mardi 19 septembre 2017

Après le fiasco de 2014, l'écotaxe ressurgit

L'écotaxe pourrait bien renaître de ses cendres. Élisabeth Borne, la ministre des Transports, a déclaré ce week-end au JDD qu'elle voulait faire participer les camions à l'entretien du réseau routier. Le projet avait été abandonné en 2014: ce fiasco politique a coûté à l'État près de 1 milliard d'euros. Depuis, aucune solution n'a été trouvée. Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, a promis dans un entretien à Libération ce lundi que «l'écotaxe, telle quelle, elle ne reviendra pas. En revanche, il est normal... [Lire la suite]
vendredi 15 septembre 2017

L’Euro et l’UE : bourreaux des peuples européens, l’exemple par la Grèce…

Depuis leParlement européen àStrasbourg, Marie-Christine Arnautu revient sur la situation désastreuse en Grèce. Les mesures d’austérité dictées par laTroïka (FMI, BCE et Commission européenne), au mépris de toute démocratie, n’ont rien résolu : la dette s’est aggravée, le chômage atteint des niveaux records, le PIB a décru de 27% depuis 2010… Le peuple grec a été sacrifié sans ménagement pour sauver l’euro, les intérêts de l’Allemagne et ceux de l’oligarchie financière, Goldman Sachs en tête. Les présidents Sarkozy et Hollande... [Lire la suite]
mercredi 13 septembre 2017

Quand le Président jupitérien prend l’eau aux Antilles…

Boulevard Voltaire Par Nicolas Gauthier * le 13/09/2017 Présidence jupitérienne oblige, la parole d’Emmanuel Macron devait se faire rare, à l’exact contraire de ses prédécesseurs, dont le moins qu’on puisse prétendre est qu’ils ne jouaient pas exactement la carte du mystère et de l’attente. Mais la verticalité du pouvoir, à l’origine feuille de route théorisée par le mari de Brigitte Trogneux, semble connaître aujourd’hui quelques retards à l’allumage. Du côté de la parole tout d’abord, lorsqu’il se permet de traiter ses... [Lire la suite]
mardi 5 septembre 2017

Un rapport dénonce l'échec de l'enseignement du français aux migrants

«La formation linguistique et civique obligatoire pour les étrangers primo-arrivants en France est un échec complet!» Le sénateur Les Républicains (LR) des Hauts-de-Seine, Roger Karoutchi, qui publie son deuxième rapport parlementaire sur le sujet, est catégorique. En 60 pages d'une analyse très documentée queLe Figaro a pu consulter, cet élu connu pour son franc-parler brosse un tableau peu amène du «contrat d'intégration républicaine» qui a remplacé en 2016 le «contrat d'accueil et d'intégration» créé sous Nicolas Sarkozy, en... [Lire la suite]
mercredi 30 août 2017

PS et comptes de campagne : Hamon menace de tout balancer…

Boulevard Voltaire Par Marie Delarue * le 30/08/2017 Au moment où les Français ratissaient leurs fonds de poche pour savoir s’ils allaient s’offrir un chouchou ou une glace en remontant de la plage, la guerre des roses faisait rage au Parti socialiste. C’est ainsi depuis la nuit des temps : le mort est à peine froid et le caveau pas encore refermé qu’on s’écharpe déjà autour de l’héritage. En portant Emmanuel Macron au pouvoir, la dernière élection présidentielle a achevé la vieille classe politique. Les « grands... [Lire la suite]
vendredi 25 août 2017

Emmanuel Macron : "La France n'est pas un pays réformable"

Grande "Les Françaises et les Français n'aiment pas les réformes", a déclaré le président de la République Emmanuel Macron, lors d'un discours prononcé à Bucarest en Roumanie. Ces déclarations interviennent alors que son prédécesseur François Hollande est récemment sorti du silence, pour critiquer certaines décisions d'Emmanuel Macron telle que la future réforme du Code du travail.Emmanuel Macron a alors défendu avec passion ses réformes entrepris depuis le début de son quinquennat : "La France n'est pas un... [Lire la suite]
mercredi 23 août 2017

François Hollande confirme qu'il n'abandonne pas la vie politique

L'ancien président François Hollande a affirmé mercredi qu'il n'abandonnait pas la vie politique et qu'il dirait "à un certain moment", ce qu'il a "à dire", sans "empêcher notre pays de se redresser". "Il y avait une situation qui me paraissait trop dangereuse". "Même quand j'ai décidé, pour les raisons que j'avais indiquées, de ne pas me représenter, il y avait une situation qui me paraissait trop dangereuse, j'avais dit que je ne me retirerai pas de la vie politique", a déclaré l'ancien chef de l'État dans un entretien à TV5... [Lire la suite]
lundi 14 août 2017

Les 100 jours de Macron

Quand Emmanuel Macron a quitté le gouvernement, lancé son mouvement puis, dans la foulée, déclaré sa candidature, on a volontiers parlé de « bulle médiatique » qui finirait par éclater, tant sa personne que son projet relevaient plus du marketing politique que d’une pensée accomplie. Et puis, il a été élu. Mais la bulle est en train d’éclater avec un effet retard. Son ascension a été rapide, sa chute risque de l’être aussi. Certes, il a à peine entamé son quinquennat, il en est à ses 100 premiers jours : il y a... [Lire la suite]
mercredi 9 août 2017

Les contrats aidés, "coûteux" et "inefficaces" selon Muriel Pénicaud

"Coûteux" et "pas efficaces dans la lutte contre le chômage" : c'est le bilan qu'a dressé mercredi la ministre du Travail Muriel Pénicaud à propos des contrats aidés, dont le nombre a baissé au deuxième semestre. Lors des questions au gouvernement, les députés Serge Letchimy (NG) et Jean-Hugues Ratenon (FI) l'ont interpellée à propos d'une baisse qui toucherait notamment l'outre-mer, leur terre d'élection. Serge Letchimy a dénoncé la suppression de "2 000 emplois" en Martinique, Jean-Hugues Ratenon la... [Lire la suite]
mardi 8 août 2017

Le Congrès de Versailles a coûté près de 300 000 euros selon l’Assemblée nationale

Une somme conséquente. Le Congrès de Versailles, réuni début juillet par Emmanuel Macron, a coûté pas loin de 300 000 euros au Parlement. "L’ensemble des factures afférentes à l’organisation de ce Congrès du Parlement étant aujourd’hui rassemblé, il apparaît que son coût total s’est élevé à 292.824 euros", a indiqué l’Assemblée dans un communiqué diffusé mardi. L’Assemblée nationale prend environ deux tiers des dépenses à sa charge, le Sénat un tiers. Le 3 juillet dernier, le chef de l’Etat avait... [Lire la suite]