mardi 16 octobre 2018

Question écrite de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais, sur l’islamisation dans la Police judiciaire en Seine-Saint-Denis

Question écrite de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais, à Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, sur l’islamisation dans la Police judiciaire en Seine-Saint-Denis du 16/10/2018 M. Bruno Bilde alerte M. le ministre de l’Intérieur sur l’inquiétante progression de l’islam politique en Seine-Saint-Denis et ses conséquences sur l’action des services publics. Alors que de nombreux quartiers et territoires de ce département francilien échappent depuis des années au contrôle de la République avec l’enracinement d’un... [Lire la suite]
lundi 8 octobre 2018

La police de sécurité du quotidien : Macron et sa poudre de perlimpinpin

Tribune libre du 3 octobre 2018 de Muriel Coativy, Déléguée départementale de la fédération RN du Rhône C’était la mesure phare du quinquennat Macron. Après la « polprox » des années Jospin, reprise en 2012 par François Hollande, Emmanuel Macron avait promis « des forces de l’ordre respectées par des Français mieux protégés », grâce à la création d’une police de sécurité du quotidien (PSQ) déployée sur trente quartiers de reconquête républicaine (QRR). En fait, une énième vaste et grande fumisterie entrant en résonnance avec toutes... [Lire la suite]
dimanche 7 octobre 2018

Seine-Saint-Denis : rackettés, des commerçants brisent le silence

Il leur a fallu plusieurs mois avant de trouver le courage de parler... Les commerçants du centre de Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis, étaient victimes d'un racket violent. "On s'est tous fait menacer et racketter pendant au moins quatre mois", témoigne l'un d'eux. L'un des patrons d'une épicerie raconte son calvaire : "Ils venaient en groupe pour voler des produits, m'obliger à payer pour 'rester en sécurité'. Ils m'ont menacé avec une arme à feu !". Les agresseurs ont installé un climat de peur qui a conduit le maire... [Lire la suite]
mercredi 3 octobre 2018

Redoine Faïd se dissimulait sous une burqa pour échapper à la police

La traque aura duré trois mois. Trois mois pendant lesquels les enquêteurs ont tout mis en oeuvre pour retrouver Redoine Faïd, braqueur multirécidiviste qui s'était évadé en hélicoptère de la prison de Réau, le 1er juillet dernier.François Molins, procureur de la République de Paris, est revenu au cours d'une conférence de presse sur la minutieuse enquête leur ayant permis d'arrêter le fugitif et certains de ses complices ce mercredi 3 octobre dans l'Oise, à Creil. C'est notamment grâce à des écoutes... [Lire la suite]
mardi 2 octobre 2018

Nord : opération antiterroriste visant une association à Grande-Synthe

Environ 200 policiers menaient ce mardi 2 octobre dans la matinée des perquisitions à Grande-Synthe, dans le Nord, au siège de l'association "Centre Zahra France", ainsi qu'aux domiciles de ses principaux dirigeants. L'opération a commencé à 6 heures du matin, et "s'inscrit dans le cadre de la prévention du terrorisme", a précisé la préfecture dans un communiqué. Les activités de l'association sont "particulièrement suivies en raison du soutien marqué par ses dirigeants à plusieurs organisations terroristes et en... [Lire la suite]
vendredi 28 septembre 2018

Angoulême: un bus attaqué à coups de battes de baseball et de sabres

La ville d’Angoulême a été ce mercredi le théâtre d’une violente agression. Une trentaine de jeunes, armés "de battes de battes de baseball et de sabres" ont attaqué un bus de la société des transports du GrandAngoulême, régie des transports en commun de la cité, rapporte Sud Ouest. Selon les premières avancées de l’enquête, les assaillants voulaient s’en prendre à d’autres passagers. Toujours selon le média régional, le chauffeur de bus, 26 ans, fraîchement embauché sur cette ligne, a alors actionné "sa pédale de... [Lire la suite]
vendredi 28 septembre 2018

Pays-Bas: Un attentat «majeur» déjoué, sept arrestations

Le pire aurait été évité. « La police a arrêté sept hommes jeudi (…) soupçonnés d’être à un stade très avancé dans la préparation d’un attentat terroriste majeur aux Pays-Bas », a déclaré le ministère public dans un communiqué. « Le ministère public et la police sont convaincus qu’une attaque terroriste a été empêchée avec l’arrestation des suspects » en fin d’après-midi à Arnhem (est) et à Weert (sud), a indiqué le parquet. Un homme d’origine irakienne, cerveau de l’attentat déjoué Au cours... [Lire la suite]
mardi 25 septembre 2018

Policiers pris pour cible par la racaille à la cité des Lauriers (13ème) : Face à la racaille, répression maximale !

Communiqué de presse de Stéphane Ravier, Sénateur des Bouches-du-Rhône du 24/09/2018 Samedi 22 septembre vers 1h30 du matin des policiers sont tombés dans une véritable embuscade tendue par des racailles et des trafiquants de la cité des Lauriers, dans le 13ème arrondissement de Marseille. Certains m’ont confié “s’être vus mourir”. Gardant leur sang-froid et faisant preuve de professionnalisme, ils ont dû tirer en l’air pour se dégager avant l’arrivée des renforts. Je tiens à féliciter ces hommes et à leur apporter tout mon... [Lire la suite]
lundi 24 septembre 2018

Yann Moix s’en prend aux policiers. La télévision, théâtre de la haine

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du RN, ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par Olivier Damien le 24/09/2018 Sur fond de polémiques à répétition, la rentrée télé 2018 laisse augurer, pour le plus grand et seul plaisir de leurs initiateurs, de futures et belles escarmouches à venir. Ainsi, des « terriens » d’Ardisson à « ONPC » de Ruquier, en... [Lire la suite]
vendredi 21 septembre 2018

Hendaye : la police aux frontières demande des renforts face aux migrants

Les forces de l’ordre sont en colère. Une quinzaine de membres de la police aux frontières ont manifesté à Hendaye jeudi 20 septembre, rapporte France 3, en se rassemblant sur le pont Saint-Jacques, frontalier entre la France et l’Espagne. Ils réclament l’ouverture de 50 nouveaux postes, à la fois sur le terrain et dans les services administratifs, précise la chaîne locale.  « Nous sommes ici pour montrer à notre ministre que les policiers basques ne veulent plus travailler dans de mauvaises conditions »,... [Lire la suite]