mercredi 6 décembre 2017

50 000 migrants reconduits à la frontière depuis janvier : les Alpes-Maritimes en état d'urgence migratoire !

Communiqué de Philippe Vardon, Vice-président du Groupe Front National - Région PACA, Membre du Bureau départemental du Front National Alpes-Maritimes, Responsable du bassin niçois du 05/12/2017 Le préfet des Alpes-Maritimes, Georges-François Leclerc, a révélé hier à l'antenne de France Bleu Azur que 350 passeurs ont été interpelés au cours de l'année 2017 et que, depuis janvier, ce sont près de 50 000 migrants clandestins qui ont été reconduits à la frontière italienne. C'est presque 15 000 de plus qu'en... [Lire la suite]
samedi 8 avril 2017

Guyane: un policier "sérieusement blessé"

Un cap a été franchi dans le mouvement de contestation démarré il y a plus de deux semaines en Guyane, un commissaire de police ayant été "sérieusement blessé" lors d'une manifestation qui a dégénéré à Cayenne, devant la préfecture. "On comprend vos revendications. Mais ce (vendredi) soir, ça part en live. Le commissaire est sérieusement blessé", a déclaré un policier au mégaphone, depuis la porte d'entrée de la préfecture, barricadée. "Blessé lourdement à la clavicule", le commissaire est resté "inconscient au sol pendant une... [Lire la suite]
mercredi 17 février 2016

La préfecture du Pas-de-Calais interdit une manifestation de soutien au général Piquemal

La Voix du Nord rapporte que « la préfecture du Pas-de-Calais a indiqué qu’elle interdisait le rassemblement de samedi en soutien au général Piquemal et aux Calaisiens ». Arguant d’un « risque d’affrontements entre la mouvance ultra droite et la mouvance ultra gauche », la préfecture du Pas-de-Calais a interdit ce mercredi matin le rassemblement de soutien au général Piquemal et aux Calaisiens, qui devait avoir lieu samedi prochain au stade du Souvenir. La préfecture s’est expliquée dans un... [Lire la suite]
vendredi 22 janvier 2016

L'ouverture provisoire de la mosquée de Fréjus autorisée par le préfet du Var

Le préfet du Var a annoncé vendredi avoir pris un arrêté autorisant l'ouverture "à titre provisoire" de la mosquée de Fréjus, qui est au coeur depuis plusieurs mois d'un conflit entre l'association qui la gère et la municipalité FN de la ville. Mardi, le Conseil d'État avait enjoint au préfet du Var de se substituer dans les 72 heures au sénateur-maire FN de Fréjus David Rachline pour autoriser l'ouverture provisoire de cette mosquée. Le juge des référés du Conseil d'État avait été saisi en appel le 13 janvier par l'association El... [Lire la suite]
vendredi 6 novembre 2015

En Lorraine, des villages se mobilisent contre l’accueil de migrants de Calais

La polémique avait déjà enflé à Arry, un petit village de 540 habitants au sud de Metz (Moselle). La préfecture en lien avec une association avait décidé d’accueillir une cinquantaine de migrants en provenance de Calais. Dans la nouvelle ‘’Jungle’’ situé en périphérie de la ville, jusqu’à 6 000 migrants vivent dans des conditions catastrophiques. Le ministre de l’Intérieur, pour tenter de désengorger Calais, a décidé de répartir des groupes de migrants dans plusieurs zones rurales du pays. Une initiative qui provoque tantôt la... [Lire la suite]
samedi 24 octobre 2015

Plusieurs quartiers de Mâcon en proie à des violences depuis dix jours

Voitures brûlées ou caillassées, feux de poubelles... les actes de vandalisme se multiplient dans la préfecture de Saône-et-Loire. La situation dégénère et inquiète les élus, qui réclament des renforts policiers. Depuis une dizaine de jours, des incidents frappent la ville habituellement paisible de Mâcon, en Saône-et-Loire. Des actes de violence en constante augmentation depuis début octobre, selon le préfet Gilbert Payet. En moins d'un mois, vingt-quatre véhicules, voitures et motos, ont été incendiés contre trente-quatre au... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 00:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 19 octobre 2015

Migrants à Calais : la maire Natacha Bouchart (LR) demande l'aide de l'armée

« Il faudrait peut-être que l’armée vienne surveiller ce lieu», lance Natacha Bouchart, la maire LR de Calais (Nord-Pas-de-Calais), en parlant de la «Jungle», ce camp installé aux abords du centre d’accueil de jour Jules-Ferry et toléré par l’État. Cette présence migratoire selon les services de l’État aurait doublé en l’espace de trois semaines. Ce samedi, la préfecture du Pas-de-Calais a en effet fait état de la  présence de près de 6 000 migrants dans ce camp. Une annonce à laquelle la maire de Calais a immédiatement... [Lire la suite]
samedi 17 octobre 2015

Les habitants de Saint-Genis-les-Ollières vent debout contre l’arrivée des Roms

Ce samedi matin, une marche silencieuse était organisée dans Saint-Genis-les-Ollières. Des dizaines d'habitants, accompagnés d'élus, souhaitaient ainsi protester contre la décision du préfet du Rhône de reloger les Roms de l'agglomération lyonnaise sur leur commune. En effet, Michel Delpuech envisage de démanteler dans les prochains jours les trois principaux bidonvilles de Saint-Priest, la Feyssine et Vaulx-en-Velin puis d'envoyer une partie de leurs habitants, 160 personnes, dans un village modulaire à Saint-Genis-les-Ollières... [Lire la suite]
jeudi 17 septembre 2015

Question écrite de David Rachline à Manuel Valls le 17/09/2015

M. David Rachline attire l’attention de M. le Premier ministre sur le comportement décalé d’un préfet lors d’une réunion récente où M. le Premier ministre avait convié, à la Maison de la chimie, à Paris, les maires de France et où la question des migrants était débattue. Parmi ces élus de la République présents, un maire du département du Gard prit la parole avant l’intervention du Premier ministre. Alors qu’il l’interpellait, certains de ses collègues ont élevé la voix pour manifester leur désaccord et rendre inintelligible la... [Lire la suite]
vendredi 28 août 2015

Scandale : Ils n’ont jamais été préfets, mais ils en touchent la retraite

C’est un scandale français, un de ces abus qui alimentent la rancœur des citoyens contre les politiques. Un de ces arrangements entre amis que l’on cache soigneusement au citoyen, mais qui coûte cher au contribuable. Certains de nos hommes politiques et certains hauts fonctionnaires ont été nommés préfets par nos présidents de la République successifs, ils bénéficient d’avantages liés à cette fonction… mais ils n’en ont jamais exercé la moindre fonction. Parmi ces préfets fantômes, figurent deux stars de la politique, les députés et... [Lire la suite]