jeudi 18 octobre 2018

Plan Borloo pour les banlieues : officiellement écarté, discrètement imposé ?

Communiqué de presse du Rassemblement National du 17/10/2018 Officiellement écarté en mai dernier, le plan Borloo pour les banlieues, énième version budgétivore de discrimination positive, ferait-il son retour par la petite porte, sans que les Français en soient informés ? La question se pose au moment où le gouvernement vient de réactiver plusieurs leviers en faveur de projets ciblés sur ces quartiers. La rénovation urbaine, paravent de cette politique communautariste et anti-républicaine visant à favoriser certaines populations... [Lire la suite]
vendredi 25 mai 2018

Jean Messiha : « Les plans banlieue se suivent et se ressemblent »

Mercredi, Marine Le Pen a présenté son plan Le Pen pour les banlieues : les mesures indispensables au retour de la République dans tous les territoires ». Un texte dévoilé après le rapport Borloo et les annonces d'Emmanuel Macron. Pour instaurer « la sécurité dans la rue », « la discipline dans les écoles », la « répression des trafics », la « répression de l'islamisme » et l'« expulsion des immigrés illégaux », le plan prévoit 39 actions ultra-répressives,... [Lire la suite]
mercredi 23 mai 2018

Cahier d'actions : Plan Le Pen pour les banlieues

Vous pouvez télécharger le Cahier d'actions sur le site du Front National Alors que la ruralité a été au cours des dernières décennies le parent pauvre des politiques publiques, les banlieues ont, elles, bénéficié, d’un effort financier considérable. En effet, depuis le premier septennat de François Mitterrand, des dizaines de milliards d’euros ont été affectés aux banlieues françaises, et ce à travers une multiplicité de dispositifs successifs. De Tapie à Borloo en passant par Delebarre, Bérégovoy et autres Raoult, on ne... [Lire la suite]
lundi 30 avril 2018

Plan Borloo pour les banlieues: le retour des années 1980 !

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du FN, du RBM ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Causeur Par le 30/04/2018 Pour Emmanuel Macron, protéger l’emploi c’est détruire le code du travail et privatiser les services publics. Dans son monde, œuvrer pour la paix c’est apporter un soutien inconditionnel à la gendarmisation du monde par les Etats-Unis et à leurs... [Lire la suite]
vendredi 27 avril 2018

Plan Borloo : vingt-cinq ans et mille milliards plus tard, ils n’ont toujours pas compris !

Communiqué de presse du Front National du 26/04/2018 Le plan que M. Borloo vient sentencieusement présenter démarre sur un mensonge et un constat : – Le mensonge, c’est que la République n’aurait rien fait pour les banlieues : oublierait-il que la France y a englouti 1 000 milliards en 25 ans (soit la moitié de la dette française);– Le constat, effectivement juste, c’est que les politiques dont l’ancien ministre de la ville a été un promoteur zélé, ont lamentablement échoué. Pourtant, il est des échecs dont la vieille classe... [Lire la suite]
vendredi 13 avril 2018

48 milliards ne suffiront pas : la banlieue n'aime toujours pas la France

Boulevard Voltaire Par Mylène Troszczynski le 12/04/2018 Au moment où Emmanuel Macron s’apprête à dévoiler un plan qui préconise l’injection de 48 milliards d’euros au titre de la rénovation urbaine des banlieues, la France rurale n’en finit plus de sombrer et d’être reléguée au rang de territoire sacrifié. Depuis des décennies, les gouvernements de droite et de gauche dépensent par milliards dans les banlieues. Réaménagements urbains, réorganisation de la Justice, augmentation des effectifs policiers, création de... [Lire la suite]
mercredi 11 avril 2018

Enième "plan Marshall" au service des banlieues : la gabegie infinie

Communiqué de presse de Jordan Bardella, Porte-parole du FN et Délégué départemental de Seine-Saint-Denis du 10/04/2018 Chargé par Emmanuel Macron de travailler sur la problématique des banlieues, Jean-Louis Borloo a évoqué un énième plan d’investissement de 48 milliards d’euros visant exclusivement la rénovation urbaine des banlieues. En début de semaine dernière, le Secrétaire d’Etat à la Cohésion des territoires avait annoncé l’attribution prochaine d’une subvention annuelle de 5 000 € aux entreprises qui embaucheraient un... [Lire la suite]
dimanche 22 juin 2014

Valenciennes (Nord) : le FN au second tour des législatives partielles

Aujourd'hui avait lieu l'élection législative partielle dans la 21ème circonscription du Nord (Valencienne) afin de trouver un remplaçant à Jean-Louis Borloo, démissionnaire.  Neuf candidats étaient en lice, et selon les informations dont nous disposons, c'est le maire UDI de Valencienne Laurent Degallaix qui arrive en tête avec 47,02% des suffrages, mais pas suffisamment pour se voir élu dès ce soir. Et au second tour il devra affronter le candidat du... Front National,  Jean-Luc François Laurent qui a obtenu... [Lire la suite]
dimanche 6 avril 2014

Borloo met fin à ses fonctions politiques

Hospitalisé le 26 janvier pour une pneumonie accompagnée d'une septicémie, Jean-Louis Borloo n'est plus apparu en public depuis. Dimanche, le patron de l'UDI a décidé de mettre un terme "à ses fonctions et mandats" politiques, selon un courrier envoyé au comité exécutif de son parti. "Je n'ai pas en l'état toute l'énergie nécessaire pour remplir complètement toutes mes responsabilités", écrit Jean-Louis Borloo. Celui qui aura 63 ans lundi se retire donc de la présidence de son parti et de celle du groupe parlementaire. "Je... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 14 mars 2014

L'UDI pour le front républicain contre le FN

A une semaine du premier tour des municipales, l'Union des démocrates et indépendants (UDI) a répété par la voix d'Yves Jégo, dans un entretien à La Croix, qu'elle "respectera le front républicain face au FN". "Au soir du premier tour, l'UDI va d'abord mettre une frontière infranchissable avec le FN", a expliqué Yves Jégo, délégué général de la formation centriste. L'UDI s'était déjà fait fort de marteler cette position à l'automne 2013 au moment où François Fillon avait fait sa sortie critiquée et ambiguë sur le... [Lire la suite]