mardi 14 novembre 2017

SP déclare le Venezuela en "défaut partiel" sur sa dette

L'agence de notation financière S&P Global Ratings a annoncé mardi qu'elle déclarait le Venezuela "en défaut partiel" sur sa dette, après l'incapacité du pays à rembourser 200 millions de dollars. L'agence est la première à déclarer le pays, au bord du défaut de paiement, en défaut partiel. Elle dit avoir pris sa décision lundi à l'issue d'une période de grâce de 30 jours sur le paiement de deux obligations. "Nous avons abaissé deux notes à D (défaut), et avons abaissé la note des émissions à long terme en... [Lire la suite]
jeudi 7 septembre 2017

Mélenchon, Corbière et compagnie : les nouveaux chiens de garde du communisme !

Boulevard Voltaire Par Marie Delarue * le 07/09/2017 Un élu deMarseille faisait remarquer, l’autre jour, que le nouveau député, celui qui bouchait le port il y a peu encore avec sa grande gueule, n’a pas remis les pieds dans « la cité phocéenne » depuis les élections. Trop occupé ailleurs, l’ami Mélenchon. Et occupé, surtout, à asseoir sa stature de nouveau chien de garde du communisme international. Les communistes français sont dans le ruisseau. Divisés en chapelles. La CGT compte sur les moustaches de Martinez pour... [Lire la suite]
vendredi 4 août 2017

Le Venezuela vu de gauche

Un éditorial du Monde relevait, il y a quelques jours, cet étrange mutisme de la gauche occidentale à propos des événements du Venezuela. Si les mêmes événements s’étaient passés dans un pays de droite, si Maduro s’était appelé Pinochet, la gauche occidentale et américaine aurait bien entendu déferlé dans les rues. Le monde a changé, et Le Monde aussi : le quotidien de gauche semble découvrir une situation à laquelle il n’a pas été totalement étranger, dans le passé. Entre 1969 et 1981, Le Monde était... [Lire la suite]
mercredi 2 août 2017

"Désinformation", situation "compliquée" : comment des députés de La France insoumise analysent la crise vénézuélienne

"On est en train de nous faire croire que Maduro est responsable de la crise de tout point de vue." Mardi 1er août sur RTL, le député du Nord Adrien Quatennens, encarté France insoumise, s'est indigné contre le traitement médiatique de la crise vénézuélienne en France. Ces derniers jours, la presse a notamment rapporté la mort d'au moins dix personnes dans les affrontements qui ont eu lieu fin juillet, durant l'élection de l'Assemblée constituante, et l'arrestation de deux opposants au pouvoir le... [Lire la suite]
samedi 29 juillet 2017

Les lendemains difficiles du rêve bolivarien de Mélenchon

Mélenchon avait, en avril, d'abord expliqué les turpitudes de l'opposition vénézuélienne par l'ingérence américaine, avant de consentir à juger le régime de Maduro et de condamner la répression. Demander aux cadres de La France insoumise leur avis surla crise vénézuélienne ces derniers jours ne soulève pas l'enthousiasme. «Je ne suis pas vraiment passionné», décline le député Alexis Corbière. «Ce n'est pas sûr qu'il ait franchement envie de s'exprimer sur le sujet pour le moment», répond-on dans l'entourage de Jean-Luc Mélenchon.... [Lire la suite]
samedi 13 mai 2017

Le Venezuela au bord de la guerre civile

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin le 13/05/2017 Les plus grandes réserves mondiales de pétrole se trouvent au Venezuela, c’est-à-dire 47.000 millions de tonnes. Toutefois, avec 135 millions de tonnes extraites par an, le Venezuela est loin d’être le premier producteur d’or noir ; devancé par l’Arabie saoudite, la Russie, l’Iran, le Koweït, les Émirats arabes unis, la Chine, l’Irak et le Canada. Comment un pays si riche en hydrocarbures, doté par ailleurs de paysages exceptionnels qui pourraient en faire une grande... [Lire la suite]
mardi 11 avril 2017

D’où parle Jean-Luc Mélenchon ?

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC le 11/04/2017 Jean-Luc Mélenchon est la vedette de cette fin de campagne présidentielle. Profitant de la déliquescence d’un Parti socialiste moribond, tiraillé entre une aile sociale-libérale tentée par Emmanuel Macron et les anciens « frondeurs » qui ont fait le jeu de leur propre contestation sur leur gauche, le candidat des « insoumis » monte sur ses grands chevaux bolivariens, donnant à sa campagne des accents latino-américains. On aurait pu croire que... [Lire la suite]