Jean-Paul Ecard en campagne sur la 1re circonscription du Jura

Jean-Pau Ecard légis 2017

Le Progrès revient ce matin sur la candidature pour les législatives du mois de juin sur la 1re circonscription du Jura de Jean-Paul Ecard, agent d’assurance de  Saint-Amour, sous les couleurs du Front National et secondé par le Secrétaire départemental du FN39, Eric Silvestre.

Jean-Paul Ecard explique l'objectif du parti de Marine Le Pen "Le but c’est de battre la gauche mais aussi la candidate de la République en Marche (REM) et ce que j’appelle les Républicains en marche dont Jacaques Pélissard et son successeur désigné Cyrille Brero font partie puisqu’ils ont appelés eux aussi à voter Macron".

Il aura face à lui 11 candidats dont Danielle Brulebois, la conseillère départementalre socialiste du canton de Bletterans qui est la candidate LREM, le parti du président de la République mais aussi Cyrille Brero pour Les Républicains ou encore Ramazan Ipek pour le parti communautariste pro-turc (!) PEJ.

Stéphane Cléau termine ainsi son article : "Pour s’imposer le 18 juin au soir, Jean-Paul Ecard dit vouloir s’appuyer sur « un socle de sympathisants frontistes qui ne cesse de progresser à chaque élection » et que la défaite de Marine Le Pen à la présidentielle n’a pas entamé".

 

Mobilisation !

 

Drapeaux BBR

Selon l'ensemble des télévisions, Emmanuel Macron est élu président de la République (65,5 % des voix selon TF1 ) contre  34,50%  pour Marine Le Pen.

Ce résultat n'est pas vraiment une surprise tellement le candidat du mouvement En Marche ! -héritier de François Hollande-  à bénéficié des soutiens de toutes les structures, organisations et autre officines d'un Système aux abois, y compris et surtout de l'ensemble des ténors des partis "du centre et de la droite" et du PS qui a vraiment pas mis longtemps pour digérer la large défaite de "leur" candidat.

Parmi ces soutiens du nouveau Chef de l'Etat  il ne faut évidemment ne pas omettre les dirigeants des  syndicats (CGT et CFDT en première ligne) qui se sont tous mis en marche contre leurs propres militants et que l'on retrouvera dans les prochains jours en tête des cortèges qui ne manqueront pas de remplir les pavés de nos villes.

N'oublions pas non plus les médias qui dans un bel ensemble (ou presque) se sont tous ligué contre la candidate des patriotes. J'écoutais ce soir le journaliste Eric Brunet qui exprimait son sentiment d'un "malaise" quant au suivi de la campagne de Marine Le Pen  et la réponse immédiate de Ruth Elkrief qui , elle , à assurer que lea presse aura été impartiale et même qu'elle aura subi de notre part (le FN) une tentative d'accaparement ...

On aura vraiment tout entendu !

Cependant, n'oublions pas que le Président Macron ne pourra réellement gouverner que s'il obtient une majorité à l'Assemblée nationale. Les élections législatives se tiendront les 11 et 18 juin prochains et les électrices et électeurs qui ont fait confiance à Marine Le Pen pourront voter pour un candidat du mouvement patriote dans l'ensemble du territoire métropolitain et dans ceux d'Outre-mer.

Pour le Jura, les trois circonscriptions auront leurs candidats :

- Jean-Paul Ecard pour la première;

- Nathalie Desseigne dans la deuxième;

- Stéphane Montrelay dans la troisième;

Comme je l'écrivais au soir du 23 avril dernier, il ne faut rien lâcher et se mobiliser !

GS

mardi 16 mai 2017

Le parti du président "comble les trous" dans le Jura

Le parti présidentiel qui n'avait qu'une candidate annoncée dans le Jura sur la 2ème circonscription en la personne d'Anne Prost-Grosjean où elle affrontera notamment Nathalie Desseigne, vient de "combler les trous" puisque au final ce sont Paul-Henri Bard pour la troisième et Danielle Brulebois pour la1ère qui ont été investis hier soir. Le député-maire deDole Jean-Marie Sermier (LR) , la communiste Laurence Bernier pour l'étonnante coalition rouge-rose-verte  mais aussi Stéphane Montrelay pour le Front National auront donc... [Lire la suite]
lundi 1 mai 2017

Le communautarisme politique arrive dans le Jura

Petite illustration locale du communautarisme dénoncée depuis des années par le Front National : A l'occasion des élections législatives qui se tiendront les 11 et 18 juin prochains, les électrices et électeurs de notre département auront la possibilité de voter pour trois représentants du Parti Egalité Justice (PEJ). Qu'est-ce donc que cette nouvelle formation politique qui se présente dans le Jura ? Présidé par Sakir Colak le Parti Egalité Justice (PEJ), créé en 2015 est un parti regroupant des personnes en grande majorité... [Lire la suite]
vendredi 14 avril 2017

Législatives 2017 : les candidats EELV connus

L'accord conclu entre EELV et le PS pour la présidentielle et le désistement de Yannick Jadot en faveur de Benoït Hamon ne fonctionnera pas vraiment pour les élections législatives de juin prochain, puisque seules les 1ère et seconde circonscriptions du Doubs en ce qui concerne la Franche-Comté seront dévolues à des candidats doublement investis, les deux députés sortants Barbara Romagnan (PS) et  l'écologauchiste Eric Alauzet. Pour le Jura, Jean-Paul Ecard aura face à lui l'ancienne conseillère régionale et maire de... [Lire la suite]
dimanche 9 avril 2017

Le FN39 en place pour les législatives

La Commission d'investiture du Front National a désigné dernièrement les trois candidats qui représenteront le mouvement dans les trois circonscriptions du Jura pour les législatives des 11 et 18 juin prochains. Jean-Paul Ecard sera candidat dans la première circonscription, Nathalie Desseigne, conseillère régionale, sera candidate dans la deuxième, et Stéphane Montrelay, maire de Rans, sera candidat dans la troisième circonscription. Le Secrétaire départemental du Front National, Eric Silvestre a notamment indiqué « Pour le... [Lire la suite]