lundi 13 novembre 2017

L'Etat islamique peut-il de nouveau frapper la France avec un attentat de grande ampleur ?

L'Amérique a son 11-Septembre, la France son 13 novembre. Deux présidents - l'actuel, Emmanuel Macron, et son prédécesseur, François Hollande - participeront lundi à la commémoration des attentats de l'automne 2015 : 130 morts et des centaines de blessés, fauchés au pied du Stade de France, sur les terrasses du 11e arrondissement parisien et dans la salle du Bataclan. Deux ans se sont écoulés et la menace terroriste, si elle a changé de forme du fait de l'effondrement de l'organisation Etat islamique dans son... [Lire la suite]