dans les valeurs de l’opposition nationale. Toutes choses à comparer avec la grande pauvreté, dans le fond comme dans la forme, de celui prononcé le 3 septembre au mont Mezenc par Laurent Wauquiez, candidat archifavori (sans concurrents réels) à la présidence de LR. Une allocution construite  autour du thème central d’une droite qui serait désormais... [Lire la suite]
mercredi 6 septembre 2017

Décision scandaleuse de la CJUE : les nations d'Europe doivent pouvoir se défendre face à la submersion migratoire !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 06/09/2017 La Cour de justice de l’Union Européenne vient derendre un arrêt scandaleux sur les recours introduits par la Hongrie et la Slovaquie au sujet de la décision prise par le Conseil de l’UE sur la « relocalisation » des « migrants ». Cette décision inique avait pour objectif de mettre en place l’accueil obligatoire par tous les pays de l’UE de 120.000 des clandestins actuellement en... [Lire la suite]
mardi 2 mai 2017

Voter Macron, c’est voter contre la France et en faveur de la Cour d’Injustice de l’Union européenne !

Communiqué de Presse de Dominique Martin sur la décision du 27 avril 2017 de la CJUE Travailleurs détachés : le nombre a été multiplié par 30 en 15 ans, les fraudes se multiplient, les mécanismes mis en place se montrent inefficaces (1), et quand un État membre, dans toute sa légitimé, veut se protéger contre les abus, la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE), suppôt de l’Europe, le lui interdit (2) . Jeudi 27 avril, elle a décidé que la France ne pouvait pas requalifier unilatéralement un travailleur détaché (3), même si... [Lire la suite]