vendredi 10 août 2018

Moscou considérera comme une "déclaration de guerre économique" de possibles nouvelles sanctions américaines

La Russie considérera comme une "déclaration de guerre économique" l'adoption d'une possible deuxième salve de rudes sanctions américaines et y réagira avec tous les moyens à sa disposition, a averti vendredi le Premier ministre russe. Les Etats-Unis ont annoncé jeudi de nouvelles sanctions économiques visant la Russie en lien avec l'empoisonnement d'un ex-espion russe à l'agent innervant Novitchok au Royaume-Uni, et évoqué la possibilité d'une deuxième vague de sanctions "draconiennes" dans le futur. "Si suivent des choses comme... [Lire la suite]
vendredi 10 août 2018

"Les éoliennes : une folie qui mutile la France"

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du RN, ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Le Figaro Par Patrice Cahart le 26/06/2018 L’actuelle politique de l’éolien aboutit à une mutilation de la France, sans raison valable. Laissons de côté l’éolien en mer, qui donne lieu à une bataille entre gouvernement et promoteurs. Concentrons-nous sur l’éolien terrestre. De belles régions comme... [Lire la suite]
dimanche 22 juillet 2018

Les États-Unis accordent une aide supplémentaire de 200 millions de dollars aux forces ukrainiennes

Qu’ont pu se dire Donald Trump et Vladimir Poutine lors de leur rencontre en tête-à-tête, à Helsinki, le 16 juillet? Pour le moment, l’on sait que les propos tenus à l’issue par le chef de la Maison Blanche ont déclenché une vive polémique outre-Atlantique dans la mesure où il a semblé remettre en cause le travail du renseignement américain dans l’enquête sur les ingérences russes dans le processus électoral de 2016. Par ailleurs, les deux hommes ont-il évoqué l’Ukraine, où les forces gouvernementales sont aux prises avec des... [Lire la suite]
jeudi 12 juillet 2018

Expropriation sans compensation des fermiers blancs en Afrique du Sud

Question écrite de Jean-François Jalkh, Député français au Parlement européen, à la Commission européenne le 12/07/2018 La récente révision de la Constitution dans le but d’exproprier les terres sans compensation en Afrique du Sud au profit de la majorité noire provoque en Europe une grande inquiétude. Les cas de violences, souvent mortelles, déjà importants par le passé sont en constante augmentation et ciblent une population en raison de son origine socio-ethnique, les fermiers blancs. Les appels à la haine, à la violence et au... [Lire la suite]
mardi 19 juin 2018

"La plupart" des entreprises françaises "ne pourra pas" rester en Iran, prévient Bruno Le Maire

"La plupart" des entreprises françaises "ne pourra pas" rester en Iran, a déclaré mardi le ministre de l'Economie Bruno le Maire sur RMC, après le rétablissement début mai par les États-Unis de sanctions visant Téhéran. Pas d'institution européenne financière Ces entreprises "ne pourront pas rester car elles ont besoin d'être payées pour les produits qu'elles livrent et fabriquent en Iran et elles ne peuvent pas être payées car il n'y a pas d'institution européenne financière souveraine et autonome", a poursuivi le... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
lundi 18 juin 2018

Une Union européenne de plus en plus isolée et impuissante

Editorial de Nicolas Bay, co-président du groupe ENL, paru dans « La lettre du Groupe Europe des Nations et des Libertés » du 18 juin 2018 Vendredi 8 juin, à son arrivée au Québec pour le sommet annuel du G7, Donald Trump a surpris ses partenaires en appelant à la reformation du G8, c’est-à-dire la réintégration de la Russie, exclue en 2014 après le rattachement de la Crimée. Giuseppe Conte, le nouveau président du Conseil italien lui a donné raison, fissurant davantage un front occidental anti-russe qui ne correspond pas... [Lire la suite]
dimanche 17 juin 2018

OTAN : une provocation de plus contre la Russie ?

Les États-Unis et l'Otan continuent de provoquer la Russie contre eux-mêmes, la demande de la Norvège de doubler le contingent américain sur son territoire en étant le dernier exemple en date, écrit Ted Galen Carpenter, expert américain de la politique étrangère dans un article publié par la revue The National Interest. Actuellement, la Norvège compte 330 militaires américains qui s'y trouvent sur une base de rotation. Si la demande du gouvernement norvégien est satisfaite, le contingent américain... [Lire la suite]
dimanche 17 juin 2018

Conte versus Macron : l’Europe « macronienne » n’existe plus

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du RN, ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Par Henri Temple  le 17/06/2018 Après le Brexit, la défiance anti-Bruxelles des quatre nations du groupe de Visegrád, puis celle de l’Autriche, bientôt de la Slovénie, la difficile fin de carrière d’une chancelière sous tutelle politique, qui refusera toujours les projets européens surréalistes que... [Lire la suite]
samedi 16 juin 2018

Emmanuel Macron, le roi nu de l’Europe !

Par Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France le 1406/2018 Malgré l’extase générale provoquée par l’élection d’Emmanuel Macron chez les élites et médias gagas de l’Union Européenne, que reste-il vraiment un an après son élection de ses grands projets pour l’Europe ? Le projet européen, bien que totalement fédéraliste, d’Emmanuel Macron était ambitieux et bien constitué. Il tentait d’apporter des réponses à des carences réelles de l’Union Européenne autour de l’euro, sur les frontières et le développement économique. ... [Lire la suite]
lundi 14 mai 2018

Guerre improbable, paix impossible, terrorisme certain !

  Tribune libre de Louvois le 12/05/2018 « Guerre improbable, paix impossible» : cette citation bien connue de Raymond Aron (le Grand Schisme, 1948) n’a rien perdu de son actualité. Relancée en Europe où Patriot et Iskander se font face comme au bon vieux temps des Pershing et des SS-21 (mais si les missiles sont partout, les pacifistes, eux, ont déserté l’Ouest), la Guerre froide s’est progressivement étendue au Golfe où le retrait américain de l’accord 5+1 la durcit dangereusement. Deux blocs s’y font face dans une posture... [Lire la suite]