mercredi 11 juillet 2018

Gironde : un CRS nageur-sauveteur agressé à Lacanau

Les faits se sont déroulés lundi en milieu d’après-midi. Un policier nageur-sauveteur CRS en surveillance à Lacanau est requis par une mère de famille et son enfant, importunés par plusieurs individus. Le policier leur demande alors de se déplacer hors de la zone de baignade. C'est là que les choses se compliquent.  Les individus commencent à l'encercler et à l'insulter, faisant référence aux événements de Nantes - où un CRS a mortellement touché un jeune homme au cours d'une interpellation, ndlr. Le policier tente de... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 15 juin 2018

Macron utilise le Falcon pour un vol de 110 kilomètres, l'Elysée se défend

C'est un déplacement qui fait polémique. Jeudi, Emmanuel Macron a utilisé l'avion présidentiel  Falcon pour se rendre de La Roche-sur-Yon (Vendée) à Rochefort (Charente-Maritime), deux villes distantes de 110 kilomètres seulement. Ce trajet a été réalisé au cours d'un déplacement de deux jours en province ayant mené le chef de l'Etat de Montpellier en Vendée mercredi, puis jeudi matin en Charente-Maritime, où l'avion s'est posé sur la base de l'armée de l'air de Rochefort, avant un retour à Paris en fin de journée. ... [Lire la suite]
jeudi 17 mai 2018

Il était une fois un maire qui ne supportait pas la vue d’un drapeau français…

  L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du FN, du RBM ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par Floris de Bonneville le 18/05/2018 Les 1871 habitants de Sainte-Terre, commune de Gironde sont-ils tous contre la vue d’un drapeau tricolore accroché à la façade d’une maison du bourg ? Le maire, Guy Marty, socialiste et retraité de l’enseignement, a... [Lire la suite]
mardi 28 novembre 2017

Lëon !

La Maison de quartier Saint-Éloi vivre ensemble (SEVE)  située dans le chef-lieu du département de la Vienne, la ville de Poitiers, se signale aux haitants par la célébration de la fête de la Nativité de façon étonnante. En effet le 15 décembre prochain, ce n'est donc pas à un Marché de Noël que les visiteurs comme les exposants seront conviés mais à celui de "Leön" ! C'est d'ailleurs l'une des associations qui avait contacter la SEVE d'exposer ses créations, l'association franco-russe  Kalinka, qui a dévoilé à... [Lire la suite]
mercredi 25 octobre 2017

Ça va être notre fête

Le Front National  fêtera le 27 octobre le quarante-cinquième anniversaire de sa création sous l’impulsion de Jean-Marie Le Pen. Quarante-cinq ans de luttes, d’abord confidentielles avant son émergence électorale dans les années 80, grâce à la ténacité de militants courageux  et de  figures exceptionnelles.  Quarante-cinq d’analyses et d’avertissements qui se sont (très souvent) dramatiquement vérifiés. Quarante-cinq ans d’attaques (y compris physiques), d’insultes émanant d’un microcosme politico-médiatique... [Lire la suite]
mercredi 4 octobre 2017

Venus rencontrer Emmanuel Macron en déplacement, des salariés de GM&S dispersés au gaz lacrymogène

Ouvert au dialogue, Emmanuel Macron ? Manifestement uniquement quand celui-ci est bien préparé à l'avance. Des salariés de l'usine GM&S de La Souterraine (Creuse), qui tentait d'approcher du président de la République à l'occasion d'une visite en Corrèze, ont été dispersés par les forces de l'ordre à grand renfort de gaz lacrymogène, rapporte La Montagne. “Emploi du temps incompressible” Jeudi matin, Emmanuel Macron se rendait dans la petite ville d'Egletons, en Corrèze, pour y inaugurer le nouveau campus d'un établissement... [Lire la suite]
samedi 2 septembre 2017

GM&S: l'offre de reprise "insuffisante" sur l'emploi ou le social, insiste le personnel

A trois jours de l'audience qui pourrait entériner la reprise par l'emboutisseur GMD --seule offre ferme-- leComité d'entreprise considère qu'en l'état des engagements de PSA et Renault (principaux clients de GM&S) l'offre est "largement insuffisante quand au nombre de postes conservés", soit 120 sur les 277 qui font deGM&S le deuxième employeur privé de Creuse.  Evoquant la "casse sociale énorme" et lesrépercussions sur le bassin d'emploi, le CE estime en outre que "seul un plan social digne de ce nom, éventuellement... [Lire la suite]
mardi 22 août 2017

Rentrée difficile pour les salariés de GM&S

Ils sont partis en vacances sans savoir s’ils allaient garder leur emploi. Les quelque 277 salariés de l’usine GM&S à la Souterraine sont rentrés de congés aujourd’hui… alors que laproduction n’a toujours pas repris, rapporte France Bleu Creuse. Deuxième employeur privé du département de la Creuse, lesite de l’équipementier automobile est toujours en redressement judiciaire. Le tribunal de commerce de Poitiers a reporté sa décision au 4 septembre prochain concernant le sort du site creusois pour lequel le groupe GMD a fait une... [Lire la suite]
mardi 4 avril 2017

Le Pen écharpe Macron : "On n'insulte pas le peuple"

Le discours d'Emmanuel Macron à Marseille samedi après-midi n'était visiblement pas du goût de Marine Le Pen. La candidate frontiste s'en est prise, lundi en Eure-et-Loir, au candidat d'En marche !, estimant qu'il « insultait le peuple et la France ». « Quand je vois tout l'espoir que vous placez en la France, je ne peux supporter les paroles méprisantes que l'on dit sur vous », a déclaré Marine Le Pen, lors d'un meeting organisé sous une halle à La Bazoche-Gouet, une petite commune rurale... [Lire la suite]
lundi 3 avril 2017

À Bordeaux, Marine parle d'immigration aux habitants du Sud-Ouest et aux électeurs de François Fillon

"Nous ne voulons pas d’une France ouverte tous les flux humains, financiers, commerciaux, sans contrôles, sans protections, sans frontières !" À Bordeaux, s’exprimant une nouvelle fois devant une salle comble et enthousiaste (près de 3 000 personnes dans le fief d’Alain Juppé), Marine Le Pen a posé un des enjeux majeurs de cette campagne : rien moins que l’identité et l’avenir de ce pays, menacé plus que jamais de se dissoudre dans un « magma post-national ». Cette question, elle interpelle bien au-delà... [Lire la suite]