lundi 8 octobre 2018

Au côté de Matteo Salvini, Marine Le Pen tire à boulets rouges sur le «mondialisme» et l'UE

  A Rome, à l'occasion d'un forum sur le thème «Croissance économique et perspectives sociales dans une Europe des nations», Marine Le Pen a pris la parole au côté de l'homme fort du gouvernement italien, Matteo Salvini. A quelques mois des élections européennes, la dirigeante du Rassemblement national (RN) affiche sa proximité avec ses alliés européens. Ce 8 octobre, Marine Le Pen participait à un forum sur le thème «Croissance économique et perspectives sociales dans une Europe des nations». Elle y est apparue, devant... [Lire la suite]
mercredi 3 octobre 2018

Discours de Jordan Bardella, porte-parole du RN, au meeting de Matteo Salvini à Gênes en Italie le dimanche 30 septembre 2018

Discours de Jordan Bardella,  porte-parole du RN, au meeting de Matteo Salvini à Gênes en Italie le dimanche 30 septembre 2018
samedi 15 septembre 2018

Le cas hongrois, un révélateur

  Bruno Gollnisch évoquait dans son tout récent entretien enregistré le 12 septembre au Parlement européen de Strasbourg  les débats autour du cas du national-conservateur Viktor Orban. En l’espèce la volonté des progressistes européistes de mettre au ban la Hongrie et les Hongrois, jugés coupables de déviances idéologiques car accordant massivement leurs suffrages à M.  Orban et à son parti Fidesz. Les députés étaient amenés à se prononcer sur le rapport de l’écolo-gauchiste néerlandaise Judith... [Lire la suite]
vendredi 14 septembre 2018

Moscovici s'inquiète de l'existence de «petits Mussolini», Salvini l'invite à «se laver la bouche»

Se sentant visés par le commissaire européen qui, inquiet de la progression du populisme en Europe, a évoqué la possible existence de nos jours de «petits Mussolini», les ministres italiens et Luigi Di Maio ont répliqué avec vigueur. Le Point Godwin était proche Lors d'une conférence de presse le 13 septembre, Pierre Moscovici a estimé qu'«aujourd'hui, il exist[ait] un climat qui ressembl[ait] beaucoup aux années 1930». Evoquant la montée de partis populistes et critiques vis-à-vis de l'Union européenne,... [Lire la suite]
mardi 11 septembre 2018

Matteo Salvini à RT : «A Bruxelles, ils ne comprennent que le langage de l'argent»

  Près de quatre mois après sa nomination aux postes de vice-président du Conseil des ministres et ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini apparaît comme l'homme fort du gouvernement italien. Il s'est confié à RT ce 11 septembre. Vice-président du Conseil des ministres italien et ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini a accordé ce 11 septembre un entretien exclusif à RT dans lequel il explique, notamment, sa position vis-à-vis des institutions européennes. Le chef de file de la Ligue, parti populiste de... [Lire la suite]
mardi 4 septembre 2018

Européennes 2019 : Marion, avanti !

Boulevard Voltaire Tribune libre de Hervé de Lépinau du 04/09/2018 N’en déplaise aux donneurs de leçons, l’arrivée au gouvernement d’un parti populiste assumé n’est que l’expression d’un choix démocratique rendu possible par un mode de scrutin respectueux des aspirations populaires. Aujourd’hui, les Italiens ont clairement dit « basta ! » aux atermoiements de l’Union européenne en matière de gestion des flux migratoires incontrôlés. La dynamique initiée par le leader de la Ligue procède d’un message politique clair : la péninsule... [Lire la suite]
mardi 4 septembre 2018

Un tournant historique au niveau continental

Editorial de Nicolas Bay, co-président du groupe ENL au Parlement européen du 03/092018 Chers amis,Mardi 28 août, le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini a reçu le premier ministre hongrois Viktor Orbán dans son fief de Milan. A l’issue de leur rencontre, les deux dirigeants ont donné une conférence de presse qui fera date. Parlant de cette nouvelle alliance italo-hongroise, notre allié Matteo Salvini a déclaré que « nous sommes proches d’un tournant historique au niveau continental ».En effet, dans la... [Lire la suite]
vendredi 24 août 2018

Migrants bloqués en Sicile : l'Italie lance un ultimatum à l'UE

L'Italie a entamé un nouveau bras de fer contre l'Europe. Après les épisodes de l'Aquarius et du Lifeline, c'est le sort du Diciotti, un navire de la garde-côte italienne, qui est cette fois au coeur des tensions diplomatiques entre Rome et Bruxelles. Jeudi soir, Luigi di Maio, vice-président du Conseil italien, a lancé un ultimatum de 24h à la Commission européenne pour parvenir à un accord sur la répartition des quelque 150 migrants toujours bloqués sur le bateau, dans le port de Catane en Sicile. En cas... [Lire la suite]
lundi 30 juillet 2018

Les jeunes du Rassemblement National et de la Ligue italienne se rassemblent contre la "submersion migratoire"

"Stop immigration / Basta immigrazione". Les jeunes du Rassemblement National (ex-FN) et de la Ligue, le parti d'extrême-droite italien, se sont retrouvés à Menton (Alpes-Maritimes), dimanche 29 juillet. Une première journée de convergence entre leurs mouvements à la frontière franco-italienne. Dans leur ligne de mire, "la submersion migratoire" et la politique d'Emmanuel Macron. Génération Nation et Lega Giovani ont mobilisé une soixantaine de militants. Plusieurs cadres de la Ligue étaient... [Lire la suite]