jeudi 19 avril 2018

Intermarché ou la politique de la délocalisation intra-française

En tant que responsable du Front National du Jura pour la ville de Dole (à une petite dizaine de kilomètres de Rochefort-sur-Nenon), je tiens à apporter mon soutien aux plus de 200 personnes qui se retrouvent confronté à une décision absurde et lourdes de conséquences pour leur avenir et celui de leurs familles sur eux. Cette décision de fermer la base de distribution de Saint-Dié-des-Vosges  fin 2021 au profit de celle de Rochefort -sur-Nenon actuellement forte de 250 salariés, ne profite en rien aux salariés, on en... [Lire la suite]
samedi 14 avril 2018

Mont-sous-Vaudrey : vols à la maison de retraite

Hier à midi, alors que tous étaient en train de déjeuner, les chambres de 6 résidents de la maison de retraite "Les Magnolias" ont été visitées. Des objets de valeur et de l'argent liquide ont été volées. Le montant n'est pas encore évalué. Les résidents et le personnel sont très choqués. Dans l'autre maison de retraite, un individu avait été mis en fuite par le personnel quelques minutes auparavant. Il s'est échappé par les champs.Jointe par téléphone, la co-directrice, Delphine Bon exprime sa surprise et son dégoût :" Des bijoux... [Lire la suite]
mercredi 11 avril 2018

Projet régional de santé : l’ARS prescrit une saignée pour la Bourgogne Franche-Comté

Communiqué de presse de Julien Odoul, Président du groupe Front National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, Membre du Bureau National du 11/04/2018 Comme c’était prévisible, le débat sur le projet régional de santé (PRS) n’a pas eu lieu au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté ce mardi 10 avril. En effet, le directeur général de l’Agence régionale de santé, Pierre Pribile, s’est contenté de présenter les objectifs d’un projet déjà ficelé et de faire semblant d’écouter les inquiétudes légitimes et les vives... [Lire la suite]
mardi 3 avril 2018

Maternité de Saint-Claude : la mairie veut attaquer l'ARS au tribunal administratif

"La maternité du Centre hospitalier Louis Jaillon de Saint-Claude n’a pas été épargnée. L’Agence Nationale de la Santé (ARS), pour des raisons budgétaires, a acté la suspension des activités de pédiatrie et de maternité le 3 avril 2018 et la chirurgie le 16 avril prochain au profit de l’hôpital de Lons le Saunier" explique un communiqué rédigé par le Comité de Défense et Soutien Hôpital de Saint-Claude(Codesoho). Le Comité appelle à un nouveau rassemblement citoyen dans la cour de l’hôpital le mardi 3 avril 2018 à 18... [Lire la suite]
jeudi 29 mars 2018

Tavaux sera concerné : le groupe chimique Solvay annonce la suppression de 160 emplois en France

Le site et l'usine de Tavaux dans le Jura seront concernés. Selon les syndicats que nous avons pu joindre ce matin, la direction est en train d'informer les salariés concernés. A Tavaux où Solvay emploie 655 salariés, des suppressions de postes sont à craindre dans les services de relations humaines ou les fonctions support. Un comité social et économique constitutif doit se réunir ce vendredi 30 mars à Tavaux. Les syndicats espèrent en savoir plus. A Tavaux, 655 salariés travaillent pour Solvay, 700 pour Ineos, la... [Lire la suite]
jeudi 22 mars 2018

Plus de maternité à Saint-Claude !

L'Agence Régionale de Santé à décidé qu'à compter du du mardi 3 avril, "les accouchements ne seront plus réalisés dans l’enceinte de l’hôpital de Saint-Claude" signale ce matin Le Progrès. Comment vont faire les femmes de la région de la Sous-préfecture du Jura ? Se rendre à Lons-le-Saunier ? à Oyonnax ?  Certes on annonce la mise en place d'un Centre périnatal de proximité (CPP) qui remplacera la maternité à compter de cette même date,...mais de faitSaint-Claude n'aura plus de maternité ! Qu'en pense les... [Lire la suite]
dimanche 18 mars 2018

Dole : Le maire serait "Macron compatibe" selon le référent départemental de LREM ...

  Selon le référent départemental du parti présidentiel pour le Jura,  Philippe Antoine, le maire deDole,  Jean-Baptiste Gagnoux, qui est membre pour le moment de LR serait parfaitement "Macron compatible", et d'après un article de ce dimanche publié par Le Progrès, LREM "semble écarter toute constitution d’une liste en 2020 à Dole". Et  Philippe Antoine d'ajouter qu'il aimerait le voir adhérer" à notre mouvement, d’autant qu’on accepte la double appartenance, que ce soit avec Les Républicains ou le Parti... [Lire la suite]
vendredi 2 mars 2018

Ne plus reculer face à l’islamisme. Révélations sur le développement de l’islamisme en Bourgogne Franche-Comté

Conférence de presse du groupe FN au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté du 02/03/ 2018 "Le 11 février dernier, dans un entretien au Journal du Dimanche, Emmanuel Macron a déclaré vouloir réformer l’islam de France avec notamment pour objectif de « retrouver ce qui est le cœur de la laïcité » et de « préserver la cohésion nationale ». Entre les lignes, le Président de la République a reconnu qu’il existe un problème avec l’islam et que ses relations avec la République sont pour le moins difficiles.  Le 22 février, Le... [Lire la suite]
samedi 10 février 2018

Passeurs albanais arrêtés dans le Jura

Dans la série actuelle où l'on considère , à l'instar de quelques personnes bien-pensantes mais surtout naïves, que l'immigration massive est une chance pour la France, Le Progrès nous apprends qu'un énième réseau d’immigration clandestine dans notre département vient d'être démantelé. Cette fois-ci, il est question de l'Albanie avec l'arrestation de six ressortissants issus de ce pays... L'Albanie, en Europe balkanique, nullement en état de guerre, mais qui cependant est largement en tête en ce qui concerne les... [Lire la suite]
mardi 6 février 2018

Morbier : le lycée technique rural privé devrait fermer à la rentrée 2018

Que vont devenir les 90 élèves du lycée agricole rural de Morbier ? Et la vingtaine d'enseignants ? Et la dizaine de personnels sous contrat privé ? Selon Franck Lacroix, délégué régionalFep-CFDT, la structure qui gère en France les lycées agricoles ruraux, le CNEAP, le Conseil National de l'Enseignement Agricole Privé a annoncé la semaine dernière  que Morbier ne serait plus sur la liste de ses établissements à la rentrée prochaine. Depuis plusieurs années, l'inquiétude était grande sur l'avenir de la... [Lire la suite]