vendredi 18 mai 2018

Le centre hospitalier Louis Pasteur de Dole n'a plus d'unité de soins intensifs en cardiologie

Depuis ce vendredi 18 mai, il n'y a plus d'unité de soins intensifs au service cardiologie de l'hôpital général Louis Pasteur de Dole. Après la suppression de la  Maternité  et du service de chirurgie de l'hôpital de Saint-Claude c'est la partie nord du département qui se voit elle aussi impactée par les décisions de l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté, même si dans ce cas précis (selon la direction du centre hospitalier) la fermeture des six lits de soins intensifs sont imputables au départ de... [Lire la suite]
mardi 15 mai 2018

Fermeture de l'hôpital de Marcigny

Communiqué du groupe Front National au CR de Bourgogne-Franche-Comté du 15/05/2018 Après la Nièvre, le Jura, la Haute-Saône, l’Yonne et la Côte-d’Or, c’est au tour de la Saône-et-Loire d’être frappée par la politique de démantèlement mise en œuvre par l’Agence régionale de santé (ARS) en Bourgogne Franche-Comté. Sacrifiés sur l’autel de la rentabilité, les habitants du territoire et les salariés du centre hospitalier sont les nouvelles victimes d’un projet régional de santé qui s’apparente à une sordide entreprise de démolition... [Lire la suite]
jeudi 3 mai 2018

La chirurgie ne doit pas mourir à Montceau-les-Mines

Communiqué de presse de Julien Odoul, Président du groupe  Front National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, Membre du Bureau National du 03/05/2018 La fermeture du service de chirurgie de l’hôpital Jean Bouveri de Montceau-les-Mines est effective depuis le 27 avril dernier. Après la Nièvre, le Jura, la Haute-Saône, l’Yonne et la Côte-d’Or, c’est au tour de la Saône-et-Loire d’être frappée par la politique de démantèlement mise en œuvre par l’Agence régionale de santé (ARS) en Bourgogne Franche-Comté. Sacrifiés... [Lire la suite]
vendredi 2 mars 2018

Ne plus reculer face à l’islamisme. Révélations sur le développement de l’islamisme en Bourgogne Franche-Comté

Conférence de presse du groupe FN au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté du 02/03/ 2018 "Le 11 février dernier, dans un entretien au Journal du Dimanche, Emmanuel Macron a déclaré vouloir réformer l’islam de France avec notamment pour objectif de « retrouver ce qui est le cœur de la laïcité » et de « préserver la cohésion nationale ». Entre les lignes, le Président de la République a reconnu qu’il existe un problème avec l’islam et que ses relations avec la République sont pour le moins difficiles.  Le 22 février, Le... [Lire la suite]
lundi 5 février 2018

Un enfant a été retrouvé étouffé à son domicile à Saint-Rémy en Saône-et-Loire

Un garçon de huit ans a été retrouvé mort étouffé dans la nuit de dimanche 4 à lundi 5 février 2018, à Saint-Rémy (Saône-et-Loire), chez lui, dans une maison d'un lotissement. Aux alentours de 1h30, la mère du petit garçon a appelé les secours, expliquant que son enfant avait été tué au cours d'un cambriolage. Sur place, les secours n'ont pu que constater le décès de l'enfant, étouffé avec un sac plastique sur la tête.Une autopsie doit être pratiquée mardi après-midi pour préciser les... [Lire la suite]
dimanche 21 janvier 2018

Marine Le Pen en Saône-et-Loire

La présidente du Front National, Marine Le Pen était présente hier à Branges, à proximité de Louhans, dans le département voisin de Saône-et-Loire. 400 personnes se trouvaient dans la salle du marais pour écouter les propos de Marine Le Pen concernant l'actualité très mouvementée de ces derniers jours. Cela aura été l'occasion pour la présidente du FN de rappeler le soutien indéflectible du mouvement aux surveillants de prison, victimes cette semaine de maintes agressions notamment de la part d'islamistes mais aussi à... [Lire la suite]
mardi 19 septembre 2017

Nomination de nouveaux responsables départementaux FN

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front national, Député français au Parlement européen du 19/09/2017 Lors de la réunion du Bureau Politique du Front National du 18 septembre 2017, il a été procédé à la nomination de 10 nouveaux Secrétaires départementaux : – Dordogne (24) : Frédéric GOJARD – Doubs (25) : Jacques RICCIARDETTI – Gard (30) : Nicolas MEIZONNET – Pyrénées-Atlantiques (64) : François VERRIERE – Saône-et-Loire (71) : Damien CANTIN – Sarthe (72) : Pascal NICOT – Paris (75) : Aurélien LEGRAND –... [Lire la suite]
mardi 29 août 2017

Cantines : la justice annule la fin des menus sans porc à Chalon-sur-Saône

châ Le tribunal administratif de Dijon a annulé ce lundi la décision de la ville de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) qui avait supprimé en septembre 2015 les menus de substitution au porc dans les cantines scolaires, proposés principalement aux enfants musulmans. Le juge administratif, qui estime que «cette décision n'a pas accordé, au sens de la convention internationale relative aux droits de l'enfant, une attention primordiale à l'intérêt des enfants», a suivi les conclusions du rapporteur public, qui s'était prononcé en ce... [Lire la suite]
samedi 26 août 2017

Cantines de Chalon : le rapporteur public souhaite le retour des plats de substitution au porc

Le tribunal administratif de Dijon a jugé ce vendredi sur le fond le dossier des menus de substitution à la cantine de Chalon. Un sujet qui fait polémique depuis que le maire de Chalon, Gilles Platret, a annoncé aux parents en 2015 sa volonté de ne plus proposer de plat de remplacement aux écoliers dès lors que du porc était au menu. Après de nombreux épisodes (décisions en référé, avis du Défenseur des droits...), le rapporteur public a demandé lors de l'audience de ce jour l'annulation de la décision du conseil municipal de... [Lire la suite]
vendredi 4 août 2017

Chalon-sur-Saône : un homme interpellé avec une ceinture d'explosifs factice

Les faits se sont déroulés jeudi peu avant 20h00 dans une boutique Orange accueillie par l'enseigne Carrefour. L'homme, "aux antécédents psychiatriques assez sérieux" et "connu de la justice pour consommation de stupéfiants", a "exercé des menaces" qui restaient encore à être évaluées par les enquêteurs."Des témoins ont fait plus ou moins référence à une demande d'argent pour soutenir une cause terroriste, sans véritables menaces de violence à l'égard des personnes présentes", a indiqué une source proche de l'enquête.Un échange avec... [Lire la suite]