dimanche 23 septembre 2018

Mission du Parlement européen à Varsovie : Nicolas Bay défend le droit des nations !

Communiqué de presse du groupe « Europe des nations et des libertés » au Parlement européen du 22/09/2018 Du 19 au 21 septembre, Nicolas Bay a participé à une mission du Parlement européen à Varsovie dans le cadre de l’élaboration d’un rapport sur la situation de l’État de droit en Pologne. Au cours des multiples rencontres et discussions avec l’opposition, qu’elle soit politique ou associative, aucune véritable atteinte à l’État de droit n’a pu être identifiée. Les accusations sont vagues, peu argumentées et relèvent surtout de... [Lire la suite]
vendredi 21 septembre 2018

Sommet de Salzbourg : Macron menace les nations libres

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-Président du groupe « Europe des nations et des libertés » du 21/09/2018 Alors que la question des arrivées massives de migrants était au cœur des discussions lors du sommet européen de Salzbourg, Emmanuel Macron s’en est, une fois de plus, pris aux États les plus inflexibles face à l’immigration clandestine. Il a ainsi montré du doigt des pays tels que la Hongrie et l’Italie, où le ministre de l’Intérieur, notre allié Matteo Salvini, refuse désormais de... [Lire la suite]
jeudi 20 septembre 2018

Verhofstadt en croisade contre la Hongrie

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du RN, ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici RT France Par Pierre Lévy le 16/09/2018 Dans une tribune, le chef de file des libéraux au Parlement européen appelle les Etats-Unis à se joindre à l'UE pour arrêter «immédiatement» Viktor Orban. Tordant lui-même le cou au mythe d'une Europe visant à faire contre-poids à Washington. Vous avez goûté... [Lire la suite]
mercredi 19 septembre 2018

Pécresse demande à LR une clarification sur Orban et le RN

Valérie Pécresse a demandé mardi, lors du bureau politique des Républicains (LR), une clarification du parti vis-à-vis du Premier ministre hongrois Viktor Orban après les divisions des eurodéputés LR, et du Rassemblement National (RN, ex-FN). La présidente de l’Île-de-France a estimé que le vote mercredi au Parlement européen avait "jeté un doute", et demandé à ce que son parti clarifie sa position en condamnant toute atteinte à l'état de droit, selon plusieurs sources. Wauquiez accuse Pécresse de "semer... [Lire la suite]
mercredi 19 septembre 2018

Ce sera eux ou nous

Sans trop de risque d’être contredit, le site euractiv expliquait hier à ses lecteurs que  «les  thèmes du Conseil européen informel »  qui débutera à Salzbourg (Autriche)  jeudi (Brexit, sécurité intérieure et immigration)   «  risquent d’entraîner des discussions animées. » D’autant est-il avancé que « le rôle de la présidence autrichienne, dont le gouvernement comprend des membres d’extrême-droite (comprendre les ministres issus du mouvement d’opposition nationale FPÖ,... [Lire la suite]
samedi 15 septembre 2018

Le RN avec Orban face à l’UE !

Gilles Lebreton : Le RN avec Orban face à l’UE !
samedi 15 septembre 2018

Coalition anti-Orbán au Parlement européen : quand l'UE rétablit les procès de Moscou

Coalition anti-Orbán au Parlement européen : quand l'UE rétablit les procès de Moscou, Marie-Christine Arnautu le 13/09/2018
samedi 15 septembre 2018

Steeve Briois répond aux questions d’actualité (14/09/2018)

VoxBox de Steeve Briois sur les questions d’actualité du 14/09/2018 – Sanctions contre la Hongrie de Viktor Orban, qui a osé vouloir stopper l’immigration clandestine– Soumission de Tsipras, qui s’est couché devant les exigences budgétaires de la Commission– Elections européennes et possibilité d’une majorité du camp national au Parlement européen !
samedi 15 septembre 2018

Le cas hongrois, un révélateur

  Bruno Gollnisch évoquait dans son tout récent entretien enregistré le 12 septembre au Parlement européen de Strasbourg  les débats autour du cas du national-conservateur Viktor Orban. En l’espèce la volonté des progressistes européistes de mettre au ban la Hongrie et les Hongrois, jugés coupables de déviances idéologiques car accordant massivement leurs suffrages à M.  Orban et à son parti Fidesz. Les députés étaient amenés à se prononcer sur le rapport de l’écolo-gauchiste néerlandaise Judith... [Lire la suite]