vendredi 21 septembre 2018

Hendaye : la police aux frontières demande des renforts face aux migrants

Les forces de l’ordre sont en colère. Une quinzaine de membres de la police aux frontières ont manifesté à Hendaye jeudi 20 septembre, rapporte France 3, en se rassemblant sur le pont Saint-Jacques, frontalier entre la France et l’Espagne. Ils réclament l’ouverture de 50 nouveaux postes, à la fois sur le terrain et dans les services administratifs, précise la chaîne locale.  « Nous sommes ici pour montrer à notre ministre que les policiers basques ne veulent plus travailler dans de mauvaises conditions »,... [Lire la suite]
mercredi 6 juin 2018

Frontière franco-italienne : l’ultra-immigrationniste Adeline Hazan s’en prend à la Police aux frontières

Communiqué de Philippe Vardon, Membre du Bureau national du Rassemblement National, Vice-président du groupe RN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Responsable duBassin niçois, et Michael Payet, ResponsableRN de la 4ème circonscription des Alpes-Maritimes du 06/06/2018 Les médias se sont largement fait l’écho d’un rapport du Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan, dénonçant les conditions de la prise en charge des migrants à la frontière franco-italienne. Si le Contrôleur général... [Lire la suite]
lundi 23 avril 2018

Alpes : Collomb annonce des renforts "importants" pour le contrôle aux frontières

Gérard Collomb a annoncé l'envoi de renforts de police et de gendarmerie "importants", dimanche 22 avril dans la soirée. Un déploiement pour "s'assurer du respect absolu du contrôle des frontières" dans les Hautes-Alpes, théâtre ce week-end d'actions menées par des activistes d'extrême droite et d'autres pro-migrants. "Des renforts de police et de gendarmerie importants seront mis en place dès ce soir, en provenance des départements voisins, afin de prêter leur concours, avec la retenue nécessaire, aux forces déjà en place... [Lire la suite]
samedi 21 avril 2018

Une filière d’immigration clandestine, qui a acheminé près de 3.000 clandestins, démantelée dans le Grand Est

Joli coup de filet dans l’Est de la France. Une filière d’immigration clandestine, qui a acheminé depuis un an  2.500 à 3.000 ressortissants albanais et kosovars en France, a été démantelée et neuf personnes ont été mises en examen, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. Quatorze personnes ont été interpellées en mars et cette semaine en Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Haute-Marne, ainsi qu’à Reims, Strasbourg et Metz, et neuf d’entre elles, dont les quatre organisateurs du... [Lire la suite]
samedi 30 décembre 2017

Immigration-invasion : la PAF n’en peut plus

Alors que, cette année encore, le nombre de clandestins et autres demandeurs d’asile interpellés à la frontière franco-italienne aura battu un nouveau record, les hommes de la police aux frontières en poste dans les Alpes-Maritimes, remplissant chaque jour leur mission en sous-effectif et dans des conditions particulièrement difficiles qui les voient régulièrement faire l’objet de fausses accusations de « brutalités » par le lobby de l’immigration, en ont plus qu’assez d’être déconsidérés. Aussi, se déclarant... [Lire la suite]
mercredi 6 décembre 2017

Vincennes: Leur évasion échoue, ils mettent le feu au centre de rétention et font quatre blessés

Un incendie a touché treize chambres du centre de rétention administrative de Vincennes (Val-de-Marne), ce mardi. Le feu s’est déclaré vers 6h du matin après une tentative d’évasion ratée. « Il y a eu plusieurs départs de feu par des personnes qui n’étaient pas contentes de s’être fait rattraper lors d’une évasion qui a échoué », a expliqué une source policière à l’AFP. Deux personnes intoxiquées Lors de ce sinistre, quatre personnes ont été légèrement blessées, dont trois policiers. Parmi les personnes... [Lire la suite]
mercredi 1 novembre 2017

Le pays saturé d’illégaux : les policiers dénoncent un système ubuesque

Depuis l’assassinat de Mauranne et Laura, à lagare Saint-CharlesdeMarseille, les préfets ont des consignes strictes du ministre de l’Intérieur et numéro 2 du gouvernement, Gérard Collomb, pour organiser les procédures d’éloignement, voire de « rétention » des migrants illégaux. Très bien. On ne peut qu’applaudir. Là où les choses se compliquent, c’est qu’il est absolument impossible de faire exécuter ces décisions. Ceci en raison de procédures qui, dans les faits, s’opposent à la « rétention » (le mot... [Lire la suite]
vendredi 20 octobre 2017

Les Championnats d’Europe de boxe thaï servaient de couverture à une filière d’immigration illégale

Une filière d’immigration illégale a été démantelée cette semaine, à l’occasion des Championnats d’Europe de boxe thaïlandaise, à Paris, a annoncé vendredi le parquet de la Juridiction inter-régionale spécialisée (Jirs) de Nancy. Depuis 2014, plus de trentre mineurs arméniens ont ainsi pu pénétrer en Union Européenne sous couvert de compétitions sportives. Le principal passeur interpellé en flagrant délit à Paris Présentés comme de jeunes champions de boxe thaïlandaise, ces mineurs obtenaient grâce aux dirigeants d’un club sportif... [Lire la suite]
mercredi 18 octobre 2017

Le centre de rétention de Vincennes au bord de l’implosion

Ils n’en peuvent plus. Pour protester contre l’ouverture prévue le 31 octobre d’un nouveau bâtiment pouvant accueillir 60 retenus administratifs, 50 policiers sur les 80 que compte le centre de rétention administratif du bois de Vincennes se sont mis en arrêt maladie mardi 17 octobre, relate Le Parisien. Vétusté du bâtiment Sous couvert d’anonymat, un fonctionnaire décrit les raisons de la colère : “Faute d’effectifs, on est déjà incapables de s’occuper convenablement des 160 à 170 personnes qui sont là en permanence. Et là... [Lire la suite]
vendredi 1 septembre 2017

Roissy : les policiers aux frontières interdits de porter leur arme de service

Les policiers aux frontières de l'aéroport de Roissy sont désarmés et se sentent en danger. Une majorité des 1.800 policiers affectés aujourd'hui à la Police aux frontières (PAF) de Roissy a perdu son autorisation de port d'art d'arme en dehors de leurs heures de service faute d'entraînement, le stand de tirs notamment n'étant pas assez disponible. En cause, une nouvelle règle plus stricte qui date de l'année dernière : pour avoir le droit de porter son arme en dehors des heures de service (un droit qui a été facilité depuis les... [Lire la suite]