samedi 30 septembre 2017

Projet de loi sécurité intérieure : un manuel de politesse pour les terroristes islamistes !

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front National du 30/09/2017 Dans un exercice d’enfumage médiatique dont il a le secret, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a présenté devant la représentation nationale un projet de loi censé renforcer nos capacités de lutte contre le terrorisme islamiste. Cependant, derrière la transcription de certaines dispositions de l’État d’urgence dans le droit commun, se cache surtout un texte de loi indigent qui condamne nos forces de sécurité et de renseignement à l’impuissance face au... [Lire la suite]
samedi 30 septembre 2017

L'État songerait à prononcer des interdictions administratives de manifester

Les manifestants violents bientôt traités comme les hooligans ? Ces derniers mois, les mobilisations sociales de grande ampleur ont bien souvent été émaillées de violences entre manifestants et forces de l'ordre. Pour limiter en amont les débordements, l'exécutif réfléchirait à adopter davantage de mesures préventives. À en croire Le Monde en date de 20 septembre et Le Figaro du 29 septembre, des sources au sein du ministère de l'Intérieur seraient favorables à l'instauration d'interdictions administratives de... [Lire la suite]
jeudi 28 septembre 2017

Une soixantaine de fonctionnaires radicalisés sont fichés

Alors que les députés examinent depuis lundi le projet de loi antiterroriste du gouvernement d'Edouard Philippe, ils s'apprêtent à se prononcer sur l'une des mesures annoncées par le ministre de l'Intérieur: la possibilité de muter ou radier des fonctionnaires chargés de missions de sécurité qui se seraient radicalisés. "Jusqu'ici, quand nous découvrons qu'un agent s'est radicalisé, nos marges de manœuvre sont très faibles", particulièrement "avec les fonctionnaires et les militaires les plus engagés dans le domaine de la... [Lire la suite]
mercredi 27 septembre 2017

Catalogne : Madrid s'attaque à la logistique du référendum

À quatre jours de la date prévue pour le référendum sur l'indépendance de la Catalogne, personne ne sait dans quelles conditions la consultation va se dérouler. Le bras de fer se poursuit entre l'État espagnol et les indépendantistes. Le premier, farouchement opposé à sa tenue, est décidé à utiliser tous les moyens possibles pour empêcher la tenue du scrutin, qu'il juge illégal. Les seconds sont tout aussi déterminés à ce que le vote ait lieu, quelles que soient les modalités pratiques. Les lieux de vote sous scellé Après avoir... [Lire la suite]
vendredi 22 septembre 2017

CRS et migrants dans le même lit, un nouveau concept de vivre ensemble !

Boulevard Voltaire Par Charles Demassieux * le 22/09/2017 Le moins que l’on puisse dire est que certains décideurs politiques ont beaucoup d’humour. De l’humour, en l’espèce, qui suscite de l’humeur chez les CRS, et on peut le comprendre : « Situation inattendue dans un hôtel du Nord [Rouvignies, ndlr]. Des CRS qui avaient délogé quelques heures plus tôt des migrants de leur camp de fortune se sont retrouvés hébergés dans le même établissement » (source BFM TV). On pourrait arguer qu’au moins, cette fois, on avait... [Lire la suite]
jeudi 21 septembre 2017

Question au Gouvernement : Dégradation des conditions de travail des CRS

Question au gouvernement posée par Gilbert Collard, député FN du Gard du 21/09/2017 Type de question : QAG Ministère interrogé : INT – Ministère de l’intérieur Question n° 38-00118 : du 21 septembre 2017 M. Gilbert Collard attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur sur la dégradation des conditions de travail qui sont celles des CRS. En effet, la déferlante migratoire constatée dans le Nord Pas de Calais aboutit à une situation délétère : certains bataillons sont fréquemment mobilisés plus de douze... [Lire la suite]
jeudi 21 septembre 2017

Des milliers de manifestants rassemblés à Barcelone dans la nuit de mercredi à jeudi

Des milliers de militants indépendantistes étaient massés aux abords du bâtiment de la vice-présidence catalane à Barcelone dans la nuit de mercredi à jeudi, alors que les opérations policières pour empêcher un référendum d'autodétermination interdit s'étaient multipliées. Ils se sont peu à peu dispersés dans le courant de la nuit. Vers 3 heures du matin, il ne restait plus qu'une poignée de 200 manifestants attendant la sortie d'agents de la garde civile chargés de perquisitions au siège de la vice-présidence du gouvernement... [Lire la suite]
mercredi 20 septembre 2017

Référendum : la garde civile perquisitionne les bureaux du gouvernement catalan

Mercredi matin, la Garde civile perquisitionnait plusieurs départements de l'exécutif de la Catalogne à Barcelone, alors que Madrid mène des enquêtes tous azimuts pour empêcher l'organisation d'un référendum d'autodétermination interdit par la justice le 1er octobre, a-t-on appris de source officielle. « La police militaire espagnole est entrée dans les bureaux du gouvernement de Catalogne », a annoncé un porte-parole de la Generalitat (exécutif catalan) en évoquant les départements des affaires économiques,... [Lire la suite]
mardi 19 septembre 2017

Institution judiciaire débordée, dispositifs d’accueil pour mineurs isolés saturés : les premiers symptômes...

Communiqué de presse de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais, conseiller spécial de Marine le Pen du 19/09/2017 Le phénomène migratoire que subit actuellement la France est littéralement en train de submerger ses structures d’accueil et de mettre en péril le fonctionnement de ses institutions régaliennes. La police aux frontières est débordée par le nombre record d’entrées illégales sur le territoire national, la justice doit mobiliser des moyens exceptionnels pour faire face à l’explosion du contentieux lié à l’immigration... [Lire la suite]
lundi 18 septembre 2017

Le mariage se termine au commissariat

C’est un cortège plutôt inhabituel auquel ont eu droit de jeunes futurs mariés ce samedi matin, devant l’hôtel de ville de Villefranche-sur-Saône. En guise d’invités-surprises, ce sont les costumes de policiers, que les participants ont vu débarquer, alors que des échauffourées venaient d’éclater parmi les personnes venues pour la cérémonie, prévue à 10 h 30. Un mariage blanc ? « C’est mon adjoint Olivier Mandon qui devait célébrer le mariage. Comme nous avions eu connaissance de tensions, nous avions positionné un équipage de... [Lire la suite]