dimanche 8 octobre 2017

Saint-Denis : ils gazent pompiers et infirmières dans l'hôpital pour poursuivre leur bagarre

Selon une information du Parisien, cinq hommes armés de bombes lacrymogènes ont pénétré vendredi soir dans l'hôpital Delafontaine de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Ils voulaient poursuivre d'autres individus avec lesquels ils venaient de se battre. Une scène qui choqué tout le monde. Alors que l'hôpital Delafontaine à Saint-Denis allait au rythme des patients et des urgences d'un début de vendredi soir, vers 19 heures, tout a basculé dans l'établissement. Comme le rapporte Le Parisien, cinq hommes armés de bombes lacrymogènes... [Lire la suite]
vendredi 6 octobre 2017

Règlements de compte et fusillade à Grigny, l’Etat toujours aussi impuissant !

Communiqué d'Audrey Guibert ,Secrétaire départementale du Front national de l'Essonne, Conseillère régionale d'Ile-de-France du 05/10/2017 Une fusillade, suivie d’une rixe impliquant une centaine de personnes, a éclaté dans le quartier de la Grande Borne à Grigny sur fond probablement de règlement de compte, faisant un mort et un blessé très grave dont le pronostic vital est engagé. Les deux victimes de cette fusillade sont connues des autorités pour trafic de stupéfiants. Ces affrontements entre bandes rivales d'une extrême... [Lire la suite]
jeudi 5 octobre 2017

Découverte à Paris de bouteilles d'essence sous un camion Lafarge avec un dispositif d'allumage

Selon une source citée par l'AFP, des bouteilles d'essence reliées à un «dispositif d'allumage rudimentaire» ont été retrouvées dans le XIXe arrondissement de Paris sous un camion Lafarge. Le parquet de Paris a ouvert une enquête en flagrance du chef de tentative de destruction par incendie après la découverte de six bouteilles d'essence reliées à un «dispositif d'allumage rudimentaire» sous un camion du cimentier franco-suisse Lafarge, porte de Pantin dans le XIXe arrondissement, selon l'AFP. «Ce sont des ouvriers qui ont... [Lire la suite]
jeudi 5 octobre 2017

Essonne : une fusillade fait deux blessés graves à Grigny

Deux frères de 26 et 28 ans ont été grièvement blessés par balles dans la cité de la Grande Borne située sur les communes de Grigny et Viry-Châtillon (Essonne), jeudi 5 octobre. Les deux hommes ont été touchés "au niveau de la tête", et leur pronostic vital est "très sérieusement engagé", selon un communiqué du procureur. Les deux hommes sont connus de la police pour trafic de stupéfiants.Après les faits, survenus vers 12h30, une rixe impliquant une centaine de personnes a éclaté, avant que le calme ne soit rétabli par les forces de... [Lire la suite]
jeudi 5 octobre 2017

Le chef de l'exécutif catalan critique le roi, Madrid rejette toute médiation

Aucun des deux camps ne semble prêt à céder du terrain. Depuis le référendum d'autodétermination, officiellement interdit et qui s'est déroulé ce dimanche sur fonds de violences policières, Madrid et Barcelone n'ont cessé de durcir le ton. Cette crise devient la plus grave depuis le putsch manqué de 1981. Mariano Rajoy, silencieux depuis dimanche soir, n'avait pas réagi mercredi. Mais il pourrait notamment invoquer l'article 155 de la Constitution, jamais encore utilisé, qui permet de prendre le contrôle des institutions d'une... [Lire la suite]
jeudi 5 octobre 2017

Plutôt que d’allumer des bougies, écrivons au président de la République !

Boulevard Voltaire Par JP Favre-Bernadac * le 05/10/2017 Arrivée de Lyon, elle était heureuse, Laura, de fêter son anniversaire àMarseille avec sa cousine Maurane. La première, âgée de 20 ans, était en école d’infirmière, l’autre, à 21 ans, était étudiante en troisième année de médecine. Hélas, une autre personne, venant de débarquer de la capitale des Gaules, a éteint leur joie et leur vie. Ce 1er octobre à 13 h 30, Ahmed H. les a assassinées à l’arme blanche sur le parvis de la gare Saint-Charles. Quelques instants plus tard,... [Lire la suite]
mercredi 4 octobre 2017

Perpignan : une mère et ses quatre filles lancent un SOS

La situation est intenable. Depuis plusieurs jours, une mère et ses quatre filles de 13, 15, 18 et 21 ans, sont cloîtrées dans leur appartement des HLM Vernet-Salanque, à Perpignan. Terrorisées par des voisins, elles ne peuvent sortir de peur de mourir.  "Par pitié, aidez-nous" Selon L'Indépendant qui raconte cette histoire, la mère et ses quatre enfants sont "derrière leurs volets fermés, la porte d’entrée bloquée par une chaise". "Elles supplient, en pleurs, que quelqu’un leur vienne en aide et mette un terme à... [Lire la suite]
mercredi 4 octobre 2017

Le roi d’Espagne dénonce les indépendantistes catalans

Alors que descentaines de milliers de Catalans manifestaient contre les violences policières de dimanche, quand le gouvernement espagnol a tenté d’empêcher un référendum d’autodétermination interdit par la justice, leroi a dénoncé mardi le gouvernement régional dans un discours d’une fermeté sans précédent. Le souverain, jusqu’ici très mesuré dans la plus grave crise que traverse l’Espagne depuis 40 ans, a accusé le gouvernement régional catalan de Carles Puigdemont d’avoir bafoué “de façon répétée (…) et délibérée” la constitution... [Lire la suite]
mercredi 4 octobre 2017

Marseille: arrestation d'un couple qui transportait une kalachnikov et un lance-roquette dans sa voiture

La police a interpellé, lors d'un banal contrôle routier, deux jeunes gens d'une vingtaine d'années, visiblement en couple, ce mardi 3 à Port-de-Bouc près de Marseille dans les Bouches-Rhône. A bord du véhicule des suspects, les forces de l'ordre ont découvert avec stupéfaction un fusil d'assaut de type Kalashnikov, un lance-roquette approvisionné et des munitions rapporte le journal Le Parisien qui révèle l'affaire. Selon le quotidien, le jeune interpellé était notamment connu des forces de l'ordre pour des violences envers sa... [Lire la suite]
mardi 3 octobre 2017

Paris : plusieurs interpellations après la découverte de bonbonnes de gaz

Selon nos informations, plusieurs hommes ont été arrêtés, ce lundi 2 octobre, après la découverte, ce samedi au petit matin, de bonbonnes de gaz munies d'un dispositif de mise à feu devant un immeuble de la rue Chanez, proche de la porte d'Auteuil dans le 16e arrondissement à Paris. Les interpellations ont notamment eu lieu dans les communes d'Arpajon et de Draveil dans l'Essonne. Un homme, présenté comme le principal suspect et fiché par les services de renseignements pour ses liens avec la mouvance islamiste... [Lire la suite]