dimanche 12 novembre 2017

Figure de La France insoumise, Raquel Garrido se retire de la vie politique pour se consacrer à la télé

Raquel Garrido, ancienne porte-parole de Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle et figure de La France insoumise (LFI), a annoncé au Journal du Dimanche qu’elle se retirait de la vie politique. "J'ai réfléchi et j'ai fait mon choix. Compte tenu de l'essor du mouvement, je considère que je n'y suis pas indispensable", a déclaré Raquel Garrido à l’hebdomadaire. Elle précise qu'elle ne serait pas présente lors de la convention LFI à la fin du mois et ne serait pas candidate aux européennes en 2019. Le "dilemme" du CSA ... [Lire la suite]
samedi 8 avril 2017

Campagne présidentielle : plus de drapeaux français pour les mal rasés

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC  le 08/04/2017 Lundi 10 avril, l’élection présidentielle rentrera dans la période de « campagne officielle », aux règles très strictes : égalité des temps de parole, affichage des panneaux électoraux, professions de foi et diffusion, sur les antennes du service public, des clips des candidats. Si les réseaux sociaux ont changé la donne (les différents candidats y diffusant régulièrement des vidéos), les clips officiels sont une tradition très attendue par les... [Lire la suite]
mercredi 5 avril 2017

Par crainte du «nationalisme», le CSA ne veut plus de drapeaux tricolores dans les clips de campagne

La campagne officielle, qui débute le 10 avril, c'est aussi le retour des traditionnels clips de campagne à la télévision. Et pour le millésime présidentiel, le CSA ne veut pas du drapeau national, pourtant symbole de la France. Comme au début de chaque campagne présidentielle, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a fourni aux 11 candidats les règles très strictes encadrant la réalisation des spots télé, que France Télévisions a pour obligation de diffuser sur ses antennes. Ces règles interdisent désormais «de faire... [Lire la suite]
jeudi 30 mars 2017

Présidentielle : incertitude sur le débat de France 2 du 20 avril

À 25 jours du premier tour de la présidentielle, le débat télévisé de France 2 fait de plus en plus débat. La chaîne prévoyait d'organiser une dernière confrontation avant le premier tour, avec les 11 candidats, le jeudi 20 avril au soir, soit trois jours avant le scrutin. Mais après Jean-Luc Mélenchon mercredi matin, plusieurs des principaux candidats font part de leur hésitation à y participer s’il est maintenu à cette date. Un délai trop court avant le premier tour En effet, à partir du samedi matin, soit deux jours après le... [Lire la suite]
mercredi 1 février 2017

Le CSA rejette la demande du FN de revoir à la hausse son temps de parole dans les médias

Les temps de parole de tous les candidats à l'élection présidentielle repartiront bien à zéro. Le président duCSA, Olivier Schrameck, a rejeté dans un courrier, diffusé mercredi 1er février, la demande du Front National. Le parti de Marine Le Pen s'estime lésé en termes de temps de parole ces derniers mois, notamment à cause des primaires de la droite et de la gauche. Marine Le Pen a donc envoyé une lettre au CSA pour demander un report du temps de parole du FN, alors que s'ouvre une nouvelle période de décompte. Le CSA a... [Lire la suite]
lundi 30 janvier 2017

Lettre-ouverte de Marine Le Pen au président du CSA du 30/01/2017

Lettre-ouverte de Marine Le Pen au président du CSA du 30/01/2017 Monsieur le Président, C’est avec une inquiétude certaine que je vois arriver la date du 31 janvier ; en effet, il s’agit du terme de la période préélectorale à l’issue de laquelle les compteurs des temps de parole des partis politiques seront remis à zéro. Or, dans la plupart des médias, le Front National accuse un retard considérable. La gestion des primaires de la gauche et de la droite a manifestement posé aux rédactions un problème qu’elles ne se sont pas... [Lire la suite]
lundi 3 octobre 2016

Présidentielle 2017 : pourquoi on risque de moins entendre les petits candidats

C'était une mesure adoptée définitivement par les députés, mardi 5 avril 2016, et annoncée par le Conseil constitutionnel ce lundi 3 octobre. Désormais, il ne sera plus question d'une égalité stricte du temps de parole entre les candidats à la présidentielle. C'est l'équité qui primera. Le texte avait été présenté en novembre 2015 par Bruno Le Roux et Jean-Jacques Urvoas, avant que ce dernier ne soit nommé garde des Sceaux en remplacement de Christiane Taubira. Mais concrètement, que change l'équité par rapport à la règle de... [Lire la suite]
dimanche 3 juillet 2016

Télévision : toujours plus de « diversité »

Tout le monde avait oublié que, lors du dernier remaniement, le gouvernement Valls s’était doté d’un baroque Secrétariat d’Etat à l’égalité réelle, toute la nouveauté étant dans ce dernier adjectif. Jusqu’ici, nous n’avions donc qu’une égalité fictive, chimérique, illusoire, laquelle s’inscrit pourtant sur la façade de nos monuments publics, coincée entre la liberté et la fraternité, mais, hélas ! privée de réalité. Rares sont ceux qui se souviennent du titulaire de ce maroquin novateur, à part sa proche famille et son... [Lire la suite]
vendredi 1 juillet 2016

« Diversité » imposée à la télévision ? Pour nous, c’est non !

Par Gabriel Robin, SG du CLIC le 30/06/206 La tyrannie « antiraciste » semble vouloir s’imposer un peu plus, notamment à la télévision. Delphine Ernotte n’avait pas fait mystère de ses ambitions, en déclarant dès sa nomination à la présidence du groupe France Télévisions : « On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans. Et ça, il va falloir que ça change ! ». En dehors du Collectif Culture, ces propos n’avaient pas suscité d’indignation particulière dans la classe politico-médiatique, les... [Lire la suite]
vendredi 15 janvier 2016

"Envoyé spécial" du 14 janvier 2016: la grande manipulation de France Télévisions

Communiqué de Sébastien Chenu, Président du Collectif Culture Libertés et Création (CLIC), Conseiller régional de Picardie-Nord-Pas de Calais du 14/01/2016 La chaîne publique France Télévisons s’est illustrée dans une énorme entreprise de manipulation de l’opinion et de militantisme politique « anti Marine Le Pen » que seule la télévision nord-coréenne ne désavouerait pas. Dans l’émission « Envoyé spécial », un reportage diffusé à heure de grande écoute, de la journaliste Elise Le Guevel, et intitulé... [Lire la suite]