mardi 23 janvier 2018

Déçu par l'attitude de l'Etat, le nationaliste corse Gilles Simeoni appelle à une manifestation

Le président nationaliste du conseil exécutif corse, Gilles Simeoni, a fait état de sa déception face à l'attitude de l'Etat, appelant à la tenue «dans les prochains jours d'une grande manifestation populaire», sur son compte Twitter. «Après nos entretiens d’hier et d’aujourd’hui, notre conviction est faite : l’Etat refuse de reconnaître et de prendre en compte la dimension politique de la question corse. Dans ces conditions, nous appelons dans les prochains jours à la tenue d’une grande manifestation populaire», a tweeté le leader... [Lire la suite]
mardi 23 janvier 2018

Balance les traîtres ! : la délation de Mediapart

Fidèles à leur réputation de « petits flics », les sites Mediapart et Buzzfeed se lancent dans la délation à grande échelle des hauts fonctionnaires qui ont conseillé dans l’ombre Marine Le Pen pendant la campagne présidentielle. Il y en avait donc ? On croyait que c’était une légende. Et que les conseillers de Marine Le Pen n’étaient que des minus hasbens, des beaufs ou des judas. Il y en avait bien, et à des postes clés, imperméables à la propagande médiatique, qui avaient misé sur Marine Le Pen et... [Lire la suite]
lundi 22 janvier 2018

Agressions à la sortie du gâteau des rois du Front National : trois plaintes et enquête de police

Trois plaintes pour des " violences en réunion " et des " menaces " ont été déposées, ce lundi après-midi, au commissariat de Nîmes par des sympathisants du Front National. Dimanche, Yoann Gillet et les autres conseillers municipaux d'opposition Front National offrent une galette des rois à leurs sympathisants. C'est à l'issue de cette réunion que trois participants auraient été pris à partie. Les faits seraient survenus rue du Cirque Romain, à proximité du complexe Pablo Nureda, à Nîmes. Selon les plaintes... [Lire la suite]
lundi 22 janvier 2018

Prison ferme requise contre Sofiane, le rappeur qui avait bloqué l'autoroute pour un clip

Le temps d'une après-midi, le bad boy du rap français est devenu gentil garçon repenti. Appelé à la barre devant le tribunal de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, le rappeur Sofiane a « exprimé de forts regrets » pour la « mauvaise inspiration » qui l'a poussé à bloquer la circulation sur l'autoroute A3, le 6 avril 2017, pour installer des tables de café sur l'asphalte et tourner son clip « Toka » (vidéo ci-dessous). Un geste qui n'était « pas prémédité » selon lui. Il aurait été pris dans les... [Lire la suite]
dimanche 21 janvier 2018

L'exécutif face aux exigences des nationalistes corses

Larges vainqueurs des élections locales en décembre, ils seront reçus ce lundi à Matignon avant de rencontrer les présidents du Sénat et de l'Assemblée. C'est le dossier périlleux par excellence. Chaque gouvernement, en arrivant, a l'espoir de le régler. La plupart s'y enlisent. Le nouvel exécutif est bien décidé à expérimenter sa propre méthode, entre «dialogue» et «franchise». Avant un déplacement à haute valeur symbolique d'Emmanuel Macron en Corse, le 6 février, pour les 20 ans de l'assassinat du préfet... [Lire la suite]
dimanche 21 janvier 2018

Syrie : la Turquie d'Erdogan frappe les Kurdes, alliés de Washington

L'offensive était attendue ­depuis des semaines. Ces derniers jours, les forces turques avaient "préparé" le terrain en faisant donner l'artillerie. Des dizaines de blindés s'étaient massés le long de la frontière avec la Syrie tandis que, vendredi, des centaines de rebelles syriens fidèles à Ankara l'avaient traversée en autocar pour se positionner à Azaz, une ville au nord d'Alep. Samedi, ces troupes ont finalement lancé l'assaut sur la province d'Afrine, une enclave du Nord-Ouest syrien tenue par les Kurdes des YPG (Unités de... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
vendredi 19 janvier 2018

Recensement des migrants : le Défenseur des droits demande le "retrait" de la circulaire Collomb

Le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a demandé au gouvernement le "retrait" de la circulaire organisant un recensement des migrants dans les centres d'hébergement d'urgence. Sa décision a été publiée vendredi 19 janvier. "Le seul critère pour la mise en œuvre de l'accueil inconditionnel dans l'hébergement d'urgence est la vulnérabilité des personnes, sans que puisse être prise en compte la régularité du séjour, contrairement à ce que prévoit la circulaire", affirme Jacques Toubon dans son communiqué. Le... [Lire la suite]
vendredi 19 janvier 2018

Corse : trois détenus blessent deux gardiens de prison à l'arme blanche, dont un gravement

Deux gardiens de prison ont été blessés, dont un gravement, touché à la gorge d'un coup de couteau, par trois détenus de la maison d'arrêt de Borgo, en Haute-Corse. L'un d'eux aurait crié «Allah Akbar», selon un délégué syndical. Trois détenus ont attaqué deux gardiens de prison à la maison d'arrêt de Borgo, en Haute-Corse le 19 janvier, selon la direction de l'administration pénitentiaire. Agressés à l'arme blanche, les deux agents ont été transféré vers l'hôpital de Bastia : l'un d'entre eux se trouve dans un état grave après... [Lire la suite]
jeudi 18 janvier 2018

De quoi le quinquennat Macron est-il le nom ?

Emmanuel Macron était hier en compagnie de quatre ministres en  déplacement au centre d’accueil pour immigrés clandestins (migrants)  de Croisilles (Pas-de-Calais)  puis à Calais, à  la rencontre des habitants, des policiers  pour délivrer un message de fermeté et en même temps d’humanité. Une visite qui ne doit rien au hasard, les conseillers de M. Macron lisant comme tout le monde les sondages. Nous rapportions ainsi les résultats de la dernière enquête de... [Lire la suite]
jeudi 18 janvier 2018

Perpignan: un «coupeur de têtes» rentré de Syrie détenu à la maison d’arrêt

Ras-le-bol et manifestation des gardiens, lundi, sur fond d’insécurité. Précédé par sa réputation de «coupeur de têtes», rentré de Syrie en 2013 et déterminé à y retourner s’il n’était pas tombé pour braquage, M.D., un djihadiste âgé de 24 ans, a été transféré en septembre dernier au centre pénitentiaire de Perpignan. Auparavant incarcéré dans un autre département, le prévenu est arrivé sous le coup d’une mesure d’ordre et de sécurité prise par l’administration. Fauteur de troubles, il est donc immédiatement placé au quartier... [Lire la suite]