mercredi 17 octobre 2018

Flandres et Bavière : nouveaux succès pour les forces nationales !

Editorial de  Nicolas Bay, co-président du groupe ENL, paru dans « La lettre du Groupe Europe des Nations et des Libertés » du 16 octobre 2018. Dans les Flandres belges, où se tenaient dimanche des élections communales et provinciales, nos alliés du Vlaams Belang ont fait un retour spectaculaire. Partout ils progressent, marquant un coup d’arrêt aux difficultés électorales qu’ils avaient rencontrées ces dernières années. Ainsi, dans les provinces flamandes, nos alliés obtiennent 13% des voix, soit 7% de plus qu’en 2014. Le... [Lire la suite]
vendredi 12 octobre 2018

Pour la Commission européenne, des contrôles sporadiques aux frontières intérieures, c’est encore trop !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-Président du groupe « Europe des nations et des libertés » du 12/10/2018 La Commission européenne a appelé vendredi à “mettre fin” à la prolongation des prétendus contrôles aux frontières à l’intérieur de l’espace Schengen. Visant particulièrement les six pays qui ont réintroduit à titre temporaire depuis 2015 des contrôles dans l’espace Schengen (la France, l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark, la Suède, la Norvège), la Commission européenne préfère... [Lire la suite]
vendredi 12 octobre 2018

Hausse de la taxe d’habitation pour certains Français : l’arnaque macronienne apparaît au grand jour

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-Président du groupe « Europe des nations et des libertés » du 12/10/2018 La réforme de la taxe d’habitation est partiellement entrée en vigueur cette année. Il ne s’agit pour l’heure que d’un abattement de 30% qui ne concerne qu’une partie des contribuables. En outre, de très nombreuses communes ont augmenté les taux de la taxe d’habitation (sanctionnant au passage les 20% qui ne sont pas concernés par l’allègement) car l’État n’a prévu aucune... [Lire la suite]
vendredi 28 septembre 2018

Une grave dérive de notre civilisation

C’est une décision mi-chèvre, mi-choux, et donc insatisfaisante. Le RN avait fait appel de l’incroyable décision  des juges Claire  Thépaut et Renaud  Van Ryumbeck de priver les nationaux de deux millions d’euros de subvention publique. Cette prédation a été réduite hier  de moitié. Voir  le premier mouvement d’opposition entravé dans  sa capacité d’action à huit mois des élections européennes n’est évidemment pas pour déplaire à beaucoup d’acteurs... [Lire la suite]
jeudi 27 septembre 2018

Brexit : Bruxelles entre intransigeance et volonté de piétiner le vote britannique !

Editorial de Nicolas Bay, Co-président du groupe ENL au Parlement européen du 25/09/2018 Que ce soit sur les questions migratoires ou sur les négociations du Brexit, le sommet de Salzbourg a été un échec. Face au problème posé par la frontière physique qui devrait être rétablie, du fait du Brexit, entre l'Irlande du Nord (qui ne serait plus membre de l'Union européenne) et la République d'Irlande (qui le restera), la Commission... [Lire la suite]
dimanche 23 septembre 2018

Mission du Parlement européen à Varsovie : Nicolas Bay défend le droit des nations !

Communiqué de presse du groupe « Europe des nations et des libertés » au Parlement européen du 22/09/2018 Du 19 au 21 septembre, Nicolas Bay a participé à une mission du Parlement européen à Varsovie dans le cadre de l’élaboration d’un rapport sur la situation de l’État de droit en Pologne. Au cours des multiples rencontres et discussions avec l’opposition, qu’elle soit politique ou associative, aucune véritable atteinte à l’État de droit n’a pu être identifiée. Les accusations sont vagues, peu argumentées et relèvent surtout de... [Lire la suite]
vendredi 21 septembre 2018

Sommet de Salzbourg : Macron menace les nations libres

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-Président du groupe « Europe des nations et des libertés » du 21/09/2018 Alors que la question des arrivées massives de migrants était au cœur des discussions lors du sommet européen de Salzbourg, Emmanuel Macron s’en est, une fois de plus, pris aux États les plus inflexibles face à l’immigration clandestine. Il a ainsi montré du doigt des pays tels que la Hongrie et l’Italie, où le ministre de l’Intérieur, notre allié Matteo Salvini, refuse désormais de... [Lire la suite]
samedi 15 septembre 2018

Le cas hongrois, un révélateur

  Bruno Gollnisch évoquait dans son tout récent entretien enregistré le 12 septembre au Parlement européen de Strasbourg  les débats autour du cas du national-conservateur Viktor Orban. En l’espèce la volonté des progressistes européistes de mettre au ban la Hongrie et les Hongrois, jugés coupables de déviances idéologiques car accordant massivement leurs suffrages à M.  Orban et à son parti Fidesz. Les députés étaient amenés à se prononcer sur le rapport de l’écolo-gauchiste néerlandaise Judith... [Lire la suite]
jeudi 13 septembre 2018

Nicolas Bay : « 72 migrants clandestins dans un petit village, c’est un scandale démocratique et une injustice ! »

Boulevard Voltaire Entretien avec Nicolas Bay, co-président du groupe ENL au Parlement européen, député européen RN, du 12/09/2018 Les députés européens ont sorti l’arme nucléaire contre Viktor Orban. C’est sous ce dénominatif qu’est qualifié l’article 7 des traités européens. Ils bannissent la Hongrie des débats européens. Quelle réaction avez-vous eue suite à cette décision de vos collègues ? Les institutions européennes sont dans une sorte de fuite en avant contre un pays et un gouvernement qui refusent les diktats de la... [Lire la suite]
mercredi 12 septembre 2018

Parlement européen : les élus LR et PPE trahissent Orban et la Hongrie

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-Président du groupe « Europe des nations et des libertés » du 12/09/2018 Seuls trois députés LR sur les 16 présents ont voté aujourd’hui contre la mise au ban de la Hongrie par l’activation de l’article 7 du Traité sur l’Union européenne. Les amis de Laurent Wauquiez ne trahissent pas simplement leurs promesses électorales et leurs électeurs, ils trahissent aussi leurs alliés puisque les députés du Fidesz hongrois siègent dans leur groupe parlementaire. ... [Lire la suite]