vendredi 3 août 2018

Rachat de Manurhin par un groupe émirati : un désastre économique et politique pour notre région !

Communiqué de presse de Virginie Joron, membre du Bureau national, présidente du groupe RN au Conseil régional Grand Est du 03/08/2018 La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse a accordé mercredi 1er août à l’Emirates Defence Industries Company la reprise de Manurhin, entreprise basée à Mulhouse depuis 1919. Le groupe des Emirats arabes unis a choisi de maintenir 104 des 145 emplois que compte l’entreprise alsacienne. Alors même que la fragilité financière de cette entreprise était connue de tous, ces 41... [Lire la suite]
jeudi 2 août 2018

L'armurier français Manurhin passe sous contrôle émirati

Le fabricant historique des pistolets de la Police a été racheté par un groupe émirati. Il avait cédé cette activité depuis plusieurs années mais restait le seul producteur français de machines de munitions. La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse (Haut-Rhin) a décidé ce 1er août que le fabricant de machines de munitions Manurhin, ex-fleuron de l'armement français, serait repris par le groupe de défense des Emirats arabes unis Edic (Emirates Defense Industries Company), selon le greffe. Fondé en 1919,... [Lire la suite]
lundi 30 juillet 2018

Cherbourg : la première usine d'hydroliennes fermée

Situation ubuesque pour cette usine de fabrication d'hydroliennes à Cherbourg fermée un mois et demi après son inauguration. C'est l'incompréhension totale dans la Manche alors que l'EPR de Flamanville annonçait un an supplémentaire de travaux et une rallonge de 400 millions d'euros. C'est pour des questions financières que Naval Energie a lâché le site de 5.500 mètres carré qui devait permettre chaque année la construction de 25 hydroliennes.Une décision étatique puisque l'État possède plus de 60% de Naval Group, la... [Lire la suite]
jeudi 28 juin 2018

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National du 28/08/2018

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National du 28/08/2018 Le  gouvernement français a décidé de maintenir la vente des chantiers navals de Saint-Nazaire (STX) à l’italien Fincantieri. Le Rassemblement National exprime sa plus vive opposition à cette vente, pour des raisons d’ordre stratégique et économique. Les précédentes ventes d’entreprises nationales françaises n’augurent rien de bon pour l’avenir de STX. Après les scandales des ventes d’Alstom par appartement (GE, Siemens), la prise de contrôle de... [Lire la suite]
jeudi 14 juin 2018

Alstom: GE renonce à ses engagements sur l'emploi en France

Nouveau rebondissement dans le dossier Alstom qui alimente la polémique depuis quatre ans: le PDG de GE, John Flannery, s'est rendu mardi à Bercy pour annoncer au ministre de l'Economie Bruno Le Maire que l'engagement de créer 1.000 emplois nets d'ici la fin de l'année était "hors d'atteinte". Le patron de GE a assuré être "confronté à un environnement difficile du fait de l'évolution défavorable de ses marchés historiques dans le secteur de l’énergie", selon le ministère. M. Flannery a succédé l'an passé à Jeff Immelt, le... [Lire la suite]
lundi 28 mai 2018

Révolution 3D : pour une renaissance industrielle française !

  Par Dominique Bilde, député FN au Parlement européen le 28/05/2018 Boulevard Voltaire Des lampes aux montures de lunettes en passant par des technologies de pointe, l’impression 3D s’est imposée comme l’innovation en passe de conquérir l’ensemble du marché manufacturier. En témoignent la multiplicité des secteurs d’application de ces imprimantes du futur, capables de sculpter des objets à partir de matières plastiques ou métalliques, ainsi que la complexité et les dimensions toujours plus imposantes de ses créations... [Lire la suite]
mercredi 23 mai 2018

Les ex-salariés d’Alstom énergie sont-ils secrètement sacrifiés par Macron et Bruxelles ?

Communiqué de presse de Dominique Martin, Député français FN / ENL au Parlement européen du 23/05/2018 Emmanuel Macron, le Président des très riches, est-il incompétent en matière industrielle ? En tout cas, il est coresponsable avec la Commission de Bruxelles de l’avenir des employés de feu Alstom énergie. En 2014 déjà, il poussait la vente à GE (General Electric) plutôt qu’à Siemens (1), vente autorisée par la Commission en 2015 à condition qu’un grand nombre d’ingénieurs R&D et les activités les plus avancées sur le plan... [Lire la suite]
jeudi 17 mai 2018

De l’huile de moteur dans l’huile de tournesol : la Commission européenne persiste dans ses erreurs

Communiqué de Sylvie Goddyn, Député français au Parlement européen du 16/05/2018 L’adage selon lequel l’histoire serait un perpétuel recommencement se vérifie particulièrement en matière de scandale sanitaire. L’actualité nous en offre encore un triste exemple. Le Canard enchaîné a révélé que le groupe Saipol (Lesieur) avait alerté le 21 avril dernier la Répression des fraudes après avoir reçu 40 000 tonnes d’huile de tournesol ukrainienne, coupée avec 280 tonnes de lubrifiant pour moteur. Dès le 26 avril, les produits ont pour... [Lire la suite]
jeudi 10 mai 2018

Nucléaire iranien : les entreprises qui investissent en Iran craignent de très lourdes amendes américaines

La décision américaine de sortir de l'accord sur le nucléaire iranien pourrait avoir de très lourdes conséquences pour les entreprises étrangères présentes en Iran et donc pour les entreprises françaises. La Maison-Blanche a donné trois à six mois aux entreprises concernées pour rompre leurs liens avec Téhéran. L'Elysée a assuré mercredi qu'il ferait tout pour défendre et protéger leurs intérêts mais dans le monde des affaires l'inquiétude grandit déjà. S'exposer à de lourdes amendes Car investir en Iran, c'est... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 6 mai 2018

Lettre ouverte de Marine Le Pen à Florence Parly, ministre des Armées

Lettre ouverte de Marine Le Pen à Florence Parly, ministre des Armées du 03/05/2018 Madame le Ministre, Vos propos, en réaction à ma tribune publiée dans Valeurs Actuelles, ont surpris, par leur outrance, ceux qui pensaient que le Ministre des Armées ne pouvait se laisser aller à la violence, en l’occurrence verbale, que contre les ennemis de la France et non contre l’opposition, légitime et légale, au pouvoir actuel. Par cette lettre ouverte, je souhaite, malgré tout, poursuivre le débat pour aider nos compatriotes et nos forces... [Lire la suite]