jeudi 31 mai 2018

Avenir de l’hôpital de Denain : les pouvoirs publics doivent se mobiliser !

Communiqué de presse de Sébastien Chenu, député du Nord du 31/05/2018 Une construction datant des années 1970, des locaux vétustes : le bâtiment affecté à l’accueil et au soin de nos séniors du centre hospitalier de Denain n’est plus aux normes. Il est pourtant essentiel que les personnes âgées de Denain puissent continuer à être prises en charge dans leur ville. L’hôpital prévoit donc de le rénover de fond en comble, ce qui exigerait un coût total de 15 millions d’euros. Si l’hôpital est disposé à investir 5 millions d’euros, il... [Lire la suite]
mercredi 16 mai 2018

Un détenu fiché S s'évade de la maison d'arrêt de Brest lors d'un transfert médical

Un détenu de la maison d'arrêt de Brest, fiché S, s'est évadé ce 16 mai au matin lors d'un transfert médical, d'après une source proche de l'enquête citée par l'AFP. Selon la direction de l'administration pénitentiaire, il était suivi pour radicalisation. L'homme de 21 ans est jugé «potentiellement radicalisé» et «dangereux». Le détenu a réussi à s'échapper au moment de son arrivée à l'hôpital où il devait être pris en charge. «A la descente du véhicule l'homme s'est mis à courir. Un agent a réussi à le plaquer au sol... [Lire la suite]
vendredi 11 mai 2018

Viol d'une patiente à l'Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine

«Désolé ma belle.» C'est par ces trois mots, envoyés par sms à sa victime, que le violeur présumé de l'Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine s'est trahi. Cet homme de 49 ans n'était pas un rôdeur mais membre du personnel, a révélé ce vendredi Le Parisien. Cet infirmier, inscrit au fichier judiciaire des auteurs d'infractions sexuelles (Fijais), avait été condamné pour agression sexuelle sur personne vulnérable il y a six ans. L'hôpital, de son côté, assure l'avoir recruté en 2004. Comment pouvait-il exercer dans l'un des... [Lire la suite]
mardi 3 avril 2018

Maternité de Saint-Claude : la mairie veut attaquer l'ARS au tribunal administratif

"La maternité du Centre hospitalier Louis Jaillon de Saint-Claude n’a pas été épargnée. L’Agence Nationale de la Santé (ARS), pour des raisons budgétaires, a acté la suspension des activités de pédiatrie et de maternité le 3 avril 2018 et la chirurgie le 16 avril prochain au profit de l’hôpital de Lons le Saunier" explique un communiqué rédigé par le Comité de Défense et Soutien Hôpital de Saint-Claude(Codesoho). Le Comité appelle à un nouveau rassemblement citoyen dans la cour de l’hôpital le mardi 3 avril 2018 à 18... [Lire la suite]
vendredi 22 décembre 2017

Finistère : pendant 30 ans, un hôpital a payé un médecin absent

C'est une histoire qui paraît complètement invraisemblable.  La chambre régionale des comptes de Bretagne a cependant publié jeudi 21 décembre un rapport dans lequel elle relate cette incohérence du système. Tout commence lorsqu'un médecin, dont le nom n'a pas été cité, est nommé chef de service en 1984 à l'hôpital de Quimperlé (Finistère). "Depuis cette date, plusieurs rapports émanant de diverses instances (...) ont relevé des problèmes quant à la manière de servir de ce médecin, mentionnant par exemple 'une... [Lire la suite]
vendredi 22 décembre 2017

Ruralité en danger : le Jura n'échappe pas à la règle

Hier, dans sur le site du Front National la député au Parlement européen du FN, SD de Meurthe-et-Moselle Dominique Bilde, nous informait de la situation dramatique des collèges dans le département lorrain de la Meuse et de la décision d'en fermer certains et de fusionner les autres. Aujourd'hui Le Progrès nous annonce que le président du Conseil Départemental du Jura, Clément Pernot (LR) interrogé sur la nécessité d'engager de lourds travaux dans des établissements scolaires du second degré dans l'ensemble du... [Lire la suite]
lundi 13 novembre 2017

Question au Ministre des Solidarités et de la Santé : Grave incident qui s’est produit à l’Hôpital de Vannes

Type de question : QE Ministère interrogé : Ministère des Solidarités et de la Santé Question n° 45-00207 : du 13 novembre 2017 M. Gilbert Collard interroge Mme la Ministre des Solidarités et de la Santé sur le grave incident qui s’est produit à l’Hôpital de Vannes. En effet, une octogénaire souffrante aurait été chassée de sa chambre à minuit et aurait été obligé de débourser plus de cent euros pour rentrer chez elle affaiblie. M. Gilbert Collard souhaiterait savoir si au vu de cette attitude inadmissible vis à vis d’une... [Lire la suite]
mardi 18 juillet 2017

A l'hôpital de la Timone, les internes marseillais inquiets et en colère après l'agression de deux étudiantes

La colère gronde au sein de l'internat de l'hôpital de la Timone. Dimanche 9 juillet, en fin d'après-midi, deux jeunes femmes ont en effet été victimes de "très violentes agressions" dans l'enceinte du bâtiment, rapporte l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille, selon un communiqué (PDF) publié mardi 18 juillet. "Une première a été violemment bousculée par un jeune homme et a réussi à lui échapper", détaille le texte. Quelques minutes plus tard, l'agresseur s'en est pris à une étudiante en neuvième année de... [Lire la suite]
dimanche 25 juin 2017

Seine-Saint-Denis: trois personnes agressées au couteau dans un hôpital

Les faits se sont produits entre 2 heures et 3 heures du matin dans la nuit de samedi à dimanche. Un homme qui allait rendre visite à sa fille hospitalisée s'en est pris à trois personnes qui patientaient aux urgences de l'hôpital Ballanger à Villepinte (Seine-Saint-Denis). Sous le prétexte d'un "mauvais regard", il leur aurait asséné plusieurs coups de couteau selon une source proche du dossier. L'agresseur toujours en fuite La principale victime, une femme d'une quarantaine d'années, dont le pronostic vital est engagé, a eu... [Lire la suite]
jeudi 30 juin 2016

Gonesse : la ville opposée à l'arrivée de migrants dans l'ancien hôpital

A peine le déménagement de l'hôpital de Gonesse dans ses murs flambant neufs achevé... Que de nouveaux arrivants sont déjà attendus aujourd'hui. Suite à une décision prise par la préfecture de région et de celle du Val-d'Oise, plusieurs dizaines de migrants, déplacés du XVIIIe arrondissement de Paris, vont s'installer à compter d'aujourd'hui au sein de l'ancien établissement, désormais dépourvu de patients. Une décision qui révolte la mairie de Gonesse, qui a fait valoir qu'elle s'opposait fermement à cette décision. La... [Lire la suite]