jeudi 20 avril 2017

Sondages en Bourgogne-Franche Comté

Les stations régionales de France 3 viennent de publier un sondage Cevipof / Ipsos Sopra-Steria sur les intentions de vote en Bourgogne-Franche-Comté. En voici un extrait : "Comme pour la vague précédente du mois de mars, c'est Marine Le Pen qui arrive en tête des intentions de vote, avec 27% des intentions de vote. Cela représente une baisse de 4 points en un mois.  En deuxième position, on retrouve Emmanuel Macron avec 22,5% (-2 points). François Fillon obtient lui 20% des intentions de vote (+2,5). Le candidat de la... [Lire la suite]
lundi 20 mars 2017

Sondage pour la Bourgogne et la Franche-Comté : Marine Le Pen loin devant

Selon un sondage du Cevipof / Ipsos - Sopra Steria pour le réseau régional de France 3 de ce lundi 20 mars dans l'optique du premier tour de l'élection présidentielle en Bourgogne-Franche-Comté, c'est bel est bien notre présidente qui arrive très largement devant l'ensemble de ses concurrents puisqu'elle obtiendrait 31 % des  intentions de vote devant Emmanuel Macron (24, 5%) , François Fillon (17, 5%) suivi à égalité par messieurs Hamon et Mélenchon (11% chacun). Encore un mois !
mardi 21 février 2017

Présidentielle : les fonctionnaires penchent encore plus à droite

Les fonctionnaires votent de plus en plus à droite, et notamment pour le Front National. C'est ce qui ressort d'une enquête du Cevipof publiée ce mardi. La droitisation de l'électorat fonctionnaire semble se confirmer à travers l'ancrage électoral du Front National et la défection persistante pour le candidat socialiste, selon cette enquête, qui constate aussi un net recul de François Fillon et l'émergence d'un vote centriste. Dans l'hypothèse d'une candidature de François Bayrou, Marine Le Pen enregistre... [Lire la suite]
jeudi 16 février 2017

Bourgogne-Franche-Comté : Marine Le Pen serait largement devant selon une enquête

D'après une enquête publié par le Cevipof et Ipsos, la Bourgogne-Franche-Comté est l'une des régions françaises qui place largement en tête la présidente du FN. Marine Le Pen est en effet créditée de 28 et 29% des suffrages selon la participation ou pas de François Bayrou le 23 avril prochain.  
samedi 21 janvier 2017

Fini le FN ? Pas vraiment !

Par 351 voix contre 282 à son concurrent  direct, le candidat social-démocrate Gianni Pittella, c’est  le « champion » des 217 députés du Parti populaire européen (PPE), l’Italien  Antonio Tajani, ex  porte-parole de Silvio Berlusconi et membre de Forza italia, qui a été élu hier en remplacement de Martin Schulz à la présidence du Parlement européen. Et ce grâce au soutien du groupe libéral-européiste ADLE présidé par Guy Verhofstadt  mais aussi à l’appui implicite des eurosceptiques britanniques,... [Lire la suite]
dimanche 8 janvier 2017

Les fonctionnaires votent Marine Le Pen

Que les fonctionnaires soient de fidèles électeurs de gauche a été longtemps une donnée incontestée de la sociologie électorale. La gauche étant étatiste quand elle n’est pas collectiviste, elle a besoin de nombreux serviteurs de l’Etat à mesure que ce dernier étend le champ de son action. Les fonctionnaires ne peuvent donc que soutenir ceux qui les soutiennent. Ainsi expliquait-on ce tropisme vers la gauche. Mais les temps changent ! Car, selon l’enquête du centre de recherche de Sciences Po, le Cevipof, pour la prochaine... [Lire la suite]
mercredi 21 décembre 2016

L’actualité nous l’indique, le FN est le plus cohérent !

La rengaine est connue, dés que les avertissements du Front National sont confirmés par l’actualité, et que les dirigeants frontistes ont l’audace de le rappeler, ces derniers sont accusés par les bien-pensants du microcosme,  de se comporter comme des salauds, des charognards abjects. On l’a vu ces dernières heures après l’attentat commis à Berlin  . Même si le premier suspect, un jeune Pakistanais,  a été relâché par la police berlinoise, la piste du terrorisme islamique est bien évidemment la plus probable (la... [Lire la suite]
jeudi 15 décembre 2016

Le gouvernement s’inquiète de la montée du vote FN chez les fonctionnaires

Près de 25 % des voix aux régionales de 2015, avec un pic de 51,5 % chez les policiers et militaires et même une petite tentation chez les enseignants : le Front National, qui s’est fait le défenseur du rôle de l’Etat et des services publics, ne cesse de progresser chez les fonctionnaires. Au gouvernement, on commence à s’en préoccuper. À quoi ça sert que le gouvernement se décarcasse ? Les fonctionnaires risquent de ne pas lui en être reconnaissants en 2017. « Les inflexions salariales de la politique de la fonction... [Lire la suite]
jeudi 28 janvier 2016

Au revoir Christiane, bonjour tristesse

Les chiffres du chômage sont tombés: près de 3,7 millions de demandeurs d’emploi de catégorie A, plus de six millions toutes catégories confondues;  une évolution dramatique occultée mercredi par le départ du ministre de la Justice. «La démission de Christiane Taubira», notait hier Marine Le Pen, «est une bonne nouvelle pour la France, après une action publique à la tête du ministère de la Justice absolument désastreuse pour notre pays. Le laxisme inouï de sa politique pénale, notamment, a si fortement... [Lire la suite]
vendredi 8 janvier 2016

Le vote FN explose chez les policiers

La progression est fulgurante. Une enquête du Cevipof, le centre de recherches politiques de Sciences Po, réalisée avant le premier tour des régionales de 2015, révèle que 51,5 % des policiers et militaires interrogés prévoyaient de déposer un bulletin de vote Front National dans les urnes. En 2012, pour la présidentielle, ils étaient seulement 30 %. Plus globalement, l'implantation du parti de Marine Le Pen se confirme au sein des trois fonctions publiques : État, territorial et hospitalière. Aucune catégorie de fonctionnaires... [Lire la suite]