jeudi 19 octobre 2017

Proposition de loi interdisant le port de signes religieux ostensibles dans les instituts de formation paramédicale...

PROPOSITION DE LOI visant à interdire le port de signe ou de tenues manifestant de manière ostensible une appartenance religieuse dans les établissements publics d’enseignement supérieur, (Renvoyée à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.) Présentée par Mesdames et Messieurs Bruno BILDE, Marine LE PEN, Gilbert COLLARD, Louis ALIOT, Sébastien... [Lire la suite]
vendredi 13 octobre 2017

L'«euro-réformisme», nouvelle doctrine du Front National

C'est probablement l'un des changements les plus visibles dans la doctrine frontiste depuis l'annonce de la refondation totale du parti par Marine Le Pen, au lendemain de sa défaite à la présidentielle. Partisan du «Frexit» et d'un démantèlement de l'Union européenne, le Front National a fait un virage à 180 degrés depuis le départ de Florian Philippot, et propose désormais le nouveau concept d'«euro-réformisme».«Dans de nombreux domaines, on peut améliorer la vie quotidienne des Français sans quitter l'Europe ni... [Lire la suite]
jeudi 12 octobre 2017

GEMAPI : l’État se désengage en chargeant fiscalement les communes et donc les contribuables !

Communiqué de presse de Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales du 11/10/2017 La loi du 27 janvier 2014 a donné la compétence de gestion des risques d’inondation aux communautés de communes ou aux agglomérations. L’État s‘est ainsi désengagé de sa mission de protection des citoyens sur les communes regroupées. Cetransfert de compétences s’est fait sans aucun transfert des moyens financiers. Simultanément à ce transfert, le gouvernement a diminué les dotations aux communes. Ce qui signifie une hausse des dépenses... [Lire la suite]
mercredi 11 octobre 2017

Toujours pas de droits pour les députés non-inscrits dans le règlement de l’Assemblée nationale

Communiqué de presse des députés Front national du 11/10/2017 L’Assemblée nationale discutait hier soir et cet après-midi d’une résolution pour réformer son fonctionnement interne. Alors que le Président de Rugy a mis en place des groupes de travail qui ne comportent aucun député du Front National, pour réfléchir à une réforme du fonctionnement de l’Assemblée, une résolution a été déposée par les chefs de file des grands groupes (LREM, LR, Modem) pour se partager entre eux les principaux postes de notre Assemblée. Profitant de... [Lire la suite]
samedi 7 octobre 2017

La Nouvelle Calédonie et tous ses habitants méritent plus de respect !

Communiqué de presse du Front National du 07/10/2017 La Calédonie Française mérite mieux que le spectacle désolant de petits arrangements entre amis ainsi qu’une instrumentalisation politique entre le Président de l’Assemblée nationale, l’ancien premier ministre socialiste Valls et l’extrémiste Mélenchon. Une mission d’information sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie a été constituée entre quelques partis politiques à l’exception du FN-RBM contrairement aux mensonges de Monsieur de Rugy qui a osé affirmer : « la... [Lire la suite]
samedi 7 octobre 2017

Catalans d’accord, mais Français d’abord !

Communiqué de Louis Aliot, député des Pyrénées-Orientales, Conseiller municipal de Perpignan,Vice-président du Front National  du 07/10/2017 Ainsi donc deux députés de monsieur Macron, ancien adjoint de Perpignan et conseiller départemental LR pour l’un, et ancienne centriste UDI pour l’autre ont signé un pacte « autonomiste catalan » en secret sur le dos des principes démocratiques de transparence à l’égard de leurs électeurs, qui, on le veuille ou non, auront été trompés ! Ce pacte signé avec un groupuscule Unitat Catalana... [Lire la suite]
mardi 26 septembre 2017

Communiqué de presse de Louis Aliot, Vice-président du Front National, Député des Pyrénées-Orientales

Communiqué de presse deLouis Aliot, Vice-président duFront National, Député des Pyrénées-Orientales du 26/09/2017 J’ai été convoqué ce jour par madame Thepaut, vice-présidente chargée de l’instruction dans le cadre de l’affaire politique dite des « assistants parlementaires européens » initiée par le socialiste allemand Schulz. J’ai à cette occasion fait déposer par mon conseil, maître Marcel Ceccaldi, une QPC visant la violation de principes constitutionnels précis. Au regard du sérieux de l’argumentation et de la... [Lire la suite]
vendredi 15 septembre 2017

Gilbert Collard : « La dédiabolisation est un piège à con »

Le député du Gard, Gilbert Collard, a remis en cause ce lundi, un des piliers de la présidence de Marine Le Pen, la dédiabolisation. Alors que le Front National connaît une rentrée mouvementée, les cadres sudistes du parti sont désormais à l’offensive pour en faire changer la ligne politique. « La dédiabolisation est un piège à con » Ce lundi 11 septembre, le député du Gard, Gilbert Collard, n’a pas mâché ses mots au micro de Sud Radio. Celui-ci est revenu sur l’un des fondamentaux duFront National depuis l’arrivée à sa... [Lire la suite]
jeudi 14 septembre 2017

« PMA pour toutes » : l’intérêt supérieur de l’enfant à nouveau menacé

Communiqué de Louis Aliot, député FN des Pyrénées-Orientales du 14/09/2017 Mardi 12 septembre, Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes, a confirmé surRMC que son gouvernement souhaite ouvrir la PMA (procréation médicalement assistée) aux femmes célibataires et aux couples lesbiens dès 2018. Il s’agit d’une nouvelle étape, particulièrement inquiétante, dans la déconstruction de la famille et de la filiation. Suite logique du « mariage pour tous » (qui ouvre le droit à l’adoption plénière), ce... [Lire la suite]
mercredi 13 septembre 2017

Collèges de Perpignan, lieux de ségrégation": à qui la faute ?

Communiqué de Louis Aliot, député FN des Pyrénées Orientales du 13/09/2017 Selon les déclarations d'un responsable syndical de l'Enseignement Public, les collèges et lycées de Perpignan seraient devenus de véritables lieux de "ségrégation"! Outre le terme employé, qui n'est pas sans rappeler une vieille dialectique, on est en droit de se demander si ces déclarations ne reflètent, au final, les conséquences de la gestion des collèges et des lycées depuis plusieurs décennies sur le département, par des exécutifs de Gauche et... [Lire la suite]