samedi 21 avril 2018

Facultés saccagées : les casseurs doivent être les payeurs

Communiqué de presse du Front National de la Jeunesse du 20/04/2018 Après presque un mois d’occupation, le site de Tolbiac (Université Panthéon-Sorbonne – Paris 1) a enfin été évacué ce matin par les forces de l’ordre. Alors que 800 000 € avaient déjà été investis pour remettre le site en état après les blocages anti Loi Travail d’il y a deux ans, les dégâts s’annoncent de taille une fois de plus. L’université de Nanterre, évacuée en début de semaine dernière, fait face au même constat. Les universités parisiennes sont cependant... [Lire la suite]
vendredi 20 avril 2018

Sorbonne : intervention policière à Tolbiac pour évacuer les bloqueurs

Les forces de l'ordre ont lancé vendredi 20 avril peu après 5h une vaste opération pour lever le blocage du site de l'université de Tolbiac à Paris, bloqué depuis le 26 mars par des étudiants opposés aux nouvelles modalités d'accès à la fac, a constaté une journaliste de l'AFP.  Au moins une centaine de CRS ont pénétré sur le site, essuyant notamment des jets de bouteilles de verre. Quelques minutes avant le début de l'intervention, les occupants des lieux avaient sonné l'alarme, semant la confusion. Certains se sont... [Lire la suite]
mardi 17 avril 2018

Soutenons nos pompiers

Tribune de Frédéric Boccaletti, Président  du groupe FN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur du 17/04/2018 En France, un pompier est agressé toutes les quatre heures. Ces agressions, vous les connaissez, vous en avez entendu parler dans les médias. Ce sont parfois des personnes en détresse psychiatrique, ou sous l’influence de psychotropes, qui n’ont plus le contrôle d’elles-mêmes. Il peut être question d’individus qui agissent sous le coup de l’émotion et de la détresse, et qui regrettent aussitôt leur geste. ... [Lire la suite]
mardi 17 avril 2018

Nouvelle soirée de violences dans un quartier de Toulouse

Nouvelle soirée tendue à Toulouse lundi soir. Des échauffourées ont éclaté avant 20 heures entre des jeunes et des policiers dans le quartier Bagatelle, dans le Grand Mirail. "Les jeunes attaquent nos collègues qui ripostent avec des grenades lacrymogènes", a indiqué Sébastien Pélissier, secrétaire régional adjoint Alliance Occitanie, décrivant un jeu du chat et de la souris. Le bilan fait état d'une quinzaine de véhicules brûlés par propagation et huit personnes ont été interpellées alors que le calme est revenu vers 1 heure du... [Lire la suite]
dimanche 15 avril 2018

Montpellier : 17 gardes à vue après la manifestation contre le gouvernement

Dix-sept personnes étaient encore en garde à vue dimanche, au lendemain de la manifestation de "convergence des luttes" organisée à Montpellier lors de laquelle la police avait procédé à 51 interpellations, a précisé la préfecture de l'Hérault. 43 personnes avaient initialement été placées en garde à vue, selon les chiffres donnés par la Préfecture dans la matinée. A 18h00, 26 avaient été libérées sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elles. ... [Lire la suite]
vendredi 13 avril 2018

Violences dans les facs : Il est urgent de rétablir l’ordre !

Communiqué de presse de Ludovic Pajot, Député du Pas-de-Calais du 13/04/2018 Les manifestations dans de nombreuses facultés en France continuent face à la réforme de l’accès à l’Université. Dans le même temps, les violences souvent politisées s’accélèrent. De Tolbiac à Lille, dans ma région, en passant par Angers ou Montpellier, le climat dans les facultés est de plus en plus anxiogène. Le personnel des universités, les étudiants ainsi que nos forces de l’ordre sont désormais pris pour cibles par des militants extrémistes. Un... [Lire la suite]
jeudi 12 avril 2018

Montpellier : les examens "suspendus" à l'université Paul Valéry après un "sabotage"

Les examens dématérialisés prévus à l'université Paul Valéry de Montpellier, bloquée depuis la mi-février, "sont suspendus", après le "sabotage" de la salle des serveurs, a annoncé le président de l'université. "La salle serveur de l'université a fait l'objet d'une intrusion par effraction et d'un sabotage physique", par "une trentaine d'individus encapuchonnés et/ou cagoulés", précise Patrick Gilli, dans un communiqué publié mercredi soir, en soulignant avoir "bien évidemment porté plainte". Une réunion jeudi... [Lire la suite]
mardi 10 avril 2018

Marine Le Pen sur RTL : "Les zones de non-droit se multiplient"

Au deuxième jour de l'expulsion des occupants du site de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), Marine Le Pen était l'invitée de RTL ce mardi 10 avril. Si la présidente du Front National soutient l'initiative de l'exécutif de procéder à l'évacuation du site, qui fut pressenti pendant longtemps pour la construction d'un nouvel aéroport dans l'Ouest, elle la juge trop tardive."Moi, j'aurais souhaité que les zadistes soient expulsés avant", a reproché la députée, refusant de saluer davantage l'action de l'exécutif. "Pourquoi... [Lire la suite]
vendredi 6 avril 2018

Touche pas à mon pompier !

Communiqué de presse du groupe Front National au CR de Bourgogne-Franche-Comté du 05/04/2018  Dans la nuit du 31 mars dernier, les sapeurs-pompiers du secteur de Montbéliard ont été victimes de jets de pierres à proximité de la zone commerciale des Arbletiers à Audincourt.  Caillassages, coups de barre de fer, agressions, guet-apens, humiliations, sont devenus le quotidien des pompiers en interventions dans certains de nos quartiers. Sous l’autorité de l’État et des départements, nos sapeurs-pompiers sont devenus... [Lire la suite]
jeudi 5 avril 2018

Jean-Vincent Placé, en état d'ivresse, insulte des policiers : l'ex-secrétaire d'Etat en garde à vue

Jean-Vincent Placé a été interpellé cette nuit par la police dans le quartier latin à Paris, a appris Europe 1. L'ancien secrétaire d'État, ivre, est soupçonné d'avoir importuné des femmes dans un bar de la rue Princesse, dans le quartier latin, vers 2 heures du matin. Il s'en est pris verbalement à une femme qui refusait de danser avec lui contre rémunération. Puis il a proféré des propos racistes à l'encontre du videur de l'établissement qui intervenait pour calmer la situation. Lors de son arrestation, il aurait proféré des... [Lire la suite]