lundi 18 septembre 2017

Femme enceinte battue à mort : un sans-abri interpellé près de Bayonne

Un homme suspecté d'avoir ligoté et battu à mort une femme enceinte de huit mois à Ustaritz (Pyrénées-Atlantiques) a été interpellé ce dimanche. Selon nos informations, il s'agit d'un SDF âgé d'une quarantaine d'années, connu des services pour des faits de délinquance, mais jusqu'alors éloigné des affaires criminelles ou même de stupéfiants, laissant augurer d'un «cheminement incompréhensible» vers le crime, selon une source proche de l'enquête.  Identifié grâce des traces d'ADN retrouvées sur la scène du meurtre, le suspect... [Lire la suite]
samedi 16 septembre 2017

Les tribunaux français débordés par l'afflux de clandestins

Le procureur de Nice, Jean-Michel Prêtre, a les yeux braqués sur la date du 13 novembre 2017. Ce jour-là, c'en sera fini de la fermeture des frontières, décidée deux ans plus tôt alors que l'Europe se réveillait sous le choc des attentats de Paris. Une fermeture des frontières qui a permis à l'administration et au parquet de Nice d'endiguer à 97 % le flot de 31.000 migrants qui, sur les huit premiers mois de l'année, ont été interpellés à la frontière italienne. «Sur ces 31.000 personnes, 28.000 n'ont pas été admises... [Lire la suite]
dimanche 10 septembre 2017

Les pillages… Nous maîtrisons la situation, qu’ils disaient !

Boulevard Voltaire Par JP Favre-Bernadac * le 10/09/2017 "Tout va très bien, nous maîtrisons la situation ! " Combien de fois avons-nous déjà entendu ce genre de phrase, surtout quand les événements n’étaient pas maîtrisés. Elle vient de nouveau d’être prononcée par le ministre des Outre-mer, celui de l’Intérieur, et relayé en Guadeloupe par le général de gendarmerie « gérant » le dispositif de sécurité de Saint-Martin. Certes, son but est de rassurer la population mais quand, à une question du Parisien, il... [Lire la suite]
samedi 9 septembre 2017

Face au pillage, des habitants de Saint-Martin prennent les armes

Il y a ceux qui fuient et ceux qui organisent la survie. Après le cataclysme de l'ouragan Irma, les habitants de l'île française de Saint-Martin tentent de s'organiser avec ou sans l'aide des autorités, pour parer au plus pressé. Car José,  second ouragan va frapper l'île.   400 gendarmes sont arrivés sur place pour assurer la sécurité. Un renfort bien insuffisant selon certains habitants contraints de s'organiser eux-mêmes. Victor en fait partie. Interviewé par LCI, celui-ci a passé la nuit entière à monter la... [Lire la suite]
vendredi 8 septembre 2017

Disparition de Maëlys : où en est l'enquête après dix jours ?

Dix jours que la petite Maëlys est introuvable. La fillette de 9 ans a disparu dans la nuit du samedi au dimanche 27 août, alors qu'elle participait à une fête de mariage dans la commune de Pont-de-Beauvoisin, dans l'Isère. Une information judiciaire contre X pour "enlèvement et séquestration d'un mineur de moins de 15 ans" a été ouverte, selon les dires du procureur adjoint de Grenoble. Deux juges d'instruction ont également été saisis, et un important dispositif de recherche a été organisé. Une battue avait aussi été... [Lire la suite]
vendredi 8 septembre 2017

Irma: Girardin évoque des "pillages" à Saint-Martin

La ministre des Outre-mer Annick Girardin, de retour d'une journée de reconnaissance aérienne à Saint-Martin et Saint-Barthélemy après le passage de l'ouragan Irma, a évoqué jeudi soir des "pillages" qui se sont produits sous ses yeux et annoncé le renfort de 400 gendarmes dans la journée. Le bilan humain sur ces deux îles ravagées par le cyclone restait confus vendredi matin. Lors d'un point-presse au CHU de Pointe-à-Pitre, la ministre a réitéré le chiffre de 8 morts évoqué jeudi matin par le ministre de... [Lire la suite]
lundi 4 septembre 2017

Privatisation des contrôles de vitesse : un recul très grave de l’État

Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National du 04/09/2017 Le Front National réitère son opposition farouche au projet du gouvernement de privatiser les contrôles de vitesse sur la route, jusqu’alors dévolus aux forces de police et de gendarmerie. Ce vieux projet libéral, déjà envisagé par les précédents gouvernements, marquerait un recul très inquiétant des prérogatives de l’État au profit de sociétés privées dont l’objectif n’est aucunement l’intérêt général ou la sécurité routière mais la... [Lire la suite]
lundi 4 septembre 2017

Disparition de Maëlys : un suspect mis en examen et écroué

Rebondissement dans l'affaire de la disparition de la petite Maëlys: selon un communiqué du procureur de la République de Grenoble, un homme a été arrêté ce dimanche matin et mis en examen dans la soirée pour «enlèvement et séquestration d'un mineur de 15 ans». Selon le document, il s'agirait d'un des deux hommes déjà interpellés avant d'être relâchés vendredi soir. Lors de son interrogatoire, le trentenaire, qui était présent au mariage, aurait nié toute implication dans la disparition de la fillette de 9 ans. Citant une source... [Lire la suite]
dimanche 3 septembre 2017

Le gouvernement veut externaliser les contrôles de vitesse

Gérard Collomb veut confier les contrôles de vitesse des automobilistes à des sociétés extérieures pour recentrer policiers et gendarmes sur leurs missions de sécurité, indique le ministre de l'Intérieur dans un entretien aux quotidiens régionaux du groupe Ebra. «Pour affecter gendarmes et policiers à leurs missions prioritaires d'enquête, de sécurité, le principe de confier les aspects matériels du contrôle de vitesse à des sociétés extérieures est une solution pertinente», juge le ministre, notamment dans Le Progrès. «Les... [Lire la suite]
jeudi 24 août 2017

A Calais, entre migrants : de nouvelles émeutes

Le racisme, on nous le sert habituellement à toutes les sauces : discrimination proprement raciale, bien entendu, mais aussiethnique, religieuse et même nationale. A Calais, actuellement, se produisent des bagarres d’une extrême violence, sur des bases à la fois raciales, ethniques, religieuses et nationales. Tout confondu ! Le problème, c’est que ces émeutes ne mettent en cause aucun suprémaciste blanc et électeur présumé du Front national. Vous avez d’un côté des Afghans et de l’autre des Erythréens et des Africains... [Lire la suite]