dimanche 21 mai 2017

Être une femme et être fière d’être au Front National

Tribune libre de Stéphanie Sutter, élue FN au conseil municipal de Saint-Nazaire du 05/07/2017 Engagée depuis quatre ans au Front National (FN), en qualité de femme, je suis très fière de faire parti de ce mouvement. J’aimerai revenir sur certains points qui m’agacent particulièrement. Depuis mon arrivée au conseil municipal de Saint-Nazaire, j’entends souvent mes consœurs et confrères du Parti socialiste (PS) et de la droite, dire que la position de la femme au FN est mise en défaut, qu’elle est considérée comme bobonne au foyer.... [Lire la suite]
samedi 20 mai 2017

Harcèlements des femmes dans le quartier La Chapelle-Pajol : la sécurité et l'égalité ne sont pas négociables !

Communiqué du Front National du 19/05/2017 Dans son édition de vendredi, Le Parisien décrit le quotidien insupportable que vivent les femmes du quartier La Chapelle-Pajol, au coeur de Paris. Depuis plusieurs semaines, les femmes se font ainsi harceler, insulter et agresser par des groupes d’hommes, sans qu’aucune action des pouvoirs publics ne soit entreprise. Cette situation n’est pas acceptable. Plus généralement, elle révèle la dégradation des conditions de vie des femmes de notre pays. Dans plusieurs quartiers, le simple... [Lire la suite]
vendredi 19 mai 2017

"Islamophobie", voile à l'école : Macron a-t-il bien lu sa secrétaire d'Etat Marlène Schiappa ?

Nommée secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes jeudi, Marlène Schiappa s’en prenait en 2014 à la loi interdisant les signes religieux ostensibles à l’école. Emmanuel Macron estime pourtant dans son programme que cette interdiction "fait l’objet d’un large consensus" et "doit donc être maintenue". Elle fait partie des nouveaux visages promus par Emmanuel Macron dans son équipe gouvernementale. Nommée mercredi 17 mai secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, 34 ans, a fondé « Maman travaille », un « réseau de... [Lire la suite]
mardi 25 avril 2017

L’Arabie Saoudite rejoint la Commission de la condition de la femme de l’ONU

Et non, vous ne rêvez pas ! A partir de 2018, l’Arabie Saoudite rejoindra la Commission de la condition de la femme des Nations unies, selon l’ONG UN Watch. Dans un communiqué publié samedi 22 mars, le président de l’ONG UN Watch, Hillel Neuer a résumé la situation : « C’est comme désigner un pyromane, chef des pompiers de la ville ». L’Arabie Saoudite intégrera donc cette commission dédiée « à la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ». Selon l’ONG, 15 des... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 13 décembre 2016

Pour que ma France ne soit pas le bled, question écrite au ministre de l’Intérieur

Question posée sur le Bureau de l'Assemblée nationale par Gilbert Collard, député du Gard, le 13/12/2016 Type de question : QE Ministère interrogé : Ministère de l’Intérieur Question écrite n° : 50-00016 M. Gilbert Collard interroge M. le ministre de l’intérieur sur les suites qui ont été données au grave incident, révélateur d’une misogynie indigne et qui a été récemment filmé à Sevran en Seine Saint Denis. En effet, à la fin de la semaine dernière, deux femmes majeures se sont vues quasiment interdire l’accès à un débit de... [Lire la suite]
jeudi 8 décembre 2016

Quartiers interdits aux femmes : réaffirmons nos valeurs

Communiqué de Presse de Jordan Bardella, Conseiller régional d’Île-de-France et Président du Collectif Banlieues Patriotes​ ​du 08/12/2016 ​Dans son journal télévisé du 7 décembre, France Télévisions a diffusé un reportage alarmant sur ces quartiers de banlieues où les droits des femmes s’effondrent sous le poids de cultures étrangères rétrogrades. ​Adaptation de leur tenue ou de leur maquillage, violence verbale, asservissement et contrôle social​ ; dans l’indifférence générale et, en premier lieu, de celui des pouvoirs... [Lire la suite]
jeudi 8 décembre 2016

Quand les femmes deviennent indésirables dans les lieux publics

Ces terrasses de café et ces rues qui ont un point commun : les femmes semblent effacées. Dans certains quartiers populaires, les hommes occupent les lieux publics et les femmes subissent. France 2 a suivi deux militantes de "La brigade des mères" dans une banlieue de la région parisienne. Nadia Remadna et Aziza Sayah se battent pour la liberté des femmes dans ces quartiers. Pour démontrer la réaction des hommes, elles les filment en caméra cachée. Braver un interdit pour une femme   Dans ce bar, il n'y a que des... [Lire la suite]
mardi 4 octobre 2016

La ville de Rotterdam veut imposer la contraception aux femmes "incompétentes"

Aux Pays-Bas, les femmes prostituées, droguées ou déficientes mentales sont visées par cette proposition de loi destiné à protéger l'intérêt des enfants. L'idée à de quoi surprendre, voire choquer. Hugo de Jonge, l'échevin de la jeunesse de Rotterdam, équivalent d'un adjoint au maire aux Pays-Bas, souhaite imposer la contraception aux parents jugés incapables de s'occuper correctement de leurs enfants. Cette proposition de loi vise particulièrement les femmes toxicomanes, sans-abri, ayant des problèmes... [Lire la suite]
samedi 30 avril 2016

Du vote au voile intégral, quid aujourd’hui du droit des femmes ?

Communiqué de Presse de Gilbert Collard, Député du Gard, et du RBM du 29/04/2016 Le 29 avril 1945, il y a tout juste 71 ans, à l’occasion d’élections municipales, les Françaises votaient pour la première fois. Il était ainsi mis fin à une anomalie historique que le fameux Front populaire de 1936, alliance des gauches au pouvoir dont les héritiers contemporains s’apprêtent à célébrer le souvenir, n’avait pas eu le courage de corriger. Progressiste, mais pas trop. A l’heure où la gauche dirige de nouveau la France, le souvenir... [Lire la suite]
mercredi 20 avril 2016

Le hijab day à Sciences Po, nouvelle folie d'une bourgeoisie déconnectée !

Communiqué du FN Sciences-Politique de Paris du 19/04/2016 Le FN Sciences Po s’attriste de voir certains étudiants organiser ce 20 avril 2016 un évènement pour le moins incongru entre les murs de notre école : le hijab day. Chacun y est invité à revêtir pour la journée un hijab afin d’adopter le point de vue d’une musulmane voilée dans la société française. Ce geste relève de l'imposture politique d’une bourgeoisie parisienne déconnectée des réalités sociales, qui exacerbe par ce jeu naïf les tensions communautaires, déjà... [Lire la suite]