mercredi 6 septembre 2017

La France prépare sa sortie de la production d'hydrocarbures

Le texte sera présenté en conseil des ministres par le ministre de la Transition écologique et solidaire,gravant ainsi dans le marbre une promesse de campagne du président Emmanuel Macron. La loi prévoit qu'aucun nouveau permis d'exploration d'hydrocarbures ne sera attribué, ce qui mettra un terme à la recherche de nouveaux gisements de pétrole ou gaz. Par ailleurs, les concessions d'exploitation existantes ne seront pas renouvelées au-delà de 2040, si bien que la production devrait s'éteindre autour de cette date. Cette décision... [Lire la suite]
samedi 2 septembre 2017

Ordonnances sur le Code du travail : ni simplification, ni protection !

Editorial de Nicolas Bay, SG du Front National du 01/09/2017 Avec une popularité en pleine dégringolade, qui a chuté de 19 points depuis le début de son quinquennat, Emmanuel Macron apparaît déjà en cette rentrée comme un président à bout de souffle. La présentation des ordonnances visant à "réformer" le Code du travail risque d'aggraver encore un peu plus cette défiance.   Hormis la fusion des instances représentatives du personnel (qui était d'ailleurs proposée dans le projet présidentiel de Marine Le Pen),... [Lire la suite]
samedi 2 septembre 2017

GM&S: l'offre de reprise "insuffisante" sur l'emploi ou le social, insiste le personnel

A trois jours de l'audience qui pourrait entériner la reprise par l'emboutisseur GMD --seule offre ferme-- leComité d'entreprise considère qu'en l'état des engagements de PSA et Renault (principaux clients de GM&S) l'offre est "largement insuffisante quand au nombre de postes conservés", soit 120 sur les 277 qui font deGM&S le deuxième employeur privé de Creuse.  Evoquant la "casse sociale énorme" et lesrépercussions sur le bassin d'emploi, le CE estime en outre que "seul un plan social digne de ce nom, éventuellement... [Lire la suite]
mardi 22 août 2017

Rentrée difficile pour les salariés de GM&S

Ils sont partis en vacances sans savoir s’ils allaient garder leur emploi. Les quelque 277 salariés de l’usine GM&S à la Souterraine sont rentrés de congés aujourd’hui… alors que laproduction n’a toujours pas repris, rapporte France Bleu Creuse. Deuxième employeur privé du département de la Creuse, lesite de l’équipementier automobile est toujours en redressement judiciaire. Le tribunal de commerce de Poitiers a reporté sa décision au 4 septembre prochain concernant le sort du site creusois pour lequel le groupe GMD a fait une... [Lire la suite]
lundi 21 août 2017

Un groupe de PDG, dont Elon Musk, met en garde contre les "robots tueurs"

Une centaine de responsables d'entreprises de robotique ou spécialisées dans l'intelligence artificielle, dont le milliardaire Elon Musk, ont écrit une lettre ouverte aux Nations Unies pour mettre en garde contre les dangers des armes autonomes, surnommées "robots tueurs". Les "armes offensives (destinées à tuer, NDLR) autonomes (...) permettront des conflits armés à une échelle jamais vue auparavant et à des vitesses difficiles à concevoir pour les humains", peut-on lire dans cette lettre ouverte à la convention des Nations Unies... [Lire la suite]
lundi 31 juillet 2017

Réforme du contrôle technique imposée par l’Europe : haro sur les pauvres ?

Boulevard Voltaire Par Christian de Moliner * le 31/07/2017 Si on consulte les statistiques de la sécurité routière, on n’évoque nulle part des accidents de la circulation dus à des défaillances techniques de véhicules, alors qu’on indique toutes les causes qui se situent au-dessus de 4 %. Sans doute quelques morts sont provoquées par des freins mal entretenus, des pneus lisses ou des directions assistées faussées. Un certain nombre de voitures sont des épaves, mais souvent leurs propriétaires n’ont pas le choix : ils... [Lire la suite]
vendredi 28 juillet 2017

STX : "Il y a des pudeurs autour de la nationalisation", lance Florian Philippot sur RTL

Cela n'était pas arrivé depuis 1981. L'État français a annoncé, jeudi 27 juillet, la nationalisation provisoire des chantiers navals de STX, fleuron de l'industrie française. "C'est la solution que nous préconisons depuis des années", a martelé Florian Philippot au micro de RTL, vendredi 28 juillet, soulignant la "fierté française" et le "très bel actif" que représentent ces chantiers navals. Si le vice-président du Front national ne s'opposerait "pas forcément" à une nationalisation définitive, il insiste sur le besoin de... [Lire la suite]
jeudi 27 juillet 2017

Stock-options chez Danone : la juteuse opération de Muriel Pénicaud fait tousser

Alors que la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, est déjà empêtrée dans l'affaire du déplacement d'Emmanuel Macron à Las Vegas, le journal l'Humanité révèle ce jeudi qu'elle a réalisé, en 2013, une opération boursière très fructueuse, obtenue grâce à l'annonce d'un plan de restructuration chez Danone, dont elle était à l'époque directrice des ressources humaines.  Le quotidien explique que le 19 février 2013, la direction de Danone avait annoncé la «suppression d’environ 900 postes managériaux et administratifs dans 26... [Lire la suite]
jeudi 27 juillet 2017

Nationalisation de STX France : une décision bienvenue mais restons vigilants

Communiqué de presse du Front National du 27/07/2017 Le Front National salue la décision du gouvernement de nationaliser les chantiers de Saint-Nazaire, conformément à ce que nous réclamions depuis des années, au nom de la préservation des intérêts stratégiques et industriels de la France. Depuis 2006, les chantiers de Saint-Nazaire ont en effet été victimes du manque de vision stratégique de l’Etat, passant entre les mains d’actionnaires étrangers (norvégiens puis coréens), manifestement instables et peu fiables. Aujourd’hui,... [Lire la suite]
samedi 15 juillet 2017

Whirlpool Amiens: l'offre de reprise de Decayeux sélectionnée

Le groupe d'électroménager Whirlpool a annoncé jeudi avoir sélectionné l'offre de reprise de son site d'Amiens déposée par l'entrepreneur picard Nicolas Decayeux, qui propose de conserver 277 salariés sur les 290 que compte l'usine. Whirlpool et WN, le nom de la société de M. Decayeux, "sont parvenus à un projet de cadre général de l'opération, comprenant notamment la structure financière et l'organisation de la reprise", a annoncé le groupe dans un communiqué. Le projet de reprise "devrait permettre la création de 277... [Lire la suite]