mardi 20 février 2018

10 ans "d'indépendance"du Kosovo : bienvenue dans le pandémonium de l'Europe

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du FN, du RBM ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par Nikola Mirkovic le 20/02/2018 Avant toute chose, il faut clarifier la situation du Kosovo, qui n’est pas « indépendant », comme certains veulent nous le faire croire. Des Albanais du Kosovo ont déclaré leur indépendance le 17 février 2008, mais cela n’en... [Lire la suite]
samedi 10 février 2018

Élargissement aux Balkans : quand Bruxelles persiste dans l’erreur

Communiqué de presse de Dominique Bilde, Député européen  FN du 09/02/2018 Le chiffre n’a pas été beaucoup commenté, mais la France comptait un peu plus de 516 000 salariés détachés sur son territoire en 2017, soit une hausse de 46 % par rapport à 2016 ! Les rodomontades macroniennes sur la question, comme sur d’autres, n’ont pour l’instant aucun effet, et n’en auront pas plus demain avec la réforme ultra-cosmétique que la France a négociée, si d’aventure elle était votée au Parlement européen. Ce qui a changé la donne en... [Lire la suite]
lundi 18 décembre 2017

Les Balkans dans l'Union : c'est pour demain !

Boulevard Voltaire Par Dominique Bilde, député FN au Parlement européen le 18/12/2017 Tenu au mois de juillet de cette année à Trieste (Italie), le quatrième sommet annuel du « Processus de Berlin » se fixait pour objectif de piloter les discussions en vue de l’établissement d’un Marché commun entre l’Albanie, la Bosnie, le Kosovo, la Macédoine, le Monténégro et la Serbie. Une coopération régionale renforcée en forme de sas d’entrée dans l’Union européenne. D’ailleurs, le commissaire européen  Johannes Hahn l’a... [Lire la suite]
mardi 3 octobre 2017

Les nations dans tous leurs États

Boulevard Voltaire Par Georges Michel le 03/10/2017 Lorsque leKosovo, qui n’a jamais été unÉtat, proclama son indépendance le 17 février 2008, la France de Nicolas Sarkozy, en bonne suiveuse, s’empressa dès le lendemain de reconnaître cette province sécessionniste de la République de Serbie, quelques petites minutes après les États-Unis et juste avant (ouf !)… le Costa Rica ! Le royaume d’Espagne se garda bien d’un tel geste et, jusqu’à ce jour, s’est tenu à cette position diplomatique. Et on le comprend mieux... [Lire la suite]
mercredi 30 août 2017

Les gardes-frontière roumains ouvrent le feu sur des migrants voulant passer en force

Roumanie, Moravița – Près de Timisoara, à la frontière avec la Serbie et non loin de la frontière hongroise, les gardes-frontières roumains ont ouvert le feu sur le véhicule d’un passeur de citoyenneté serbe convoyant des migrants. La Roumanie est de plus en plus soumise à la gestion de l’immigration illégale. Lors d’un contrôle lundi 28 août à l’aube, les policiers roumains ont découvert 12 clandestins pakistanais et afghans à la frontière. Le passeur originaire de Serbie a tenté de forcer le passage avec les deux voitures,... [Lire la suite]
samedi 12 août 2017

La Serbie prend «une décision forte» et dit «non» à l’adhésion à l’Otan

D’après le ministre de la Défense serbe Aleksandar Vulin, la Serbie n’envisage pas de faire partie de l’Otan. En outre, Belgrade exhorte l’Alliance et ses autres partenaires à respecter son statut de neutralité. Belgrade n'aurait pas l'intention de rejoindre l'Otan, puisque le pays se fixe pour objectif de conserver sa neutralité militaire, a communiqué à Sputnik le ministre de la Défense serbe, Aleksandar Vulin. «Bien entendu, on collabore avec l'Otan dans le cadre du Partenariat pour la paix. C'est un niveau de coopération... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 10 février 2017

L’Europe centrale s’unit pour mettre fin à l’immigration illégale

Autriche, Vienne – Des ministres de 15 pays se sont réunis à Vienne le mercredi 8 février pour s’accorder sur les mesures à prendre pour mettre un terme à l’immigration clandestine dans les Balkans et en Europe centrale. Des représentants de l’Autriche, de la Hongrie, de la Bulgarie, de la Tchéquie, de la Croatie, de la Pologne, de la Roumanie, de la Slovaquie, de la Slovénie, de l’Albanie, de la Bosnie, du Monténégro, de la Macédoine, de la Serbie, du Kosovo et de la Grèce étaient présents à la réunion. Les pays le... [Lire la suite]
samedi 14 janvier 2017

Pour Orbán, les Droits de l’Homme ne doivent pas impliquer le suicide national

Hongrie – Le gouvernement hongrois va plus loin dans son opposition à l’immigration extra-européenne, illégale comme légale. Viktor Orbán a de nouveau prononcé un discours fort, s’exprimant contre le «suicide national» et le gouvernement a annoncé sa volonté de mettre fin aux obligations d’État permettant d’acquérir des visas permanents. Devant 532 gardes-frontières fraîchement entrés en fonction, Viktor Orbán a expliqué le jeudi 12 janvier, que leur travail consistera à protéger les frontières de la Hongrie et la sécurité de... [Lire la suite]
mardi 22 novembre 2016

Migrants: la Hongrie érige une deuxième clôture face à la Serbie

La Hongrie a entamé la construction d'une deuxième "clôture intelligente" face à la Serbie, dotée de capteurs de chaleur et de caméras nocturnes, destinée à surveiller d'éventuels tentatives de migrants d'entrer dans le pays, a annoncé lundi la télévision publique. Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, avait annoncé en août dernier la construction de cette clôture pour renforcer celle déjà existante et achevée l'année dernière, longue de 175 kilomètres. Les médias locaux ont qualifié cette deuxième clôture, dont la... [Lire la suite]
dimanche 28 août 2016

La Hongrie s’apprête à ériger un nouveau mur contre les migrants

Selon la déclaration du premier ministre hongrois Viktor Orban parue vendredi dernier, son pays est prêt à construire une deuxième clôture à sa frontière sud avec la Serbie pour couper les flux migratoires. Le nouveau mur, qui devrait être construit le long de celui déjà existant, sera chargé de renforcer la défense et de palier à un changement potentiel de la politique migratoire turque, annonce l'agence Reuters. Comme l'a indiqué le premier ministre hongrois à la radio publique, un revirement de la Turquie pourrait entraîner... [Lire la suite]