jeudi 9 août 2018

Démissions massives de Maires : l’Etat macronien doit cesser de nous mépriser !

Communiqué de Steeve Briois, Maire d’Hénin-Beaumont, Député français au Parlement européen et Vice-président du Rassemblement National, et de David Rachline, Maire de Fréjus du 09/08/2018 Selon l’Association des Maires de France (AMF), le nombre de Maires démissionnaires a augmenté de 55% depuis les dernières élections municipales par rapport à la mandature précédente, avec près de 500 démissions. Depuis des années, avec une accélération depuis l’accession au pouvoir d’Emmanuel Macron, les Maires de petites et moyennes communes se... [Lire la suite]
jeudi 10 mai 2018

Colloque des députés européens ENL France du 13/05/2018

  Communiqué de la délégation FN au Parlement européen du 09/05/2018 A un an du prochain scrutin européen et alors que la France perd chaque jour des pans entiers de sa souveraineté, les députés européens de la délégation FN du groupe Europe des Nations et des Libertés, se réuniront lors d’un colloque intitulé : « Pour un nouveau projet européen : construire une union des nations européennes », le dimanche 13 mai de 11H à 12H30 à Hénin-Beaumont. A l’invitation de Steeve Briois, nous reviendrons sur les combats menés... [Lire la suite]
samedi 24 mars 2018

Le conseiller municipal PS d’Hénin-Beaumont Stéphane Filipovitch condamné

Communiqué de presse de la municipalité d’Hénin-Beaumont du 24/03/2018 Par arrêt en date du 15 mars 2018, la Cour d’appel de Paris a reconnu coupable  Stéphane Filipovitch de diffamation publique envers Steeve Briois. Elle a condamné le conseiller municipal PS d’Hénin-Beaumont à verser 3500 euros à Steeve Briois. La Cour a reconnu que les textes visés par la plainte imputaient par insinuation des tendances pédophiles à Steeve Briois, par des choix lexicaux parfaitement réfléchis. Elle n’a pas retenu la bonne foi concernant... [Lire la suite]
jeudi 1 mars 2018

La Voix du Nord condamnée pour diffamation envers la commune d’Hénin-Beaumont

Communiqué de Steeve Briois, maire de Hénin-Beaumont, secrétaire général du Front National du 01/03/2018 Par un jugement en date du 15 février 2018, le tribunal correctionnel de Béthune a condamné Gabriel D’Harcourt, directeur de la publication de la « Voix du Nord » à 1000 euros d’amende, 2000 euros de dommages et intérêts, et frais de justice pour avoir diffamé la commune d’Hénin-Beaumont. Dans un article non signé, la Voix du Nord osait écrire que la commune avait fait installer des caméras de surveillance équipées de micros et... [Lire la suite]
vendredi 9 février 2018

Le devant de la scène

Il y a de cela quelques mois il ne pouvait se passer quelques jours sans que les journaux, les radios, les télévisions nous ramènent la "ménagère" de plus de 50 ans, cette dame qui représenterait au mieux la consommatrice lambda, celle qui tient le budget d'une famille au gré des fameuses enquêtes sur la société française. Ces derniers jours, ce serait plutôt le "vicelard" de plus ou moins 50 ans qui serait en passe de tenir le devant du décor ! En effet, il ne se passe désormais plus de semaine sans que la presse française ou... [Lire la suite]
mardi 16 janvier 2018

«Fini les listes avec un centenaire, un clochard et un mort» : le FN se prépare aux municipales

Sébastien Chenu et Steeve Briois, deux élus du Front National, veulent changer l'image de leur parti, mais aussi sa stratégie électorale. Pour les municipales, ils veulent donc privilégier des candidats fiables dans des municipalités gagnables. Alors que le Front National (FN) est en plein processus de «refondation», la perspective des élections municipales de 2020 agite déjà les débats en interne. Alors que les dessous de la campagne présidentielle et du débat de l'entre-deux-tours ont récemment été révélés,... [Lire la suite]
samedi 16 décembre 2017

Quand les "potes" se réunissent à Hénin-Beaumont

Heureusement que le ridicule ne bouscule pas les ventes pour le quotidien ultrasubventionné des régions Hauts-de-France ,enfin le Nord-Pas-de Calais- 1 030 775 € soit 0.01 euros par exemplaire (source : actufinance.fr de février 2017)- la Voix du Nord. Dans un article publié ce jeudi, le quotidien, clairement opposé à notre formation (on se souvient de l'affligeante  Une lors des dernières élections régionales) relate une manifestation anti-FN organisée par l'association "antiraciste" la Maison des... [Lire la suite]
jeudi 30 novembre 2017

La Voix du Nord condamnée pour avoir censuré un droit de réponse de la municipalité FN d’Hénin-Beaumont

Communiqué de la municipalité FN d’Hénin-Beaumont du 30/11/2017 La Cour d’appel de Douai, dans un arrêt du 28 novembre 2017, a condamné Gabriel d’Harcourt, directeur de la publication de la Voix du Nord, pour avoir censuré un droit de réponse de la mairie d’Hénin-Beaumont et de deux adjoints de Steeve Briois. La Voix du Nord devra verser 1 500 euros à la mairie et à ses élus. Le journal devra également insérer le droit de réponse ainsi qu’un communiqué judiciaire dans un délai d’un mois. Depuis des mois, la municipalité FN... [Lire la suite]
vendredi 17 novembre 2017

La commune d’Hénin-Beaumont condamnée… pour avoir installé une crèche de Noël

Communiqué de Steeve Briois, SG du Front National du 17/11/2017 C’est une nouvelle décision complètement délirante que vient de rendre la justice.   La Cour Administrative d’Appel deDouai (Nord), sollicitée par un conseiller municipal communiste (ancien adjoint d’un maire socialiste ayant écopé d’une peine de prison ferme), vient d’indiquer que l’installation d’une crèche est un acte « illégal » dans notre pays.   La justice française est décidemment paradoxale : elle autorise le port du burkini sur les... [Lire la suite]
vendredi 17 novembre 2017

L'installation d'une crèche à la mairie FN d'Hénin-Beaumont jugée illégale en appel

La cour administrative d'appel de Douai a déclaré illégale, car contraire à la loi sur la laïcité, l'installation d'une crèche de Noël en décembre 2015 dans le hall de l'Hôtel de ville d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), déboutant la mairie FN.L'arrêt confirme la décision prise en première instance par le tribunal administratif de Lille, en décembre 2016. La Ville, dirigée depuis mars 2014 par Steeve Briois, avait fait appel."Le fait pour le maire de cette commune d'avoir fait procéder à cette installation dans... [Lire la suite]