jeudi 22 juin 2017

Gouvernement Philippe 2 : une macédoine avariée dans l’Yonne

Communiqué de Julien Odoul, Secrétaire départemental du FN89, Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté du 21/06/2017 Emmanuel Macron avait annoncé un « remaniement technique » à l’issue des élections législatives. A la suite de l’enquête préliminaire sur l’affaire des emplois fictifs du MoDem, la première crise du règne débouche sur un véritable chambardement avec l’entrée de 5 nouveaux ministres et de 6 secrétaires d’Etat. Comme d’habitude et pour ne pas déroger à la vieille pratique politique, le gouvernement... [Lire la suite]
jeudi 22 juin 2017

Réaction du Front National au remaniement ministériel

Communiqué du Front National du 22/06/2017 Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont dû procéder dans l’urgence à un remaniement beaucoup plus important qu’annoncé, suite aux nombreuses « démissions » dont a fait l’objet la première équipe nommée au lendemain de l’élection présidentielle. A la suite de ce remaniement, deux promesses du candidat Macron sont d’ores et déjà parties en fumée : le nouveau gouvernement comporte 19 ministres de plein exercice, alors qu’une équipe resserrée de 15 personnes avait été annoncée ;... [Lire la suite]
mercredi 21 juin 2017

Thierry Solère annonce la création d'un groupe "constructif" distinct des Républicains

C'était un secret de polichinelle. Le républicain Thierry Solère a officialisé la création d'un groupe parlementaire intitulé "Les républicains constructifs, UDI et indépendants" à l'Assemblée nationale. Depuis le premier tour des législatives, où La République En Marche (REM) avait pris l'avantage sur ses adversaires à l'Assemblée nationale avant de le confirmer au second tour, plusieurs élus des Républicains soufflaient le chaud et le froid. Hier encore, le 20 juin, Thierry Solère avait évoqué la possibilité de créer... [Lire la suite]
mardi 20 juin 2017

Les Républicains «Macron-compatibles» vont faire sécession et créer leur groupe à part à l'Assemblée

Une vingtaine de parlementaires républicains constitueront un groupe distinct de celui de LR le 21 juin à l'Assemblée. Objectif : soutenir la majorité présidentielle sur certains points «constructifs»... et nourrir quelques ambitions personnelles ? Après avoir fait s'effondrer le Parti socialiste, Emmanuel Macron est-il en train de provoquer l'implosion des Républicains (LR) ?  «Les constructifs» – c'est sous ce nom informel qu'ils se sont pour l'instant désignés – ont en effet décidé de former un groupe... [Lire la suite]
dimanche 18 juin 2017

Deux élus pour LR dans le Jura, une LREM

Dans le Jura, La 1ère circonscription, celle qui regroupe Lons-le-Saunier et Saint-Amour sera aux mains du parti présidentiel  puisque la candidate de LREM Danielle Brulebois recueille 57,8% des voix face au candidat LR-UDI Cyrille Brero, 47,1%. La deuxième circonscription, celle de Champagnole et de Saint-Claude elle reste à LR . En effet la députée sortante Marie-Christine Dalloz a été réélue pour un troisième mandat successif avec 57,17%  face à la candidate LREM 42,83% des suffrages. La troisième, celle deDole,... [Lire la suite]
vendredi 16 juin 2017

Le passé de la France “n’a plus lieu d’être” : les propos sidérants de l'adversaire En Marche de Ciotti

Après tout, Emmanuel Macron est bien capable de lâcher que “la culture française, il ne l’a jamais vue”, ou qu’en Algérie, la France a commis des “crimes contre l’humanité”. Quoi de plus normal que de voir ses candidats suivre son exemple lors des élections législatives ? Opposée à Eric Ciotti dans les Alpes-Maritimes, Caroline Reverso-Meinietti, une avocate de 31 ans inconnue du grand public, a gratifié les téléspectateurs d’une sortie hasardeuse dans un débat avec le ténor des Républicains. Selon elle, la France ne doit pas... [Lire la suite]
mardi 13 juin 2017

"Les nôtres ne sont pas allés voter !"

Implanté depuis quinze ans dans la région, Louis Aliot qui se présentait dans la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales, est arrivé en tête du premier tour, avec 30,80 % des voix. Il devance de justesse la candidate En Marche-Modem Christine Espert, qui a recueilli 29,11 % des voix. Il est l’un de ceux qui ont de réelles chances de l’emporter dimanche. — Vous êtes en duel serré face à la candidate de Macron. Le PS est balayé. Que vont faire Les Républicains qui ont chuté à 13 % ? Y a-t-il des... [Lire la suite]
mardi 13 juin 2017

Macron omni-Président ?

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC le 13/06/2017 Lors des élections législatives de 1958, 334 des 475 élus sortants qui se représentaient étaient finalement éliminés, balayés par le gaullisme naissant et la volonté d’en finir avec la IVe République. Au soir du premier tour des élections législatives de la présidence Macron, le parallèle est saisissant. La fameuse « bulle » médiatique s’est, à l’évidence, révélée d’une remarquable solidité. Emmanuel Macron a réalisé un XVII Brumaire centriste, assumant le... [Lire la suite]
mardi 13 juin 2017

Un choix clair

Ce dimanche 18 juin, les électeurs de 119 circonscriptions de notre pays auront donc à choisir entre donner à Emmanuel Macron une assemblée de députés godillots -qui n'auront nullement à réfléchir en plus, puisque de toute façon les textes seront pris par ordonnances !- et des représentants patriotes. Le choix est donc évident. En Franche-Comté, seules trois circonscriptions seront dans ce cas de figure : la 4ème circonscription du Doubs où Sophie Montel sera présente face aux candidat multicarte (PS et LREM) Frédéric Barbier,... [Lire la suite]