La France j'y crois, JE DÉFENDS MON DRAPEAU !

Touche pas à mon drapeau 1

En violation de l’article 2 de la Constitution (« titre premier : de la souveraineté »), Emmanuel Macron vient de décider seul d’engager un processus programmé de remplacement de nos emblèmes nationaux, notre drapeau national et notre hymne, en validant la bannière et l’hymne européistes.

Comme à son habitude, Emmanuel Macron croit utile de justifier cette décision unilatérale par des mots déplaisants, voire insultants sur un prétendu « repli français ».

Les emblèmes nationaux ne sont pas un sigle de société anonyme, mais les fruits de notre histoire et portent la marque de l’âme de notre peuple.

Parce que, nous, nous croyons en la France, affirmons notre attachement indéfectible à nos emblèmes nationaux que sont le drapeau tricolore et la Marseillaise.

Vous pouvez signer la pétition sur le site du Front National

vendredi 17 novembre 2017

« Socle européen des droits sociaux », encore un sommet pour rien

Communiqué du Front National du 17/11/2017 Emmanuel Macron participe aujourd’hui en Suède à un sommet européen contre le dumping social. A l’issue de celui-ci sera validé un « Socle européen des droits sociaux ». Y seront délivrés des discours creux sur l’Europe sociale et la nécessité de lutter contre le réveil des peuples européens face à la technocratie bruxelloise. Toutefois, et comme pour l’accord récent sur le travail détaché, ce sommet et sa déclaration finale ne serviront à rien. Le texte n’aura aucune portée contraignante... [Lire la suite]
vendredi 17 novembre 2017

Bernard Monot, Député français au Parlement européen, présente le Flash éco’ sur le projet «d’Eurodéfense» de Macron et de l’UE

  Bernard Monot, Député français au Parlement européen, présente le Flash éco’ sur le projet «d’Eurodéfense» de Macron et de l’UE le 17/11/2017
vendredi 17 novembre 2017

Françoise Nyssen annonce un loto et un jeu de grattage pour sauver le patrimoine

Voilà des mois que l'idée d'un loto en faveur du patrimoine était sur la table. Visiblement, Françoise Nyssen a réussi à tordre le bras de Bercy: au ministère du Budget, on ne voulait pas entendre parler de cette initiative qui se traduira par des recettes en moins. Vendredi matin, la ministre de la Culture a annoncé qu'un tirage du loto sera organisé et qu'un jeu de grattage sera lancé au profit des monuments en septembre 2018, au moment des Journées du patrimoine. C'est le dividende revenant à l'État, soit l'équivalent de 25% des... [Lire la suite]
jeudi 16 novembre 2017

Le mot "nègre" banni en littérature

Auguste Maquet ? Un des "prête-plume" d'Alexandre Dumas ! Dans un communiqué, publié jeudi 16 novembre, le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) se félicite d'avoir obtenu gain de cause du ministère de la Culture. "Le 13 novembre 2017, le Cran a reçu une lettre de Loïc Depecker. Le délégué général à la langue française et aux langues de France indiquait à Louis-Georges Tin que la ministre de la Culture avait accepté la proposition du Cran, visant à remplacer... [Lire la suite]
jeudi 16 novembre 2017

Un dixième plan banlieue signé Macron

Un plan banlieue de plus ! Bientôt les doigts des deux mains ne suffiront plus pour les dénombrer, mais les insomniaques pourront les compter à la place des moutons pour trouver le sommeil. Rappelons-les sans que la liste soit exhaustive. 1977 : premier plan banlieue sous Giscard. 1983 : plan « banlieue 89 » sous Mitterrand. 1992 : plan Tapie toujours sous Mitterrand. 1996 : « plan Marshall » pour les banlieues, sous Chirac. 1999 : premier plan Jospin « de rénovation... [Lire la suite]
mercredi 15 novembre 2017

Fermeture de bureaux de poste : les services publics disparaissent aussi en Ile-de-France

Communiqué de presse de Wallerand de Saint-Just, Président du groupe FN à la Région Île-de-France, et d’Huguette Fatna, conseillère régionale et membre de la commission de l’environnement et de l’aménagement du territoire du 15/11/2017 L’Ile-de-France, jusque dans ses zones les plus urbaines, n’est pas épargnée par la désertification des services publics. De source syndicale, ce sont ainsi 200 bureaux de poste fermés rien qu’en 2017 et une réduction des amplitudes horaires de l’ordre de 30%. Rien qu’à Paris, ce sont 15 bureaux de... [Lire la suite]
mercredi 15 novembre 2017

Augmenter l’AME, c’est opter pour la préférence étrangère

Boulevard Voltaire Par Charles Demassieux * le 15/11/2017 « Le budget en hausse de l’aide médicale d’État (AME) a donné lieu à une passe d’armes à l’Assemblée nationale dans la nuit de lundi à mardi, la majorité et la gauche défendant un dispositif décrié par la droite et l’extrême droite »(europe 1.fr). Quoi d’étonnant à cela, quand on sait que nombre de Français, défendus plus à droite qu’à gauche, renoncent à certains soins faute de moyens. Comment des personnes en situation irrégulière peuvent-elles prétendre à une... [Lire la suite]
mercredi 15 novembre 2017

Soutien de l'Etat aux communes qui maintiennent la semaine des 4 jours et demi

Question écrite de Bruno Bilde, Député du Pas-de-Calais du 15/11/2017 M. Bruno Bilde attire l’attention de M. le ministre de l’Éducation nationale sur le soutien aux communes ayant souhaité maintenir la réforme Peillon sur les rythmes scolaires. Conformément au décret publié le 28 juin 2017 dans le Journal officiel, les communes peuvent désormais revenir à la semaine scolaire de quatre jours. Si un grand nombre de communes ont fait ce choix à la suite de demandes formulées par les parents d’élèves et les équipes... [Lire la suite]