vendredi 28 juillet 2017

STX : "Il y a des pudeurs autour de la nationalisation", lance Florian Philippot sur RTL

Cela n'était pas arrivé depuis 1981. L'État français a annoncé, jeudi 27 juillet, la nationalisation provisoire des chantiers navals de STX, fleuron de l'industrie française. "C'est la solution que nous préconisons depuis des années", a martelé Florian Philippot au micro de RTL, vendredi 28 juillet, soulignant la "fierté française" et le "très bel actif" que représentent ces chantiers navals. Si le vice-président du Front national ne s'opposerait "pas forcément" à une nationalisation définitive, il insiste sur le besoin de... [Lire la suite]
jeudi 27 juillet 2017

Nationalisation de STX France : une décision bienvenue mais restons vigilants

Communiqué de presse du Front National du 27/07/2017 Le Front National salue la décision du gouvernement de nationaliser les chantiers de Saint-Nazaire, conformément à ce que nous réclamions depuis des années, au nom de la préservation des intérêts stratégiques et industriels de la France. Depuis 2006, les chantiers de Saint-Nazaire ont en effet été victimes du manque de vision stratégique de l’Etat, passant entre les mains d’actionnaires étrangers (norvégiens puis coréens), manifestement instables et peu fiables. Aujourd’hui,... [Lire la suite]
mardi 24 janvier 2017

Question écrite au Gouvernement de Marion Maréchal-Le Pen, Député de Vaucluse, le 24/01/2017

Marion Maréchal-Le Pen attire l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès du ministre de l’économie et des finances, chargé de l’industrie sur la vente du chantier naval STX France. Selon plusieurs articles, derrière la question majeure de la reprise de STX par le chantier italien Fincantieri, se profile en réalité un projet d’une ampleur plus vaste : le projet dit « Magellan ++ » de fusion des chantiers DCNS et Fincantieri. Projet sur lequel aucune information ne filtre mais qui semble se négocier dans la... [Lire la suite]
lundi 3 octobre 2016

L'inquiétude grandit pour les chantiers navals de Saint-Nazaire

Communiqué de presse du Front National du 03/10/2016 Les informations relatives au sort des chantiers navals de Saint-Nazaire sont de plus en plus inquiétantes. Compte tenu de la faillite de STX, une vente pure et simple des chantiers se profile désormais, avec des risques importants pour le maintien de l’emploi industriel dans toute la région nazairienne. La situation est très périlleuse car les Chantiers, exposés à tous les vents mauvais de la mondialisation, demeurent la propriété d’un actionnaire étranger en grande... [Lire la suite]
vendredi 10 juin 2016

STX en redressement judiciaire : le mensonge du « ça va mieux » socialiste

  Communiqué de presse du Front national  de Saint-Nazaire du 09/06/2016 Nous apprenions ce mercredi soir la mise en redressement judiciaire du constructeur naval sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding, endetté à milliards, et propriétaire des chantiers navals de Saint-Nazaire. Un plan de sauvetage doit désormais être soumis avant le 9 septembre prochain, pour éviter la liquidation judiciaire. Les différentes commandes en cours — quelque quatorze nouveaux paquebots d’ici 2026 — ne seraient pas en danger, mais la... [Lire la suite]
mardi 13 octobre 2015

François Hollande chahuté par les ouvriers des chantiers de Saint-Nazaire

Le président François Hollande a plaidé mardi pour le dialogue social, vecteur de « progrès », lors d'une visite aux chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). « S'il n'y a pas de dialogue social, il n'y a pas de progrès », a estimé le président, lors d'un discours devant les ouvriers construisant le plus grand paquebot de croisière du monde, après avoir été interpellé par des représentants syndicaux sur « la violence patronale », en référence notamment au dossier Air France. Lors d'une rencontre avec les quatre... [Lire la suite]
samedi 4 avril 2015

Notre secteur naval stratégique est aussi menacé ! Défendons STX !

  Communiqué d’Aymeric Chauprade, député français au, membre de la commission des affaires étrangères du 04/04/2015 Le 12 décembre dernier, le ministre des Finances, M. Michel Sapin, évoquait l’intérêt du chantier italien étatique Fincantieri pour STX-France, les anciens Chantiers de l’Atlantique. Depuis, plusieurs articles de presse – les Echos, le site spécialisé mer & marine, etc – ont repris l’information. Si cet intérêt italien pour STX-France n’est en rien surprenant, en revanche, la réaction des pouvoirs publics... [Lire la suite]
samedi 6 septembre 2014

Le FN 44 s’associe à la manifestation de protestation contre le refus de François Hollande de livrer le BPC Mistral à la Russie

Communiqué du Front National de la Loire-Atlantique du 06/09/2014 Pour le Front National de Loire-Atlantique, la décision prise par François Hollande de renoncer, pour l’instant, à livrer le premier BPC Mistral à la Russie sera lourde de conséquence pour l’économie et l’emploi à Saint-Nazaire et dans les communes avoisinantes. Dénonçant une décision prise pour servir des intérêts qui n’ont rien à voir ni avec ceux des Français ni avec ceux des Nazairiens, le Front National de Loire-Atlantique s’associe à la manifestation de... [Lire la suite]
lundi 16 décembre 2013

Ne faisons pas chanter les travailleurs Nazairiens

  Communiqué de presse de Jean-Claude Blanchard, tête de liste du Rassemblement Bleu Marine (RBM) aux élections municipales de 2014 à Saint-Nazaire du 16/12/2013 Les dernières informations de Force ouvrière concernant STX Saint-Nazaire, si elles venaient à se confirmer, constituent tout simplement un scandale. Selon le syndicat, une lettre d’intention pourrait être signée dans les prochains jours par le constructeur naval STX, portant état d’une forte commande… à la condition toutefois d’un « engagement écrit des syndicats... [Lire la suite]
samedi 4 mai 2013

Chantiers de Saint-Nazaire : l'Etat doit prendre des mesures fortes pour assurer la viabilité de l'entreprise et de l'emploi

FN Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-présidentdu Front National du 04/05/2013 L’annonce par le groupe sud-coréen STX d’une possible revente de sa filiale française suscite une inquiétude légitime parmi les 2000 employés de l’entreprise et les milliers de sous-traitants dépendant directement des ex Chantiers de Saint-Nazaire. Ces chantiers sont aussi un secteur industriel stratégique pour la France, d’autant plus qu’ils continuent d’avoir une activité de construction de navires militaires à côté de celle de... [Lire la suite]