mardi 15 mai 2018

Les trois dispositions anti-démocratiques du projet de réforme constitutionnelle

Communiqué de Gilles Lebreton, député français au Parlement européen du 15/05/2018 Le projet de réforme constitutionnelle, présenté en conseil des ministres le 9 mai, est un dangereux cheval de Troie contre la démocratie. Il est en effet préoccupant de constater qu’il contient trois dispositions, noyées au milieu d’autres mesures de moindre importance, qui portent atteinte à notre tradition démocratique. Une première série de dispositions tend à transformer leParlement en chambre d’enregistrement des projets de loi jupitériens. Il... [Lire la suite]
jeudi 5 avril 2018

"Donner leurs du pain et des jeux !"

Lors des jours qui suivirent son élection à la présidence de la République, tout à son euphorie, soutenu, comme aujourd'hui, par une presse aux ordres tellement elle est sujette aux décisions budgétaires des autorités et autres publicitaires, Emmanuel Macron annonçait la mise en chantier d'une réforme constitutionnelle qui allait littéralement bouleverser le cadre de notre vie publique.  Au final, le Premier ministre Edouard Philippe nous annonce en premier lieu "qu'il ne s'agit pas de revenir à la IVe République, ni de passer... [Lire la suite]
mercredi 4 avril 2018

Le projet de réforme des institutions du « nouveau monde » accouche d’une dosette de démocratie

Communiqué de presse des députés du Front National du 04/04/2018 Après une attente insoutenable, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé les contours de la révision constitutionnelle annoncée par l’exécutif. La réforme des institutions portée avec lyrisme par le candidat Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle était censée donner un nouveau souffle à la démocratie française. A entendre la conférence de presse du premier de ses collaborateurs, la montagne accouche d’une souris et le compte n’y est pas. La... [Lire la suite]
mardi 3 avril 2018

Réforme des institutions : la grande duperie

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du FN, du RBM ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par Phiippe Kerlouan le 02/04/2018 Vendredi 30 mars, on apprend, de source officielle, que le chef de l’État, le Premier ministre et les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat sont tombés d’accord sur la réduction de 30 % de parlementaires : les... [Lire la suite]
vendredi 22 février 2013

Marion Maréchal-Le Pen à l'Assemblée nationale le 19/02/2013

Marion Maréchal-Le Pen, député FN-RBM du Vaucluse, le 19 février à l'Assemblée nationale.
jeudi 21 février 2013

Réforme des institutions : Hollande enclenche la marche arrière !

NPI Tribune de Louis Aliot, Vice-président du Front National du 21/02/2013 Faute de majorité, François Hollande vient de reculer sur la réforme constitutionnelle. Une nouvelle fois. Une fois de trop ? Aucun des projets de révision constitutionnelle évoqués en début d’année par François Hollande ou dans le rapport Jospin ne verront le jour. Comme en matière économique ou sociale, le Président sans majorité présidentielle claire ne peut imposer les grandes réformes qui manquent à la France. Tout au plus nous imposera-t-il des... [Lire la suite]