lundi 13 novembre 2017

L'Etat islamique peut-il de nouveau frapper la France avec un attentat de grande ampleur ?

L'Amérique a son 11-Septembre, la France son 13 novembre. Deux présidents - l'actuel, Emmanuel Macron, et son prédécesseur, François Hollande - participeront lundi à la commémoration des attentats de l'automne 2015 : 130 morts et des centaines de blessés, fauchés au pied du Stade de France, sur les terrasses du 11e arrondissement parisien et dans la salle du Bataclan. Deux ans se sont écoulés et la menace terroriste, si elle a changé de forme du fait de l'effondrement de l'organisation Etat islamique dans son... [Lire la suite]
jeudi 9 novembre 2017

Richard Ferrand : Anticor veut relancer l'enquête contre le chef des députés En Marche

Anticor va-t-il réussir à relancer l'enquête contre le chef des députés en Marche Richard Ferrand? L'association a déposé plainte à Paris contre le député du Finistère,  près d'un mois après la décision de classement sans suite du parquet de Brest. Cette plainte avec constitution de partie civile a été déposée mercredi auprès du doyen des juges d'instruction du pôle financier de Paris. Elle vise à obtenir la désignation - quasi-automatique- d'un magistrat pour enquêter sur l'affaire du bien immobilier acquis par la... [Lire la suite]
lundi 30 octobre 2017

FN : Nicolas Bay a emménagé dans le bureau de Florian Philippot

Fraîchement nommé vice-président du Front National après le départ de Florian Philippot, Nicolas Bay s'est installé dans le bureau de son prédécesseur. Un nouveau signe que les lignes politiques sont en train d'évoluer au sein du parti nationaliste. Symbole d'une nouvelle ère ? Le vice-président du Front National (FN) Nicolas Bay a investi le bureau qui était jusque là occupé par Florian Philippot dans les locaux du parti à Nanterre (Hauts-de-Seine), selon une information révélée par le Journal du dimanche le 29 octobre. Mais en... [Lire la suite]
dimanche 29 octobre 2017

Ce que les Chinois ont acheté en France : état des lieux

La Chine ne pèse que 2% de l'investissement total étranger en France. Mais chaque année, des fleurons de l'économie nationale passent sous le contrôle partiel ou total des investisseurs du pays communiste. Et tout indique que le phénomène va durer. Cette montée en puissance s'exerce de trois façons : grâce à des prises de participation, des implantations directes en France ou encore des acquisitions patrimoniales. Le JDD vous explique comment ce mouvement a pris de l'ampleur depuis 10 ans en France. 1) Les prises de participation ... [Lire la suite]
lundi 23 octobre 2017

Sondage Ifop/JDD : pour les Français, Marine Le Pen est toujours la première opposante à Emmanuel Macron

Communiqué de presse du Front National du 22/10/2017 Une enquête réalisée par l’Ifop et publiée ce jour par le JDD vient confirmer que, six mois après l’élection présidentielle, c’est bien Marine Le Pen qui est toujours considérée par les Français comme la première opposante à Emmanuel Macron. Ainsi, si les Français étaient aujourd’hui appelés à revoter, Marine Le Pen arriverait à nouveau en deuxième position, améliorant même son résultat d’avril dernier. Ce sondage est intéressant à plusieurs titres car il démontre aussi un... [Lire la suite]
mercredi 18 octobre 2017

Pourquoi l'Etat islamique n'est pas mort

Le "califat" proclamé en 2014 n'est plus qu'un lointain souvenir mais l'Etat islamique n'est pas mort. Selon le porte-parole de la coalition dirigée par les Etats-Unis, le groupe a perdu 87% du territoire qu'il contrôlait et ses revenus liés à la vente de pétrole ont été réduits de 90%, ce qui va l'obliger à revoir sa stratégie. "Ils veulent revenir à un mode opératoire de guérilla [...] qui ne leur coûte pas très cher et qui est très difficile à gérer [pour la coalition] car l'ennemi sera difficile à identifier", analysait le... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
samedi 14 octobre 2017

Autriche : Sebastian Kurz, un trentenaire aux portes du pouvoir

A côté de Sebastian Kurz, ­Emmanuel Macron, 39 ans, passerait presque pour un ancien. Sebastian Kurz, c'est d'abord l'histoire d'un garçon pressé, très pressé. Secrétaire d'Etat à 24 ans, ministre des Affaires étrangères à 27. Chancelier à 31? Les sondages, depuis plusieurs semaines, le donnent invariablement en tête (34% des voix). Ne pas se fier à son look de président de BDE d'une école de commerce, ne pas se limiter à cette voix encore habitée par quelques accents d'adolescence. Le Wunderwuzzi ("enfant... [Lire la suite]
lundi 9 octobre 2017

Catalogne : l'article 155 de la Constitution peut-il résoudre la crise?

Mardi, le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, devrait proclamer selon toute vraisemblance l'indépendance de sa région. Mais sera-t-elle suivie d'effet? Pour la contrer, le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, dispose d'une arme ultime : l'article 155 de la Constitution. Explications. 24 heures avant la possible déclaration d'indépendance unilatérale de la Catalogne, rien n'est sûr. Le président séparatiste de la région, Carles Puigdemont, a assuré qu'il "ferait ce qu'il est venu faire". Avant même le... [Lire la suite]
vendredi 22 septembre 2017

FN : après le départ de Philippot, Le Pen réorganise ses troupes

Le départ du Front National (FN) de Florian Philippot, ex-vice-président du parti, perturbe la formation de Marine Le Pen. Chargé jusque mercredi soir de la communication et de la stratégie, l'eurodéputé a été remplacé jeudi à ce premier poste par David Rachline, qui dirigeait la campagne de la présidente frontiste dans sa course à l'Elysée. Marine Le Pen a aussi annoncé la nomination de trois porte-parole du FN : Julien Sanchez, maire de Beaucaire, Sébastien Chenu, député du Nord, et Jordan Bardella, conseiller régional... [Lire la suite]
mercredi 20 septembre 2017

Le Parti socialiste annonce qu'il met en vente son siège de Solférino

C'est la fin d'une époque. Le bureau national du PS a décidé de proposer au Conseil national du parti la vente de son siège, rue de Solferino (VIIe). Le Conseil national - le "parlement" du parti - doit se réunir le 30 septembre pour entériner cette décision. La vente du siège de 3.000 m2, où le parti est installé depuis 1981, doit permettre au Parti socialiste d'assainir ses finances, lourdement obérées par la défaite subie par les socialistes en juin lors des élections législatives. Seuls 30 députés ont été élus, loin... [Lire la suite]