vendredi 13 octobre 2017

Boulets rouges et notoriété

Dans un entretien auprès du Figaro, l'ancien vice-président du FN canonne  à boulets rouges sur son ancienne formation, et notamment sur le fait qu'il y ait, horreur !, des "identitaires" au sein du parti. Plus généralement il dénonce le fait que désormais le mouvement national ne se contentera pas de cette position stérile qui sur le plan européen devait, selon l'ancien responsable, se contenter de l'exigence d'un retrait de la monnaie unique grâce auquel tout irais mieux par la suite et d'une opposition de façade à la... [Lire la suite]
vendredi 13 octobre 2017

L'«euro-réformisme», nouvelle doctrine du Front National

C'est probablement l'un des changements les plus visibles dans la doctrine frontiste depuis l'annonce de la refondation totale du parti par Marine Le Pen, au lendemain de sa défaite à la présidentielle. Partisan du «Frexit» et d'un démantèlement de l'Union européenne, le Front National a fait un virage à 180 degrés depuis le départ de Florian Philippot, et propose désormais le nouveau concept d'«euro-réformisme».«Dans de nombreux domaines, on peut améliorer la vie quotidienne des Français sans quitter l'Europe ni... [Lire la suite]
mercredi 11 octobre 2017

Pour Marine Le Pen, la sortie de l'euro n'est plus une priorité du Front National

"Dans de nombreux domaines, on peut améliorer la vie quotidienne des Français sans quitter l'Europe ni l'euro." Cette phrase, signée Marine Le Pen, marque un revirement de taille dans le discours de la présidente du Front National. Interrogée dans l'édition à paraître jeudi 12 octobre du magazine Valeurs actuelles, la candidate malheureuse à l'élection présidentielle prône désormais davantage un "bras de fer" avec l'Union européenne, qu'une rupture. En guise de sujet phare, la députée du Pas-de-Calais cite notamment... [Lire la suite]
samedi 30 septembre 2017

"Excessif", "joue les victimes"... Marine Le Pen étrille Florian Philippot

La nostalgie, Marine Le Pen ne connaît pas. Quelques jours après le fracassant départ de Florian Philippot du Front National, la présidente du parti s'est montrée implacable à son sujet, en marge d'une session au Conseil régional des Hauts-de-France, à Lille. Dans des propos relayés par La Voix du Nord, elle a dans un premier temps assuré que la création des "Patriotes" par son ancien numéro 2 enlevait "une épine dans le pied" de son parti. Puis, elle a poursuivi, plus durement : "Quand on se dit héritier de De Gaulle, il faut le... [Lire la suite]
vendredi 29 septembre 2017

Au dessus de la ligne bleue...

Ainsi comme il était certain depuis l'annonce de la création d'une association intitulée Les Patriotes qui devait être une force interne au FN, Florian Philippot est à la tête de son propre parti politique. Depuis le temps qu'il attendait ! Depuis octobre 2011 et son arrivée avec ses collaborateurs à la direction du FN, il me semblait déjà probable, voir certain que cela se clôturerait plus ou moins de cette façon, car il est évident qu'un mouvement politique tel que le nôtre ne pourrait se maintenir sur cette ligne bancale sans... [Lire la suite]
dimanche 24 septembre 2017

Le FN antigaulliste : tout cela est-il bien sérieux ?

Boulevard Voltaire Par Nicolas Gauthier * le 24/09/2017 Avec l’arrivée, la montée en puissance puis le départ de Florian Philippot s’est posée la question consistant à savoir si le Front national était ou non un parti « antigaulliste ». Question qui peut paraître anecdotique tant d’années après la mort du grand homme, mais semble continuer d’agiter le Landerneau médiatique. À la création de ce parti, en 1972, étaient présents deux sortes d’antigaullistes, les uns issus de l’épuration et les autres venus des combats de... [Lire la suite]
dimanche 24 septembre 2017

La force des convictions

Allez un petit mot pour clôturer la semaine assez éprouvante pour certains au sein de notre mouvement. L'ancien responsable de la fédération de Loire-Atlantique et président du Collectif Racine, un homme parfaitement compétent dans son domaine et apprécié, Alain Avello a annoncé son départ du FN afin de suivre Florian Philippot dans son aventure... Jusque là, pas de soucis, en effet, tout-à chacun est libre d'avoir son avis personnel sur la question de la fidelité à un mouvement ou parfois, il est plus question d'amitiés qu'autre... [Lire la suite]
samedi 23 septembre 2017

Comment Marine Le Pen compte remettre le Front National en ordre de marche

Elle veut bouleverser le Front National, avec une "refondation tout à fait historique". "L'organisation n'a jamais véritablement changé depuis quarante-cinq ans", a reconnu Marine Le Pen, à Bruguières (Haute-Garonne), samedi 23 septembre, dans le cadre d'une tournée nationale. "On va pouvoir discuter de tout", a-t-elle insisté, applaudie, avant de demander aux militants de produire du "contenu" intellectuel, de passer d'un FN à la culture protestataire à une "alternative" prête à "gouverner". ... [Lire la suite]
samedi 23 septembre 2017

Marine Le Pen sur BFM-TV le 22/09/2017

Marine Le Pen sur BFM-TV le 22/09/2017
vendredi 22 septembre 2017

« Le FN doit maintenant s’adresser aux électeurs de droite »

Après le départ de Florian Philippot, Marine Le Pen vient de nommer David Rachline, 29 ans, sénateur-maire de Fréjus, pour le remplacer à la communication du Front National. — Florian Philippot vient de claquer la porte du FN. Il a été valorisé et mis très en avant pendant la campagne présidentielle, est-ce que vous ne pensez pas que sa disgrâce affaiblit d’abord Marine Le Pen ? — C’est évidemment une triste nouvelle. Mais il n’y a qu’une seule ligne au Front National. Alors on peut débattre de ce qui... [Lire la suite]