vendredi 12 janvier 2018

Les éleveurs de porcs face à des promotions abusives dans les supermarchés

Communiqué de presse d’Edouard Ferrand, membre de la Commission agriculture du Parlement européen du 12/01/2018 La situation de l’élevage de porcs est redevenue très tendue. Cette crise n’en finit pas et n’est une surprise pour personne sauf pour ceux qui sont chargés de notre politique agricole. La multiplication des pseudo-plans d’urgence, tant à l’échelon national qu’européen, montre l’aveuglement surréaliste dont font preuve nos gouvernements. Stéphane Le Foll avait promis un porc à 1,40 euro le kg quand on sait que la moyenne... [Lire la suite]
vendredi 12 janvier 2018

Ascométal en redressement judiciaire : un autre exemple de la désindustrialisation française

Communiqué de presse de Dominique Bilde, Membre du Bureau Politique du Front National du 12/01/2018 La sidérurgie lorraine est une filière menacée. Dernier exemple en date : Ascométal, placé en redressement judiciaire depuis le 22 novembre dernier. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de regarder dans le rétroviseur. En 2014, Ascométal était repris par Frank Supplisson, suite à une décision du tribunal de commerce de Nanterre. Ce fleuron de l’industrie française avait donc déjà été placé en redressement judiciaire.... [Lire la suite]
jeudi 11 janvier 2018

Lait contaminé : un préjudice colossal qui appelle des sanctions exemplaires

Communiqué de presse du Front National du 11/01/2017 Lactalis, leader mondial de la transformation laitière, qui passe outre une première alerte et vend des lots de lait infantile potentiellement contaminés par une salmonelle dangereuse pour les bébés, consommateurs exclusifs du produit écoulé. Des enseignes de la grande distribution qui avouent finalement n’avoir pas réussi à retirer l’ensemble des lots incriminés après les premiers rappels, sans que, là encore, la fragilité du public auquel ce lait était destiné ne leur fasse... [Lire la suite]
jeudi 11 janvier 2018

Pêche électrique : la commission prise en flagrant délit de "fake news"

Communiqué de Sylvie Goddyn, Député français au Parlement européen du 11/01/2018 Plusieurs ONG environnementales ainsi que des organisations de pêcheurs viennent de révéler que la Commission européenne avait accordé en 2006 une dérogation en faveur de la pêche électrique en se fondant sur un rapport scientifique [1] qu’elle prétendait favorable. En réalité, il n’en était rien. Le rapport déconseillait à la Commission d’accorder cette dérogation en raison des impacts potentiels de ce type de pêche sur les ressources... [Lire la suite]
mercredi 10 janvier 2018

Lait contaminé : de nombreuses enseignes ont vendu des produits Lactalis

Le scandale va-t-il continuer à grossir ? Au lendemain des révélations du groupe E.Leclerc, qui a avoué avoir vendu des produits du groupe Lactalis concernés par le rappel du 21 décembre, trois autres chaînes de distribution sont aujourd'hui pointées du doigt : Intermarché, Cora, Auchan et le groupe Système U. Selon les informations de Franceinfo et du Parisien, Intermarché a ouvert une enquête interne après l'achat à Marles-les-Mines, par une mère de famille, de lait Milumel Lémiel 1er âge. "Une fois rentrée, mon... [Lire la suite]
mercredi 10 janvier 2018

80km/h sur nos routes ou sauver 2200 emplois français chez Peugeot PSA ? Il n’y a qu’une seule priorité !

Communiqué de presse de Dominique Martin, Député français au Parlement européen du 10/01/2018 Une de nos grandes entreprises du secteur de l’automobile, le Groupe Peugeot Citroën (PSA) est en discussion avec les syndicats pour licencier 2200 personnes sans même invoquer de difficultés économiques[1] ! Rappelons qu’en 2016, PSA est tout simplement la première entreprise automobile en France avec 27.14 % de parts de marché. Comment ce licenciement de masse (« rupture conventionnelle collective ») est-il possible ? Cette procédure... [Lire la suite]
lundi 8 janvier 2018

PSA : les premières ruptures conventionnelles collectives auront lieu dès le mois de février

PSA souhaite lancer "courant février" son projet de ruptures conventionnelles collectives, en l'intégrant à la politique d'emploi menée depuis plusieurs années, a-t-on appris lundi de sources concordantes.La direction du groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) réunit mardi les syndicats pour "discuter" de la gestion des emplois en 2018, un dispositif "qui s'inscrit dans la continuité des mesures déjà mises en place en 2017" (mobilités internes, recrutements, départs volontaires, alternance), explique-t-elle dans un... [Lire la suite]
jeudi 4 janvier 2018

Présence de salmonelle à Craon : nous demandons des sanctions exemplaires contre Lactalis

Communiqué de presse de Sébastien Chenu, député du Nord, Conseiller régional des Hauts-de-France du 03/01/2018 Alors que le Canard Enchainé révèle que le géant agroalimentaire  Lactalis a dissimulé la présence de salmonelle dans son usine à Craon en Mayenne depuis le mois d’août, puis en novembre dernier suite à deux contrôles internes, il devient urgent de renforcer les sanctions contre ce genre d’abus. Non seulement le groupe laitier français a profondément affaibli ses fournisseurs producteurs de lait en asphyxiant les... [Lire la suite]
vendredi 29 décembre 2017

Les ordonnances de la loi Travail : un régal pour PSA !

Communiqué de Sébastien Chenu, député du Nord,  Porte-parole du Front National, Conseiller régional des Hauts-de-France du 28/12/2017 Les dirigeants de PSA en rêvaient, Macron l’a fait. Après des années de plans de départs volontaires et plusieurs plans sociaux, la direction de PSA peut aujourd’hui se défaire de ses salariés dans des conditions encore plus scandaleuses. La nouvelle procédure de la rupture conventionnelle collective, récemment introduite dans notre droit, risque d’être utilisée dès janvier par le groupe. ... [Lire la suite]
jeudi 7 décembre 2017

Protégeons les usines du Grand Est !

Communiqué de Dominique Bilde, Membre du Bureau Politique, Secrétaire départemental de Meurthe-et-Moselle du 07/12/2017 Protégeons les usines du Grand Est ! Les informations sont inquiétantes. Souhaitant repenser son outil industriel en France, ArcelorMittal cherche à mettre en vente les usines de fils d’acier de Commercy (Meuse) et de Saint-Colombe-sur-Seine (Côte-d’Or). Au départ, le groupe de Lakshmi Mittal comptait même fermer purement et simplement les deux sites ! À l’évidence la stratégie industrielle du géant indien vise à... [Lire la suite]