mercredi 17 octobre 2018

Flandres et Bavière : nouveaux succès pour les forces nationales !

Editorial de  Nicolas Bay, co-président du groupe ENL, paru dans « La lettre du Groupe Europe des Nations et des Libertés » du 16 octobre 2018. Dans les Flandres belges, où se tenaient dimanche des élections communales et provinciales, nos alliés du Vlaams Belang ont fait un retour spectaculaire. Partout ils progressent, marquant un coup d’arrêt aux difficultés électorales qu’ils avaient rencontrées ces dernières années. Ainsi, dans les provinces flamandes, nos alliés obtiennent 13% des voix, soit 7% de plus qu’en 2014. Le... [Lire la suite]
mardi 16 octobre 2018

Le Manifeste du PCD pour l’Europe des nations

Les Français sont attachés à l’Europe parce qu’elle renvoie à leur civilisation et qu’ils voudraient bien y voir leur avenir. Malheureusement, l’Union Européenne a renoncé à son rôle, et n’est pas en mesure de rassurer les peuples. L’Europe est attaquée par la mondialisation et la guerre commerciale qui l’oppose à toutes les grandes puissances, notamment la Chine et les Etats-Unis. Elle est débordée par l’immigration, fragilisée par l’islam conquérant. Elle est muette et dominée sur la scène internationale. Elle est occupée par... [Lire la suite]
mardi 16 octobre 2018

Nicolas Dupont-Aignan : "Face à Face" sur Télé Lyon Métropole le 11 octobre 2018

Nicolas Dupont-Aignan : "Face à Face" sur Télé Lyon Métropole le 11 octobre 2018  
mardi 16 octobre 2018

Francophonie : Louise Mushikiwabo, la haine de la France en étendard

Tribune libre de Dominique Bilde, Député français RN au Parlement Européen du 16/10/2018 Elle est volontiers anglophone, exècre la France et tout ce qui est français. Si l’on ajoute à cela un niveau de maîtrise de notre langue qui, selon l’analyste politique sénégalais Babacar Justin Ndiaye, « sidérerait l’Académie française », c’est donc peu de dire que rien ne prédestinait le ministre des Affaires étrangères rwandais Louise Mushikiwabo à ceindre l’écharpe de secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie... [Lire la suite]
dimanche 14 octobre 2018

Marine Le Pen se dit "assez sereine" malgré sa mise en examen aggravée

Marine Le Pen était à Cublac, en Corrèze ce 12 octobre, où elle a assisté à une nouvelle fête du drapeau. L'occasion pour elle de s'expliquer pour la première fois depuis l'aggravation de sa mise en examen dans l'affaire des assistants parlementaires du Rassemblement National au Parlement Européen.Cette mise en examen, désormais qualifiée en "détournements de fonds publics" par la justice "ne m'émeut pas car je sais que nous sommes totalement innocents des faits qui nous sont reprochés. Par conséquent je suis... [Lire la suite]
samedi 13 octobre 2018

Parti socialiste : départs en série

Samedi 13 octobre, le Parti socialiste réunit son conseil national alors que le premier secrétaire Olivier Faure a annoncé son objectif : minimiser les dernières défections. Le journaliste de France 3 Serge Cimino fait le point en duplex, dans le XXe arrondissement de Paris. "Ces débats se déroulent à huis-clos mais à l'extérieur beaucoup de choses filtrent", relate le journaliste."Le premier secrétaire cherche à rassembler. Il avait construit son programme autour de la renaissance. Alors faut-il que le parti... [Lire la suite]
vendredi 12 octobre 2018

Hausse de la taxe d’habitation pour certains Français : l’arnaque macronienne apparaît au grand jour

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-Président du groupe « Europe des nations et des libertés » du 12/10/2018 La réforme de la taxe d’habitation est partiellement entrée en vigueur cette année. Il ne s’agit pour l’heure que d’un abattement de 30% qui ne concerne qu’une partie des contribuables. En outre, de très nombreuses communes ont augmenté les taux de la taxe d’habitation (sanctionnant au passage les 20% qui ne sont pas concernés par l’allègement) car l’État n’a prévu aucune... [Lire la suite]
mercredi 10 octobre 2018

Le combat politique est aussi un combat sémantique

Tribune libre d’Eric Domard, Conseiller spécial de Marine Le Pen du 10/10/2018 Depuis quelques semaines, le mot d’ordre s’est répandu comme une traînée de poudre, repris désormais en boucle par les faiseurs d’opinion et autres journalistes. Il aura suffi que l’Elysée donne le la pour que le concert médiatique se mette à jouer la partition. Acculé, désavoué par les faits, le pouvoir s’en remet comme à chaque fois qu’il se retrouve au pied du mur, à l’enfumage sémantique. Les mots ont un sens, ils ont le sens que veulent bien leur... [Lire la suite]