jeudi 16 novembre 2017

Bruxelles prépare sa propagande pour les Européennes de 2019... financée par les contribuables

Communiqué de presse de Nicolas Bay et Marcel de Graaf, Coprésidents du groupe Europe des Nations et des Libertés du 16/11/2017 Dans une note de 11 pages datée du 8 novembre, le secrétariat général du Parlement européen annonce le plan de bataille des eurocrates pour les prochaines élections européennes de mai 2019. Pris de panique, atteint du syndrome de la citadelle assiégée, le Parlement européen veut employer les grands moyens, avec l’argent du contribuable, pour promouvoir le fédéralisme européen à marche forcée. En effet,... [Lire la suite]
mardi 14 novembre 2017

Politique de la ville : Emmanuel Macron dans la droite ligne de ses prédécesseurs

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen du 14/11/2017 Les mesures annoncées aujourd’hui par Emmanuel Macron à Tourcoing en faveur des habitants de certains quartiers « difficiles » n’ont absolument rien de neuf et correspondent aux grandes orientations de la politique de la ville mise en œuvre ces 30 dernières années. L’arrosage massif d’argent public pour les associations – qui sont bien trop souvent avant tout des rouages du clientélisme électoral local –... [Lire la suite]
lundi 13 novembre 2017

Entrée des cathédrales payante : non à la marchandisation de notre patrimoine

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen du 13/11/2017 La proposition de Stéphane Bern, – mandaté par le président de la République dans le cadre d’une mission pour préserver nos monuments en danger – de rendre l’accès à nos cathédrales payant, participe d’une logique de marchandisation du patrimoine qui pénalisera lourdement les Français modestes. Les cathédrales appartiennent à tous les chrétiens, mais aussi à tous les Français. Lieux de culte ouverts à tous,... [Lire la suite]
vendredi 10 novembre 2017

Lettre ouverte au Délégué permanent de Turquie auprès de l’UE sur les communautés chrétiennes de Turquie

Dans ce courrier adressé au Délégué permanent de Turquie auprès de l’UE (Ambassadeur), les députés français au Parlement européen, membres du Front national, Marie-Christine Arnautu, Nicolas Bay, Édouard Ferrand et Bruno Gollnisch protestent publiquement contre la situation des chrétiens turcs. En cent ans, leur nombre a drastiquement diminué passant de près d’un quart de la population turque à moins de 1%. Massacrées par les forces ottomanes ou kurdes en 1915-1916, l’année du Seyf (l’épée en langue syriaque) ; contraintes de fuir... [Lire la suite]
mardi 31 octobre 2017

"Agence des mesures alternatives à l'incarcération" : la quintessence d'un laxisme criminel

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen du 31/10/2017 Dans le cadre de son déplacement prévu demain à Strasbourg Emmanuel Macron devrait annoncer un projet d’instaurer des «peines alternatives à la prison», selon le Huffington Post. L’objectif serait de proposer des condamnations à des heures de travaux d’intérêt général plutôt que d’incarcérer les personnes condamnées, en créant une agence qui superviserait l’exécution de ces peines de substitution. La... [Lire la suite]
lundi 30 octobre 2017

FN : Nicolas Bay a emménagé dans le bureau de Florian Philippot

Fraîchement nommé vice-président du Front National après le départ de Florian Philippot, Nicolas Bay s'est installé dans le bureau de son prédécesseur. Un nouveau signe que les lignes politiques sont en train d'évoluer au sein du parti nationaliste. Symbole d'une nouvelle ère ? Le vice-président du Front National (FN) Nicolas Bay a investi le bureau qui était jusque là occupé par Florian Philippot dans les locaux du parti à Nanterre (Hauts-de-Seine), selon une information révélée par le Journal du dimanche le 29 octobre. Mais en... [Lire la suite]
vendredi 27 octobre 2017

Accords commerciaux sans consultation des parlements nationaux : Bruxelles veut les pleins pouvoirs !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen du 27/10/2017 Alors que des accords de libre-échange avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont à l’étude et que Jean-Claude Juncker a annoncé mardi dernier vouloir en initier d’autres notamment avec le Mexique, leParlement européen vient de voter en faveur de la proposition de laCommission européenne qui souhaite avoir une liberté totale dans la conclusion des futures négociations commerciales. Ainsi, la consultation... [Lire la suite]
vendredi 13 octobre 2017

L'«euro-réformisme», nouvelle doctrine du Front National

C'est probablement l'un des changements les plus visibles dans la doctrine frontiste depuis l'annonce de la refondation totale du parti par Marine Le Pen, au lendemain de sa défaite à la présidentielle. Partisan du «Frexit» et d'un démantèlement de l'Union européenne, le Front National a fait un virage à 180 degrés depuis le départ de Florian Philippot, et propose désormais le nouveau concept d'«euro-réformisme».«Dans de nombreux domaines, on peut améliorer la vie quotidienne des Français sans quitter l'Europe ni... [Lire la suite]
jeudi 5 octobre 2017

Fin de l'universalité des allocations familiales : une politique anti-famille qui perdure

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Vice-président duFront National, Député français au Parlement européen du 05/10/2017 Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire et la majorité parlementaire LREM ont fait connaître leur volonté de mettre fin à l’universalité des allocations familiales, déjà mise à mal par la précédente modulation durant le quinquennat Hollande, en les supprimant pour une partie des familles. On assiste au démantèlement continu de la politique familiale, alors que le concept de l’universalité des allocations... [Lire la suite]
samedi 30 septembre 2017

Nicolas Bay : «Pourquoi je me retire du secrétariat général du FN»

Le Figaro - Vous quittez votre fonction de secrétaire général du FN et vous êtes nommé vice-président par Marine Le Pen. Pourquoi ce changement? Nicolas Bay - C'est un processus classique, qui avait déjà été mis en place lors du congrès en 2011, avec la nomination d'un secrétaire général provisoire, spécifiquement chargé de l'organisation du congrès, qui sera en l'occurrence Steeve Briois. Il connait bien le rôle, puisqu'il m'y avait précédé. Marine m'a en effet nommé vice-président, et je continuerai donc de siéger au bureau... [Lire la suite]