jeudi 14 septembre 2017

La Corée du Nord menace de réduire «en cendres» les Etats-Unis et de «couler» le Japon

Après les escalades diplomatiques successives entre les Etats-Unis et laCorée du Nord, Pyongang a annoncé son programme, particulièrement chargé : «couler» le Japon, réduire les Etats-Unis «en cendres» ou encore «balayer» la Corée du sud. Le 13 septembre, KCNA, l'agence de communication officielle de laCorée du Nord a rapporté des propos très virulents émanant d'un porte-parole du Comité coréen de l'Asie et du Pacifique pour la paix. Lyrisme guerrier Réagissant aux récentes sanctions décidées par le Conseil de sécurité des... [Lire la suite]
mercredi 13 septembre 2017

A Saint-Martin, Macron dort sur un lit de camp, «à la dure pour faire comme les habitants»

La communication de l'Elysée, annonçant que le président avait dormi sur un lit de camp et s'était douché avec un seau d'eau, a suscité railleries et indignation. Parallèlement, Emmanuel Macron a promis de reconstruire et a appelé à désarmer l'île. Après les nombreux dégâts causés sur l'île de Saint-Martin par l'ouragan Irma, le président de la République Emmanuel Macron s'est rendu sur place le 12 septembre. A cette occasion, l'Elysée a fait savoir que le séjour du chef de l'Etat s'était déroulé «à la dure». «Le chef de... [Lire la suite]
lundi 11 septembre 2017

«Bain de foule», vraiment ? Macron accueilli par des opposants à la baisse des APL à Toulouse

Visite contrastée pour Emmanuel Macron à Toulouse le 11 septembre. Si le président s'est offert «un bain de foule» à son arrivée, les associations pour le droit au logement retiennent le «peu de réponses claires» données par le chef de l'Etat. Emmanuel Macron est arrivé à Toulouse le 11 septembre pour présenter le volet social de sa réforme du logement. L'occasion pour les associations de l'interpeller sur sa politique en la matière. Selon l'Agence France presse, le président de la République s'est tout d'abord offert «un long... [Lire la suite]
jeudi 7 septembre 2017

Le «macronisme, c'est le salarié jetable» : Marine Le Pen fait une rentrée politique cruciale

Après une pause médiatique, Marine Le Pen redescend dans l'arène. La femme politique doit à la fois réaffirmer sa légitimité de patronne du Front National et incarner l'opposition à Emmanuel Macron. Mais Jean-Luc Mélenchon occupe déjà ce terrain... Elle s'était faite discrète depuis sa défaite au second tour de la présidentielle et s'était accordée une cure médiatique. Ce 7 septembre, Marine Le Pen a choisi le plateau de TF1 pour sa rentrée politique, alors que le Front National (FN) est sorti très affaibli de l'année électorale... [Lire la suite]
vendredi 1 septembre 2017

Un groupe de Roms s'installe sur le terrain du futur centre d'entraînement du PSG

Le 31 août, à Poissy, dans les Yvelines, une centaine de Roms se sont installés sur le terrain dédié au futur centre d’entraînement du Paris-Saint-Germain après l'évacuation de leur bidonville. Le maire a engagé une procédure d'expulsion. Alors qu'ils avaient été évacués des bidonvilles de Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine, deux communes situées près de la ville de Poissy (Yvelines), une centaine de Roms ont investi un terrain acheté par les propriétaires du club de football de la capitale, le Paris-Saint-Germain (PSG). Dès... [Lire la suite]
jeudi 31 août 2017

Les Etats-Unis ordonnent la fermeture du consulat de Russie à San Francisco

Les Etats-Unis demandent à la Russie de fermer son consulat à San Francisco, ainsi que deux de ses bâtiments diplomatiques à Washington et à New York en réponse à la décision du Kremlin de réduire le nombre des diplomates américains en Russie. Washington a fait savoir le 31 août que la Russie avait jusqu'au 2 septembre pour fermer son consulat général à San Francisco, ainsi que deux bâtiments diplomatiques russes à Washington et à New York. Cette mesure a été prise en représailles à la réduction drastique du... [Lire la suite]
mercredi 30 août 2017

Les tweets encombrants du nouveau porte-parole de l'Elysée, qui voulait «tuer» des anti-mariage gay

Malgré la suppression de son compte Twitter, des messages compromettants de l'éditorialiste Bruno Roger-Petit ont refait surface sur les réseaux sociaux. Parmi eux, des messages anti-flics ou des menaces contre des militants de la Manif pour tous. Internet n'oublie jamais. Et cela, le nouveau porte-parole de l'Elysée Bruno Roger-Petit, nommé le 29 août, l'apprend à ses dépends. Bien qu'il ait commencé par supprimer de nombreux messages qui auraient pu se révéler compromettants dans le cadre de sa nouvelle mission, il... [Lire la suite]
vendredi 25 août 2017

Ni homme ni femme : les Canadiens ne sont plus obligés de choisir un genre sur leur passeport

Au Canada, les personnes qui ne s'identifient ni comme femme ni comme homme pourront désormais mentionner un sexe «non spécifié» sur les documents officiels. Une mesure qui vise à «favoriser l'égalité pour tous», selon le ministre de l'Immigration. La mention «X» pourra être inscrite sur les pièces d'identité des personnes ne s'identifiant ni au sexe féminin, ni au sexe masculin, selon le gouvernement canadien le 24 août. Dans un premier temps, une mention pourra être ajoutée sur les documents officiels des «personnes qui ne... [Lire la suite]
jeudi 24 août 2017

26 000 euros pour trois mois : la facture de maquillage (très) salée d'Emmanuel Macron

L'Elysée a payé 26 000 euros la maquilleuse du président de la République pour trois mois de travail à l'Elysée et en déplacement. Une révélation qui rappelle le cas du coiffeur de François Hollande. Le magazine Le Point a mis la main sur deux factures de 16 000 et 10 000 euros au nom de Natacha M., maquilleuse attitrée d'Emmanuel Macron qui le suit depuis sa campagne. Ces frais de 26 000 euros de maquillage couvrent une période de trois mois de travail selon l'hebdomadaire.  Une révélation qui n'est pas sans... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 18 août 2017

«Police de Bisounours» : la police de proximité 2.0 de Gérard Collomb fraîchement accueillie

L'annonce du retour d'une police de proximité, enterrée par Nicolas Sarkozy, a soulevé de nombreuses critiques. Certains s'interrogent sur les moyens qui seront alloués à cette nouvelle force, tandis que d'autres s'inquiètent de son efficacité. L'annonce du retour de la police de proximité de la fin des années 1990 par le ministre de l'Intérieur socialiste, Gérard Collomb, le 16 août a suscité des commentaires tièdes, voire moqueurs de certains hommes politiques et internautes. Son nouveau nom, «police de la sécurité du quotidien»... [Lire la suite]