mardi 5 juin 2018

Réformes de l’audiovisuel public : les pistes du Rassemblement National

Communiqué de Sébastien Chenu, Député du Nord, Conseiller régional des Hauts-de-France du 04/06/2018 Alors que le gouvernement présentait aujourd’hui sa réforme de l’audiovisuel public ayant l’ambition démesurée de créer « un média global à vocation universelle » tout en fustigeant les Français, insultés d’ « ingrats » (sic !) car ils s’abonnent à de nouveaux médias, les pistes envisagées sont insuffisantes. Encore une fois, la montagne de réformes promises accouchera d’une souris. Pourtant, d’autres pistes existent. Premièrement,... [Lire la suite]
lundi 4 juin 2018

Audiovisuel public : une réforme pour économiser 250 à 500 millions d'euros

L'audiovisuel public va faire peau neuve. Présidence unique, suppression ou fusion de chaînes, réforme du CSA... Lundi 4 juin, la ministre de la Culture présentera les grandes lignes de la réforme de l'audiovisuel public, voulue par l'Élysée pour fin 2018. Les acteurs du secteur planchent depuis plusieurs mois sur ce chantier, copiloté par Matignon et la Culture. La réforme vise à répondre aux nouveaux usages (montée en puissance des programmes à la demande, de la SVoD, du numérique...) et à créer plus de synergies... [Lire la suite]
mardi 16 janvier 2018

Le prince et les vannes grasses de la bande à Ruquier

Boulevard Voltaire Par Georges Michel le 16/01/2018 Le comte de Paris vient de saisir le Conseil supérieur de l’audiovisuel pour lui signaler les plaisanteries sur les handicapés mentaux  échangées dans l’émission « Les Grosses Têtes » de RTL, le 2 janvier dernier, alors que l’animateur Laurent Ruquier évoquait la mort récente du prince François, fils aîné du chef de la maison d’Orléans. Frappé d’un handicap mental, le prince s’est en effet éteint dans sa 57e année, le 31 décembre 2017. Quelles sont donc ces... [Lire la suite]
samedi 13 janvier 2018

Elections européennes 2019 : plus de propagande électorale pour LREM au détriment de l'opposition ?

Un projet de loi visant à recalculer les temps d'antenne des partis lors de la campagne télévisée officielle pourrait accentuer le poids de La République en marche, selon Marianne. La majorité semble déjà préparer les élections européennes de 2019. «Propagande», le terme est un peu vieillot mais désigne très officiellement, tout à la fois le matériel de campagne reçu dans les boîtes à lettres des électeurs et les traditionnels spots de télévision de la campagne officielle, supervisés par le Conseil supérieur de... [Lire la suite]
vendredi 15 décembre 2017

Discrimination médiatique : le FN saisit le CSA

Communiqué de presse du Front National du 15/12/2017 France Télévisions n’en finit pas de sombrer. Depuis l’arrivée de Madame Ernotte  à la tête des chaînes du service public les audiences sont en chute libre tout autant que la crédibilité de la direction. Et ce n’est pas le dernier relevé du temps de parole des formations politiques à la télévision, publié par le CSA, qui va redorer le blason de France Télévisions. En effet, en ne consacrant en septembre 2017 que 3,2% du temps de parole au Front National sur France 2 et 4,5%... [Lire la suite]
dimanche 12 novembre 2017

Figure de La France insoumise, Raquel Garrido se retire de la vie politique pour se consacrer à la télé

Raquel Garrido, ancienne porte-parole de Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle et figure de La France insoumise (LFI), a annoncé au Journal du Dimanche qu’elle se retirait de la vie politique. "J'ai réfléchi et j'ai fait mon choix. Compte tenu de l'essor du mouvement, je considère que je n'y suis pas indispensable", a déclaré Raquel Garrido à l’hebdomadaire. Elle précise qu'elle ne serait pas présente lors de la convention LFI à la fin du mois et ne serait pas candidate aux européennes en 2019. Le "dilemme" du CSA ... [Lire la suite]
samedi 8 avril 2017

Campagne présidentielle : plus de drapeaux français pour les mal rasés

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC  le 08/04/2017 Lundi 10 avril, l’élection présidentielle rentrera dans la période de « campagne officielle », aux règles très strictes : égalité des temps de parole, affichage des panneaux électoraux, professions de foi et diffusion, sur les antennes du service public, des clips des candidats. Si les réseaux sociaux ont changé la donne (les différents candidats y diffusant régulièrement des vidéos), les clips officiels sont une tradition très attendue par les... [Lire la suite]
mercredi 5 avril 2017

Par crainte du «nationalisme», le CSA ne veut plus de drapeaux tricolores dans les clips de campagne

La campagne officielle, qui débute le 10 avril, c'est aussi le retour des traditionnels clips de campagne à la télévision. Et pour le millésime présidentiel, le CSA ne veut pas du drapeau national, pourtant symbole de la France. Comme au début de chaque campagne présidentielle, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a fourni aux 11 candidats les règles très strictes encadrant la réalisation des spots télé, que France Télévisions a pour obligation de diffuser sur ses antennes. Ces règles interdisent désormais «de faire... [Lire la suite]
jeudi 30 mars 2017

Présidentielle : incertitude sur le débat de France 2 du 20 avril

À 25 jours du premier tour de la présidentielle, le débat télévisé de France 2 fait de plus en plus débat. La chaîne prévoyait d'organiser une dernière confrontation avant le premier tour, avec les 11 candidats, le jeudi 20 avril au soir, soit trois jours avant le scrutin. Mais après Jean-Luc Mélenchon mercredi matin, plusieurs des principaux candidats font part de leur hésitation à y participer s’il est maintenu à cette date. Un délai trop court avant le premier tour En effet, à partir du samedi matin, soit deux jours après le... [Lire la suite]
mercredi 1 février 2017

Le CSA rejette la demande du FN de revoir à la hausse son temps de parole dans les médias

Les temps de parole de tous les candidats à l'élection présidentielle repartiront bien à zéro. Le président duCSA, Olivier Schrameck, a rejeté dans un courrier, diffusé mercredi 1er février, la demande du Front National. Le parti de Marine Le Pen s'estime lésé en termes de temps de parole ces derniers mois, notamment à cause des primaires de la droite et de la gauche. Marine Le Pen a donc envoyé une lettre au CSA pour demander un report du temps de parole du FN, alors que s'ouvre une nouvelle période de décompte. Le CSA a... [Lire la suite]