mercredi 6 décembre 2017

Le Tribunal de Nîmes couvre-t-il la diffamation envers les policiers municipaux ?

Communiqué de Presse de Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, Porte-parole du Front National, Président du groupe FN au conseil régional d’Occitanie du 05/2/2017 L’an dernier, sur internet, une blogueuse habituée des tribunaux s’est permise de diffamer l’ensemble des policiers municipaux de Beaucaire, les accusant de couvrir le trafic de drogue alors même que les policiers municipaux ont plusieurs fois été précisément à l’origine d’arrestations de trafiquants et dealers à Beaucaire ces dernières années et ces derniers mois. ... [Lire la suite]
mardi 5 septembre 2017

Besançon pourrait être ville pilote de la nouvelle police du quotidien promise par Macron

Les policiers municipaux feront-ils partie de cette nouvelle police de proximité mise en place par l'Etat ? Quel sera leur rôle ? Comme policiers municipaux et police nationale vont-ils oeuvrer ensemble ?Dans le quartier de Planoise où vivent 22.000 personnes, les municipaux jouent déjà ce rôle de police de proximité. Ils connaissent le terrain et ont établi le contact avec les familles. Les consultations sur cette nouvelle police vont démarrer  Les concertations autour de la future "police de sécurité du quotidien"... [Lire la suite]
jeudi 1 septembre 2016

Armement de la police municipale de Besançon : Lettre ouverte au Maire

Armement de la police municipale de Besançon : Lettre ouverte au Maire publié par julien.acard
mardi 26 juillet 2016

La démission du gouvernement est-elle la seule issue ?

Sputnik Par Jacques Sapir *, le 25/07/2016 L’attentat de Nice a réactivé une atmosphère politique délétère. Il soulève une série de graves questions quant au rôle de l’Etat, mais aussi de la municipalité. Ces questions sont démultipliées par les débats qui ont entouré la reconduction de l'Etat d'urgence, qui a été prorogé pour une durée de 6 mois. Ces questions pourraient être à l'origine d'une polémique aux effets politiques redoutables dans les semaines et les mois à venir. Les réponses qu'y ont apportées les membres du... [Lire la suite]
dimanche 24 juillet 2016

Attentat de Nice : Estrosi et Cazeneuve dans la tourmente

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC le 24/07/2016 Depuis quelques jours, Bernard Cazeneuve se trouve dans l’œil du cyclone. De lourdes accusations pèsent sur le premier flic de France, accusé de mensonges par la mairie de Nice. Plusieurs failles ont été révélées dans le dispositif de sécurité mis en place pour la soirée du 14 juillet à Nice ; certaines relèvent de la responsabilité de la mairie, d’autres de l’État. La première accusation, lancée par Christian Estrosi, portait sur les effectifs de policiers... [Lire la suite]
dimanche 24 juillet 2016

Attentat de Nice : vers une affaire d’État

Communiqué de Presse du Front National du 24/07/2016 Le témoignage accablant de la responsable du Centre de supervision urbain (CSU) de Nice, assurant avoir été l’objet de pressions du ministère de l’Intérieur en vue de modifier un rapport sur le compte rendu des images de vidéo-surveillance, confirme les craintes des Français sur une tentative de dissimulation de la vérité par le pouvoir. A la lumière de ce témoignage, la demande de suppression des images de vidéo-surveillance le soir de l’attentat apparaît plus scandaleuse que... [Lire la suite]
jeudi 19 novembre 2015

Les policiers pourront porter leur arme 24 heures sur 24

Les policiers, qui réclamaient le droit de garder leur arme en permanence, viennent d'obtenir gain de cause. Cette mesure, qui s'appliquera uniquement pendant l'état d'urgence, entrera en vigueur en décembre. Vu les circonstances terroristes en France, les policiers, qui réclamaient le droit de garder leur arme en permanence, viennent d'obtenir gain de cause. Le directeur général de la police nationale, Jean-Marc Falcone, va adresser ce jeudi une note aux directions d'emploi de la police précisant que les policiers pourront... [Lire la suite]
mercredi 12 août 2015

Hérault : selon le préfet, Robert Ménard "jette le doute" sur les policiers

La sortie de Robert Ménard sur ses forces de l'ordre ne passe pas. Le préfet de l'Hérault a accusé mercredi 12 août le maire de Béziers de jeter "le doute" sur l'action des gardiens de la paix,après un discours au cours duquel ce dernier a déploré "l'impuissance", la "lâcheté" et la "soumission" de l’État en matière de sécurité. "Votre mission (...) est d’assurer l'ordre public", avait lancé M. Ménard en remettant un drapeau au chef de la police municipale ce lundi : "mais, trop souvent, entre vous et votre mission, se... [Lire la suite]
samedi 11 juillet 2015

Besançon : des incivilités qui "pourrissent la vie des Bisontins"

Suite à l'incendie volontaire du chalet du PSB Foot et d’un véhicule, la veille, les élus MoDem du conseil municipal de Besançon appellent à une "prise de conscience" et évoquent "l’utilité du service des correspondants de nuit" en complément de l’action de la police municipale. "Il n’est pas acceptable de constater, sans réagir, que des bouches d’incendie soient ouvertes, qu’à partir du début de soirée, les détonations de pétards, les crissements de pneus, les conduites dangereuses d’individus sans casque deviennent la norme",... [Lire la suite]
mardi 30 juin 2015

Cyril Nauth, maire FN de Mantes-la-Ville : « On n’est pas près d’organiser des prières musulmanes dans la trésorerie »

Pas de surprise, lundi soir, au conseil municipal de Mantes-la-Ville. Le maire (FN) Cyril Nauth a fait adopter la délibération sur le poste de police municipale. Celle-ci prévoit que le maire use de son droit de préemption sur les anciens locaux de la trésorerie, rachetés par l’association des musulmans de Mantes-sud pour la transformer en mosquée, afin d’en faire un poste de police. Critiqué pour le coût de cette opération - presque 800 000 €- , l’élu FN a justifié ce projet par l’augmentation prévue du nombre de policiers... [Lire la suite]