samedi 21 juillet 2018

Migrants : un affrontement idéologique et politique majeur, de plus en plus violent

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du RN, ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par Henri Temple le 21/07/2018 Divers signes récents montrent que la question migratoire est devenue le sujet primordial dans le monde, et plus particulièrement en Europe. Ainsi, en France, un journal en ligne ultracapitaliste (Contrepoints) ouvre ses colonnes aux No Borders. Aux... [Lire la suite]
samedi 30 juin 2018

Migrants : l'accord des Vingt-Huit déjà en question

La cuisine était française, la réalité est une auberge espagnole. Le menu à la carte dressé à Bruxelles conforte les appétits et les allergies de chacun des Vingt-Huit, dans sa gestion du défi migratoire. C'était probablement utile pour éviter une crise de gouvernance au sommet de l'UE. Le pire est évité, personne n'a claqué la porte. Reste à s'entendre sur les délais et l'addition, avant que surgissent d'inévitables conflits sur le vrai contenu de l'assiette. À 4 heures 40 du matin vendredi, au bout de... [Lire la suite]
vendredi 29 juin 2018

Les ports italiens fermés "tout l'été" aux ONG (Salvini)

Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a annoncé aujourd'hui que les ports italiens seraient fermés "tout l'été" aux ONG qui secourent le migrants en Méditerranée. "Les ONG verront l'Italie seulement en carte postale", a déclaré sur une radio Matteo Salvini, qui est aussi vice-Premier ministre et chef de file la Ligue (extrême droite). "Les ports seront fermés tout l'été", a affirmé M. Salvini. Il a ajouté que l'interdiction concernait non seulement l'accès aux ports mais aussi "les activités de fourniture de... [Lire la suite]
jeudi 28 juin 2018

Sommet européen : l'Italie bloque l'adoption de conclusions communes

Les débats s'annoncent âpres. L'Italie bloque, jeudi 28 juin, l'adoption de conclusions communes sur divers sujets abordés en première partie du sommet européen en cours à Bruxelles, en attendant de savoir si elle obtiendrait satisfaction sur ses exigences dans le dossier migratoire, a-t-on appris de sources concordantes. "Alors qu'un Etat membre a réservé sa position sur la totalité des conclusions, aucune conclusion n'ont été adoptées à ce stade", a expliqué le porte-parole du Conseil européen (qui réunit l'ensemble des... [Lire la suite]
samedi 23 juin 2018

Migrants : Matteo Salvini dénonce l'"arrogance" du président Macron

Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a vivement dénoncé samedi l'"arrogance" du président français Emmanuel Macron, à 24 heures d'un mini-sommet européen sur les migrations qui s'annonce explosif.   Enumérant les chiffres d'arrivées des migrants en Italie et le coût que cela a représenté pour ce pays, M. Salvini, qui est aussi le patron de la Ligue (extrême droite), a dit s'étonner que cette situation ne soit pas considérée comme un problème pour "l'arrogant président français".   "Nous l'invitons... [Lire la suite]
dimanche 17 juin 2018

Conte versus Macron : l’Europe « macronienne » n’existe plus

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du RN, ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Par Henri Temple  le 17/06/2018 Après le Brexit, la défiance anti-Bruxelles des quatre nations du groupe de Visegrád, puis celle de l’Autriche, bientôt de la Slovénie, la difficile fin de carrière d’une chancelière sous tutelle politique, qui refusera toujours les projets européens surréalistes que... [Lire la suite]
vendredi 15 juin 2018

L’Italie dit non au CETA, la France doit suivre !

Communiqué de presse de France Jamet, membre du Bureau national du Rassemblement national, député français au Parlement européen, Vice-Présidente du groupe  RN-RBM au Conseil régional d’Occitanie du 15/06/2018 Le 14 juin, le nouveau ministre italien de l’Agriculture a annoncé son intention de ne pas ratifier l’accord de libre-échange entre l’UE et le Canada (CETA). C’est une très bonne nouvelle pour l’Italie que vient d’annoncer Gian Marco Centinaio, membre de notre alliée la Lega. C’est aussi une très bonne nouvelle pour... [Lire la suite]
mardi 12 juin 2018

Immigration : Rome refuse de recevoir des "leçons hypocrites" de Paris

Le gouvernement italien refuse de recevoir des "leçons hypocrites" de pays comme la France "ayant préféré détourner la tête" sur la question migratoire, a indiqué mardi 12 juin la présidence du Conseil. "Les déclarations concernant (le navire humanitaire) Aquarius qui proviennent de la France sont surprenantes", selon cette note, qui souligne que "l'Italie ne peut accepter de leçons hypocrites de pays ayant préféré détourner la tête en matière d'immigration".  D'abord publié dans les médias italiens, mais non... [Lire la suite]
vendredi 1 juin 2018

Italie : Marine Le Pen félicite la Ligue et Matteo Salvini pour leur entrée au gouvernement

La présidente du FN Marine Le Pen a félicité vendredi le mouvement d'extrême droite italien la Ligue et son patron Matteo Salvini, parvenu à un accord pour un gouvernement d'union avec le Mouvement 5 étoiles (anti-système), y voyant "une victoire de la démocratie sur les intimidations" de Bruxelles. "Une victoire sur les intimidations de l'UE", selon Marine Le Pen. "Bravo à la coalition de @matteosalvini et à la Ligue qui forment finalement le nouveau gouvernement italien. C'est une victoire de la démocratie sur... [Lire la suite]
jeudi 24 mai 2018

Gouvernement Lega-M5S : une bonne nouvelle pour l'Italie, une mauvaise nouvelle pour Bruxelles !

  Communiqué de Nicolas Bay, Vice-Président du FN, Co-Président du groupe ENL au Parlement européen du 23/05/2018 La Lega, mouvement allié du FN, est parvenue à conclure un accord gouvernemental avec le "Mouvement 5 étoiles" (Movimento Cinque Stelle - M5S). Les dirigeants des deux partis vainqueurs des récentes élections italiennes, Matteo Salvini (Lega) et Luigi di Maio (M5S) se sont ainsi entendus tant sur la base programmatique de ce nouveau gouvernement que sur la désignation du chef de celui-ci, qui sera Guiseppe Conte. ... [Lire la suite]