jeudi 18 janvier 2018

De quoi le quinquennat Macron est-il le nom ?

Emmanuel Macron était hier en compagnie de quatre ministres en  déplacement au centre d’accueil pour immigrés clandestins (migrants)  de Croisilles (Pas-de-Calais)  puis à Calais, à  la rencontre des habitants, des policiers  pour délivrer un message de fermeté et en même temps d’humanité. Une visite qui ne doit rien au hasard, les conseillers de M. Macron lisant comme tout le monde les sondages. Nous rapportions ainsi les résultats de la dernière enquête de... [Lire la suite]
vendredi 12 janvier 2018

Ascométal en redressement judiciaire : un autre exemple de la désindustrialisation française

Communiqué de presse de Dominique Bilde, Membre du Bureau Politique du Front National du 12/01/2018 La sidérurgie lorraine est une filière menacée. Dernier exemple en date : Ascométal, placé en redressement judiciaire depuis le 22 novembre dernier. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de regarder dans le rétroviseur. En 2014, Ascométal était repris par Frank Supplisson, suite à une décision du tribunal de commerce de Nanterre. Ce fleuron de l’industrie française avait donc déjà été placé en redressement judiciaire.... [Lire la suite]
vendredi 6 octobre 2017

Tout va pour le mieux !

Boulevard Voltaire Par Mylène Troszczynski le 06/10/2017 En lisant Les Échos, on voit que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Dans le numéro du 21 septembre, Nestlé supprime 400 postes à Sophia Antipolis, passant de 550 à 150.    Le rapport de laCour des comptes souligne que la Sécurité sociale a une dette de 150 milliards d’euros. En Algérie, au Portugal, en Espagne, au Maroc et en Italie, les caisses de retraite françaises continuent à verser des pensions à des assurés décédés depuis... [Lire la suite]
samedi 16 septembre 2017

“Le choc avec le parti médiatique “…ah bon ?!

Il paraît assez évident à tout observateur un peu attentif de notre vie politique que le Système s’efforce d’installer La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon dans le rôle de l’opposant principal et privilégié au macronisme. Le but principal est clair :  tenter de marginaliser une opposition nationale, populaire et sociale autrement plus dangereuse pour les intérêts et les objectifs  de l’oligarchie mondialiste. Michel Geoffroy le notait sur Polemia le  8 septembre, «  la superclasse mondiale a deux fers... [Lire la suite]
samedi 29 juillet 2017

Et si l’on parlait de la menace chinoise ?

Boulevard Voltaire Par Mylène Troszczynski,député FN au Parlement européen le 28/07/2017 « Chine : une croissance plus forte que prévu mais une dette inquiétante », titre Le Figaro du 17 juillet. « La Chine privilégie la croissance plutôt que les réformes économiques », titrent Les Échos du 18. « Record de production d’acier et d’aluminium » à 73,2 millions de tonnes d’acier en juin. Alors que Pékin s’était pourtant engagé à réduire ses énormes surcapacités. Les producteurs d’acier ont profité de... [Lire la suite]
vendredi 31 mars 2017

Le patriotisme économique: bouclier contre le risque d’euthanasie des épargnants français par l’Union Européenne !

Communiqué de Presse de Bernard Monot, Député français au Parlement Européen, Stratégiste économique du Front National du 30/03/2017 Le quotidien Les Echos du 30 mars 2017 insiste sur les dangers qui pèseraient sur l’épargne des Français en cas de victoire de Marine Le Pen à la présidentielle prochaine. Selon une enquête de l’institut Odoxa, dans la droite ligne de la « stratégie de la peur » orchestrée par les dirigeants ultralibéraux, 58% des épargnants en France seraient inquiets. C’est un renversement de la réalité car les... [Lire la suite]
lundi 6 mars 2017

Présidentielle: Marine Le Pen en tête avec 27% des voix au premier tour

Marine Le Pen arriverait en tête lors du premier tour de la présidentielle avec 27% d'intentions de vote, devant Emmanuel Macron (24%) et François Fillon (19%), selon un sondage OpinionWay pour Les Echos et Radio Classique. Benoît Hamon arriverait en quatrième position avec 15% des voix devant Jean-Luc Mélenchon, le candidat de La France insoumise, rassemblant 11% des intentions de vote des français. Au deuxième tour, Emmanuel Macron battrait Marine Le Pen avec 60% des voix. Si un second tour opposait la présidente du... [Lire la suite]
jeudi 15 décembre 2016

Non M. Fillon, la France ne dépense pas trop pour sa santé

Tribune d'Aloïs Navarro, Assistant parlementaire FN au Parlement européen , du 15/12/2016 La victoire de François Fillon à la primaire de la droite et du centre aura eu le mérite de mettre la santé au coeur de la campagne présidentielle. Le système de santé et de sécurité sociale est brocardé par le candidat des Républicains, accusé d’être à la fois trop généreux et de déresponsabiliser ses bénéficiaires. Il propose donc de déléguer la gestion des «petits risques» aux assurances privées pour concentrer la «Sécu» sur les maladies... [Lire la suite]
mardi 15 novembre 2016

Macron va annoncer sa candidature à la présidentielle demain matin

L'ancien ministre s'exprimera dans un centre de formation de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Il va sauter le pas. L'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron va déclarer sa candidature à la présidentielle mercredi matin, selon nos informations confirmant celles de RTL et des Echos. Il prendra la parole lors d'une déclaration à la presse à 10h30 au centre de formation de la chambre des métiers et de l'artisanat de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Il réunira ensuite ses soutiens parlementaires à la mi-journée dans ses nouveaux... [Lire la suite]
vendredi 23 septembre 2016

Présidentielle 2017: Le Pen au second tour, Hollande éliminé quoi qu'il arrive

Quant au chef de l'Etat, crédité de 12% à 16%, il serait pour sa part éliminé dès le 1er tour dans toutes les hypothèses. Marine Le Pen se qualifierait pour le second tour de l'élection présidentielle 2017 dans tous les cas de figure, avec 25% à 28% des voix, et ne serait devancée au 1er tour que par Alain Juppé, selon un sondage Elabe diffusé jeudi. A gauche, Emmanuel Macron candidat devancerait François Hollande au 1er tour, avec 14% à 15% d'intentions de vote, sans parvenir à se qualifier pour le second. Crédité de 12%... [Lire la suite]