dimanche 2 septembre 2018

Réquisitions d’hôtels en Moselle-Est : pour le Rassemblement National ça suffit !

Communiqué de presse du Rassemblement National de Moselle du 31/08/2018 Nous apprenons aujourd’hui dans le Républicain Lorrain édition de Forbach qu’un nouvel établissement hôtelier est réquisitionné par la préfecture de Moselle à Freyming-Merlebach pour y loger des « migrants ». Quatre hôtels sont déjà occupés à cet effet rien que dans notre circonscription de Forbach. La préfecture de Metz est manifestement débordée par les événements. Dans une lettre signée par le préfet datant de juin 2017 et adressée au sénateur JL Masson,... [Lire la suite]
lundi 16 avril 2018

Communiqué du groupe FN Bleu Marine Grand Est suite à la fermeture de 30 lits à l’hôpital de Hayange

Communiqué du groupe FN Bleu Marine Grand Est suite à la fermeture de 30 lits à l’hôpital de Hayange du 14/04/2018 Nous apprenons la fermeture de 30 lits à l’hôpital de Hayange, entrainant la fermeture complète du service de soins de suite de réadaptation. La vallée de la Fensch ne doit pas devenir un désert médical, mettant en danger les habitants ! Une fois de plus notre service public hospitalier subit les conséquences des politiques désastreuses appliquées à la santé des Français comme dans bien d’autres domaines. La... [Lire la suite]
mercredi 31 janvier 2018

Services publics en Moselle : quand l’État capitule face à la racaille !

Communiqué de presse de Dominique Bilde, Député européen, Membre du Bureau Politique du 31/01/2018 C’est sur fond d’inquiétudes liées à la sécurité que la trésorerie de Vigy a cessé, depuis le 1er janvier, d’accepter les liquidités. Pour utiliser ce moyen de paiement, il faudra donc désormais parcourir 20 kilomètres, jusqu’à Maizières-lès-Metz. Cette « expérimentation », décriée par les élus et les habitants, fait écho au déménagement du centre des finances publiques d’Algrange dans la ville plus sûre d’Hayange, gérée par le Maire... [Lire la suite]
mardi 30 janvier 2018

Intermarché : après le Nutella, une promotion sur les couches crée l'émeute

Mardi matin, de nouvelles scènes de bousculades ont eu lieu dans des magasinsIntermarché qui poursuivent l'opération "Les quatre semaines les moins chères de France". C'est cette opération qui avait déjà donné lieu à des scènes d'émeute, la semaine dernière, pour du Nutella. Cette fois, l'opération promotionnelle visait des couches Pampers et du café moulu Carte Noire, rapporte Le Parisien.  Des femmes en train de se battre Au Mans, dans la Sarthe, à Lambes-lez-Douai, dans le Nord et à Metz, en Moselle, de... [Lire la suite]
lundi 29 janvier 2018

Reprise d’Ascométal, une mauvaise nouvelle de plus pour l’industrie française et l’emploi

Communiqué de presse du FN Moselle du 29/01/2018  Nous apprenons ce matin que le tribunal de grande instance de Strasbourg a choisi le groupe germano-suisse  Schmolz-et-Bickenbach pour la reprise d’Ascométal dont le siège est situé à Hagondange. C’est un fleuron de l’industrie française de plus qui passe sous pavillon étranger, mais c’est aussi une mauvaise nouvelle en matière de préservation de l’emploi. En effet, cette offre condamne à court terme deux sites : celui d’Ascoval dans le Nord avec ses 299 emplois et... [Lire la suite]
vendredi 12 janvier 2018

Ascométal en redressement judiciaire : un autre exemple de la désindustrialisation française

Communiqué de presse de Dominique Bilde, Membre du Bureau Politique du Front National du 12/01/2018 La sidérurgie lorraine est une filière menacée. Dernier exemple en date : Ascométal, placé en redressement judiciaire depuis le 22 novembre dernier. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de regarder dans le rétroviseur. En 2014, Ascométal était repris par Frank Supplisson, suite à une décision du tribunal de commerce de Nanterre. Ce fleuron de l’industrie française avait donc déjà été placé en redressement judiciaire.... [Lire la suite]
mardi 19 décembre 2017

Secours populaire : jugement du Tribunal de Thionville, un appel au squat !

Communiqué de presse de Fabien Engelmann, maire FN d'Hayange du 19/12/2017 Aujourd’hui, le tribunal deThionville a rendu sa décision. Une décision politique. Il ordonne à la Ville de Hayange de rétablir le gaz et l’électricité dans un local, dont elle est propriétaire, occupé illégalement par le Secours populaire. En clair, il s’agit d’un droit au squat accordé à une association pro-migrants qui dénigre notre municipalité à longueur de temps.Il est donc exigé des contribuables hayangeois qu’ils continuent à payer le gaz et... [Lire la suite]
mardi 17 octobre 2017

Fiscalité en Moselle : le matraquage continue

Communiqué de presse de Dominique Bilde, Député européen, ​​Conseiller régional Front National, région Grand Est, Secrétaire départemental du Front National de Meurthe et Moselle du 17/10/2017 Voilà un record dont les propriétaires messins se seraient bien passés : la Moselle et Metz font à nouveau la course en tête de l’augmentation de taux fonciers, avec respectivement 10,47 % et 4,45%. Une hausse qui s’ajoute aux 91,7 % d’augmentation entérinés l’année dernière sur le taux de la taxe foncière perçue par Metz Métropole. Si la... [Lire la suite]
mardi 10 octobre 2017

Illettrisme : l’impact de l’immigration à l’école occulté

Communiqué de presse de Dominique Bilde, Député européen, Conseiller régional Front National, région Grand Est, Secrétaire départemental du Front National de Meurthe et Moselle du 10/10/2017 La soirée associative consacrée à l’illettrisme vendredi dernier à Metz nous rappelle qu’avec 10 % d’illettrés contre 7 % au niveau national notre région figure parmi les lanternes rouges. De fait, même les employeurs locaux déplorent des problèmes liés à l’illettrisme dans la gestion du personnel. Si nos élites, chez qui la politique de... [Lire la suite]
mercredi 13 septembre 2017

BFMTV préfère la fête du Makrout à la fête du cochon

Ce 5 septembre, BFMTV diffusait un reportage signé par Salhia Brakhlia sur la fête du cochon à Hayange. Les interviews ont été tronquées, le montage et la voix off sont d’une partialité révoltante : un véritable reportage de propagande. La méthode de montage et de narration du reportage est inhabituelle pour BFMTV : la journaliste se montre à l’écran dans une espèce de mise en scène théâtrale, le ton est ironique mêlant moue dégoûtée, sarcasme et commentaires pleins de sous-entendus. En fait, Salhia Brakhlia... [Lire la suite]