jeudi 2 août 2018

Les chantiers de Saint-Nazaire doivent demeurer sous pavillon français !

Communiqué de presse de Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales du 01/08/2018 Le RN réitère, à l’occasion de la visite de M. Le Maire en Italie, son opposition déterminée à tout projet de rapprochement entre Fincantieri et Naval Group qui conduirait à une fusion ou à des ensembles communs transalpins. De ce qui filtre aujourd’hui des projets d’accords entre les deux chantiers, rien ne garantit en effet que la gouvernance, le savoir-faire, les sites et les emplois soient préservés côté français. Ce qui est présenté comme un... [Lire la suite]
jeudi 28 juin 2018

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National du 28/08/2018

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National du 28/08/2018 Le  gouvernement français a décidé de maintenir la vente des chantiers navals de Saint-Nazaire (STX) à l’italien Fincantieri. Le Rassemblement National exprime sa plus vive opposition à cette vente, pour des raisons d’ordre stratégique et économique. Les précédentes ventes d’entreprises nationales françaises n’augurent rien de bon pour l’avenir de STX. Après les scandales des ventes d’Alstom par appartement (GE, Siemens), la prise de contrôle de... [Lire la suite]
lundi 4 juin 2018

Visé par une plainte d’Anticor, Alexis Kohler passe malgré lui de l’ombre à la lumière

Alexis Kohler a « pris note » de la plainte déposée contre lui par Anticor, a indiqué l’Elysée ce lundi. Soupçonné par l’association d’avoir confondu intérêts familiaux et intérêt public dans le dossier STX France – suite à plusieurs articles de Mediapart - le secrétaire général de l’Elysée se retrouve en pleine lumière. Alors que son rôle médiatique se limitait à la lecture des noms des ministres au moment de la formation du gouvernement d’Edouard Philippe, c’est désormais sur lui que se... [Lire la suite]
lundi 23 avril 2018

Notre-Dame-des-Landes : le Département saisit la justice pour récupérer ses terres

Le bras de fer entre l'État et le Département de Loire-Atlantique s'accentue autour du dossier de Notre-Dame-des-Landes. Il y a quelques jours, le conseil départemental a en effet saisi le tribunal de Saint-Nazaire pour demander la rétrocession de 895 hectares de terres situées au cœur de la ZAD, selon une information de Ouest France confirmée au Figaro par le conseil départemental. Cette surface avait été achetée puis cédée par le Département de Loire-Atlantique à l'État et à Vinci en 2012 pour la... [Lire la suite]
mercredi 18 octobre 2017

STX : une décision qui soulève le problème du devenir de l’industrie en France

Tribune de Jean Goychman, président du groupe FN au conseil régional des Pays de la Loire du 04/10/2017 Le 27 septembre, le couperet est tombé, faisant de Fincantieri l’actionnaire majoritaire de STX France. Ainsi, après dix-huit mois d’incertitude entretenue, après une annonce plus médiatique qu’autre chose par laquelle le Gouvernement, usant d’un droit qui était le sien, avait décidé d’acquérir la totalité du capital de l’entreprise, en définitive, rien ne sera fait. Pourtant, on percevait une certaine réticence de la part du... [Lire la suite]
mercredi 4 octobre 2017

À Saint-Nazaire, sept mille fachos du FN ?

Communiqué de Jean-Claude Blanchard, conseiller municipal de Saint-Nazaire, conseiller régional des Pays de la Loire du 04/10/2017 À Saint-Nazaire, la haine des socialistes est telle qu’ils agissent partout pour faire croire au péril fasciste que représenterait le Front National dans la ville. Le maire de Saint-Nazaire, David Samzun, en chef de meute, l’insulte à la bouche, traite de « facho » un élu du peuple, Gauthier Bouchet, conseiller municipal FN, au risque d’être ridicule quand il s’en prends au fils d’une femme juive... [Lire la suite]
vendredi 29 septembre 2017

STX : match perdant pour l’industrie française

Communiqué de presse du Front national (FN) de la Loire-Atlantique du 28/09/2017 Après une nationalisation de deux mois, le Gouvernement lâche finalement STX, tout en se réjouissant d’un « accord équilibré » selon l’expression de Bruno Le Maire. À quoi a servi cette nationalisation, si ce n’est à enfumer les esprits ? Pourquoi ce retour en arrière ? La nationalisation temporaire avait pour objectif de permettre à des investisseurs français de rentrer au capital, car il existe un véritable danger pour nos emplois, il y aura... [Lire la suite]
dimanche 30 juillet 2017

Nationalisation bienvenue pour les chantiers navals de Saint-Nazaire

Communiqué du FN 44 du 29/07/2017 La nouvelle d’une nationalisation prochaine des chantiers navals de Saint-Nazaire est plus que bienvenue. Il s’agit d’un revirement spectaculaire du président, par rapport à ses engagements de campagne et sa politique en général, plutôt favorable aux privatisations, mais peu importe, car cela répond à une nécessité que l’État sanctuarise ses actifs stratégiques, pour des motifs de souveraineté industrielle. Et encore, Christophe Castaner, porte-parole du Gouvernement, bien embêté, cherche à... [Lire la suite]
vendredi 28 juillet 2017

STX : "Il y a des pudeurs autour de la nationalisation", lance Florian Philippot sur RTL

Cela n'était pas arrivé depuis 1981. L'État français a annoncé, jeudi 27 juillet, la nationalisation provisoire des chantiers navals de STX, fleuron de l'industrie française. "C'est la solution que nous préconisons depuis des années", a martelé Florian Philippot au micro de RTL, vendredi 28 juillet, soulignant la "fierté française" et le "très bel actif" que représentent ces chantiers navals. Si le vice-président du Front national ne s'opposerait "pas forcément" à une nationalisation définitive, il insiste sur le besoin de... [Lire la suite]
jeudi 27 juillet 2017

Nationalisation de STX France : une décision bienvenue mais restons vigilants

Communiqué de presse du Front National du 27/07/2017 Le Front National salue la décision du gouvernement de nationaliser les chantiers de Saint-Nazaire, conformément à ce que nous réclamions depuis des années, au nom de la préservation des intérêts stratégiques et industriels de la France. Depuis 2006, les chantiers de Saint-Nazaire ont en effet été victimes du manque de vision stratégique de l’Etat, passant entre les mains d’actionnaires étrangers (norvégiens puis coréens), manifestement instables et peu fiables. Aujourd’hui,... [Lire la suite]