samedi 15 septembre 2018

Le cas hongrois, un révélateur

  Bruno Gollnisch évoquait dans son tout récent entretien enregistré le 12 septembre au Parlement européen de Strasbourg  les débats autour du cas du national-conservateur Viktor Orban. En l’espèce la volonté des progressistes européistes de mettre au ban la Hongrie et les Hongrois, jugés coupables de déviances idéologiques car accordant massivement leurs suffrages à M.  Orban et à son parti Fidesz. Les députés étaient amenés à se prononcer sur le rapport de l’écolo-gauchiste néerlandaise Judith... [Lire la suite]
jeudi 17 mai 2018

La “tentation illibérale”

  RT s’en faisait l’écho en début d’année, dans un entretien accordé au Financial Times le 15 janvier 2018, le milliardaire américano-hongrois George Soros « (dressait) un constat emprunt d’amertume : L’idéologie dominante dans le monde est aujourd’hui le nationalisme. C’est l’Union européenne qui est sur le point de s’effondrer. Et la Russie est un pouvoir en pleine renaissance, basé sur le nationalisme, (affirmait-t-il), voyant dans ce constat la source de la recrudescence des blâmes et... [Lire la suite]
mardi 10 avril 2018

Vent frais, senteur d’humus, odeur de sapin…

La nouvelle a été accueillie avec les grimaces de circonstance par les grands pontes bruxellois, les macroniens, la gauche, George Soros, Jacques Attali,  les  officines et autres ligues de vertus, diverses et variées,  prônant le métissage et le vivre-ensemble obligatoires. Hier, sept hongrois sur dix  ont en effet voté lors  des législatives en faveur des  candidats nationaux-conservateurs du Fidesz -le parti de l’actuel Premier ministre  Viktor Orban engrange 49% des... [Lire la suite]
mardi 10 avril 2018

Elections en Hongrie: la reprise en main du destin de l’Europe par ses peuples se poursuit

Communiqué de presse de Bernard Monot, Député Européen du 09/04/2018 Le verdict démocratique des élections générales qui viennent de se tenir hier en Hongrie est parfaitement clair : M. Viktor Orbán et son parti, le Fidesz, ont été élus triomphalement pour une troisième fois consécutive, avec un taux de participation extrêmement élevé. La leçon politique en est tout aussi claire. Quand un parti de centre-gauche ou de centre-droit arrive au pouvoir, les électeurs le congédient systématiquement à l’élection suivante : c’est «... [Lire la suite]
lundi 9 avril 2018

Victoire écrasante de Viktor Orbán

Dimanche 8 avril, Viktor Orbán et sa coalition Fidesz-KDNP ont remporté les élections générales et atteint la majorité constitutionnelle des deux-tiers du parlement. Viktor Orbán commence ainsi un troisième mandat consécutif qui durer jusqu’en 2022. Après une campagne longue, lourde et très violente (verbalement et symboliquement), les Hongrois ont voté dimanche 8 avril pour choisir de nouveaux représentants au parlement national – monocaméral, qui élit le Premier ministre. Malgré la réorganisation de l’opposition, les tentatives... [Lire la suite]
samedi 23 décembre 2017

La Hongrie mettra son veto à la procédure de l’article 7 demandée par la Commission européenne contre la Pologne

La décision de la Commission européenne de lancer la procédure de l’article 7.1 contre la Pologne pour ses réformes judiciaires est « sans précédent et stupéfiante », a déclaré Zsolt Semjén, vice-Premier ministre hongrois, ajoutant que la Hongrie opposerait son veto. La décision viole gravement la souveraineté de la Pologne. Il est inacceptable que Bruxelles exerce une pression sur les États membres  souverains et punisse arbitrairement les gouvernements démocratiquement élus, a-t-il déclaré. M. Semjén a estimé qu’il était... [Lire la suite]
samedi 22 juillet 2017

Orbán : « La question des décennies à venir : l’Europe appartiendra-t-elle aux Européens ? »

« Il y a vingt-sept ans, nous pensions que notre avenir est l’Europe », a déclaré ce matin le Premier Ministre hongrois Viktor Orbán à la 28ième édition de l’Université d’été organisée à Tusnádfürdő / Băile Tușnad (Pays Sicule, Roumanie). « Actuellement, nous sommes l’avenir de l’Europe. » Roumanie, Băile Tușnad – Dans ce discours très attendu chaque année, Orbán a affirmé que les élections législatives qui auront lieu au printemps prochain en Hongrie auront aussi une importante dimension européenne,... [Lire la suite]
samedi 14 janvier 2017

Pour Orbán, les Droits de l’Homme ne doivent pas impliquer le suicide national

Hongrie – Le gouvernement hongrois va plus loin dans son opposition à l’immigration extra-européenne, illégale comme légale. Viktor Orbán a de nouveau prononcé un discours fort, s’exprimant contre le «suicide national» et le gouvernement a annoncé sa volonté de mettre fin aux obligations d’État permettant d’acquérir des visas permanents. Devant 532 gardes-frontières fraîchement entrés en fonction, Viktor Orbán a expliqué le jeudi 12 janvier, que leur travail consistera à protéger les frontières de la Hongrie et la sécurité de... [Lire la suite]