samedi 21 avril 2018

Facultés saccagées : les casseurs doivent être les payeurs

Communiqué de presse du Front National de la Jeunesse du 20/04/2018 Après presque un mois d’occupation, le site de Tolbiac (Université Panthéon-Sorbonne – Paris 1) a enfin été évacué ce matin par les forces de l’ordre. Alors que 800 000 € avaient déjà été investis pour remettre le site en état après les blocages anti Loi Travail d’il y a deux ans, les dégâts s’annoncent de taille une fois de plus. L’université de Nanterre, évacuée en début de semaine dernière, fait face au même constat. Les universités parisiennes sont cependant... [Lire la suite]
vendredi 20 avril 2018

Sorbonne : intervention policière à Tolbiac pour évacuer les bloqueurs

Les forces de l'ordre ont lancé vendredi 20 avril peu après 5h une vaste opération pour lever le blocage du site de l'université de Tolbiac à Paris, bloqué depuis le 26 mars par des étudiants opposés aux nouvelles modalités d'accès à la fac, a constaté une journaliste de l'AFP.  Au moins une centaine de CRS ont pénétré sur le site, essuyant notamment des jets de bouteilles de verre. Quelques minutes avant le début de l'intervention, les occupants des lieux avaient sonné l'alarme, semant la confusion. Certains se sont... [Lire la suite]
mardi 17 avril 2018

Nouvelle soirée de violences dans un quartier de Toulouse

Nouvelle soirée tendue à Toulouse lundi soir. Des échauffourées ont éclaté avant 20 heures entre des jeunes et des policiers dans le quartier Bagatelle, dans le Grand Mirail. "Les jeunes attaquent nos collègues qui ripostent avec des grenades lacrymogènes", a indiqué Sébastien Pélissier, secrétaire régional adjoint Alliance Occitanie, décrivant un jeu du chat et de la souris. Le bilan fait état d'une quinzaine de véhicules brûlés par propagation et huit personnes ont été interpellées alors que le calme est revenu vers 1 heure du... [Lire la suite]
dimanche 15 avril 2018

Montpellier : 17 gardes à vue après la manifestation contre le gouvernement

Dix-sept personnes étaient encore en garde à vue dimanche, au lendemain de la manifestation de "convergence des luttes" organisée à Montpellier lors de laquelle la police avait procédé à 51 interpellations, a précisé la préfecture de l'Hérault. 43 personnes avaient initialement été placées en garde à vue, selon les chiffres donnés par la Préfecture dans la matinée. A 18h00, 26 avaient été libérées sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elles. ... [Lire la suite]
dimanche 25 mars 2018

Attentat dans l’Aude : le gendarme Arnaud Beltrame est mort poignardé au cou

Les conditions du décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame se précisent. L’autopsie réalisée sur le corps de l’officier de gendarmerie a révélé des «lésions mortelles» à l’arme blanche au niveau du cou, selon des sources concordantes. Cet officier supérieur, dont l’action héroïque a été saluée par le chef de l’Etat, serait donc mort poignardé à la gorge. Il a également été blessé par des tirs d’arme à feu. Son assassin, Radouane Lakdim, un djihadiste âgé de 25 ans qui s’était rué à l’assaut du magasin après... [Lire la suite]
vendredi 23 mars 2018

Attaque terroriste de Trèbes : quand le gouvernement prendra-t-il conscience que nous sommes en guerre ?

Communiqué de presse du Front National du 23/03/2018 Notre pays a été l’objet d’une nouvelle attaque terroriste. Comme d’habitude, les Français ont droit à une sorte de rituel gouvernemental : – déplacement du ministre de l’Intérieur sur les lieux, qui nous expliquera avec l’air satisfait les mesures mises en place;- déclaration lénifiante sur les pathologies psychiatriques supposées du terroriste, comme vient de le faire E. Macron; – avis d’experts pour démontrer l’efficacité des dispositifs antiterroristes… Fait inquiétant :... [Lire la suite]
lundi 1 janvier 2018

Les revendications des CRS qui surveillent la villa des Macron au Touquet

Pas d’abris contre les intempéries, pas de toilettes, armement lourd... La Voix du Nord relaye ce lundi 1er janvier les doléances des CRS chargés de surveiller le domicile des Macron au Touquet, dans le Pas-de-Calais. "Il n'est pas question de remettre en cause cette surveillance. La police a toujours gardé les domiciles secondaires des présidents. Mais qu’on s’en donne les moyens au Touquet", indique le syndicat UNSA-police. Un abri ! Les forces de l'ordre chargées de cette mission souhaitent notamment pouvoir... [Lire la suite]
dimanche 19 novembre 2017

Violents affrontements en marge d'un rassemblement anti-esclavage à Paris

“Libérez nos frères”, “Libérons l’Afrique” ou encore “Nous sommes noirs, nous sommes humains” étaient quelques-uns des slogans scandés ce samedi 18 novembre devant l’ambassade de Libye, non loin des Champs-Élysées, à l’occasion d’un rassemblement organisé par le Collectif contre l’esclavage et les camps de concentration en Libye (CECCL), rapporte RT France. C’est un reportage de la chaîne américaine CNN, diffusé mardi 14 novembre, qui a mis le feu aux poudres. On y voit une douzaine de migrants... [Lire la suite]
vendredi 22 septembre 2017

CRS et migrants dans le même lit, un nouveau concept de vivre ensemble !

Boulevard Voltaire Par Charles Demassieux * le 22/09/2017 Le moins que l’on puisse dire est que certains décideurs politiques ont beaucoup d’humour. De l’humour, en l’espèce, qui suscite de l’humeur chez les CRS, et on peut le comprendre : « Situation inattendue dans un hôtel du Nord [Rouvignies, ndlr]. Des CRS qui avaient délogé quelques heures plus tôt des migrants de leur camp de fortune se sont retrouvés hébergés dans le même établissement » (source BFM TV). On pourrait arguer qu’au moins, cette fois, on avait... [Lire la suite]
jeudi 21 septembre 2017

Question au Gouvernement : Dégradation des conditions de travail des CRS

Question au gouvernement posée par Gilbert Collard, député FN du Gard du 21/09/2017 Type de question : QAG Ministère interrogé : INT – Ministère de l’intérieur Question n° 38-00118 : du 21 septembre 2017 M. Gilbert Collard attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur sur la dégradation des conditions de travail qui sont celles des CRS. En effet, la déferlante migratoire constatée dans le Nord Pas de Calais aboutit à une situation délétère : certains bataillons sont fréquemment mobilisés plus de douze... [Lire la suite]