Mobilisation !

Mobilisation 7 mai

En premier lieu, un grand merci aux 7 643 276   citoyens et citoyennes de notre pays qui ont choisis en toute liberté, de donner leurs voix à Marine Le Pen.

Ensuite, un grand merci aux 36 110 jurassiennes et jurassiens (24,14%)  qui ont mis le bulletin Marine Le Pen dans l'urne en ce dimanche 23 avril 2017. Ce qui confirme clairement la première place de notre mouvement dans le Jura.

Tout va donc se jouer dans les quinze jours qui nous séparent du 7 mai, lors de la campagne du deuxième tour qui verra Marine affronter Emmanuel Macron, l'héritier politique de François Hollande qui rassemble autour de lui la quasi-totalité des politiciens du Système y compris l'ex-candidat du parti Les Républicains qui, à l'image du candidat malheureux du PS  (ce dernier appelle carrément à "abattre" Marine !),  rejoint, tête basse et convictions remisées sous le coude, la fine équipe de "bras-cassés"  du "tous contre elle".

Un seul mot d'ordre est donné aux militants, adhérents et sympathisants du mouvement national et patriote qu'ils se trouvent évidemment dans le Jura, dans les départements de la désormais Bourgogne-Franche-Comté ou ailleurs en France :  

Mobilisons-nous pour le 7 mai !

GS

 

lundi 24 avril 2017

Marine Le Pen sur France 2 le 24/04/2017

Marine Le Pen sur France 2 le 24/04/2017
lundi 24 avril 2017

Enfin la clarification du débat

«Tout sauf eux » titrait Libération samedi en une, photos de François Fillon et de Marine Le  Pen  à l’appui. Le quotidien du milliardaire binational et soutien d’Emmanuel Macron Patrick Drahi, à peine les résultats connus, préconisait hier soir dans la rubrique «analyse »de son site la mise en place d’ « un centre anti poison contre le Pen ». Car la barre du premier tour a bien été franchie ! Quinze ans après le coup de tonnerre du 21 avril 2002, la qualification de Jean-Marie Le Pen au second tour de la... [Lire la suite]
lundi 24 avril 2017

Présidentielle 2017 : les 4 divergences de fond entre Macron et Le Pen

Les deux prochaines semaines s'annoncent musclées. Pour la deuxième fois de la Ve République, le Front national (FN) se retrouve au second tour de l'élection présidentielle, face au leader d'"En Marche !", formation politique née au printemps 2016. L'ancien ministre de l'Économie a réuni 23,86% des suffrages exprimés, là où la présidente du FN a obtenu 21,43% des voix. Depuis l'annonce des premiers résultats, de nombreuses voix de la classes politiques se sont prononcées à l'unisson pour faire barrage à l'extrême... [Lire la suite]
lundi 24 avril 2017

Front National en Franche-Comté : comme un goût de 2002 !

Marine Le Pen en tête dans les 4 départements de l’ex-Franche-Comté. C’est le fait marquant pour notre région. Jusqu’à maintenant, le FN était bien implanté. Aujourd’hui, c’est la première force politique de notre région. Les résultats d’hier soir rappellent ceux d’un certain 21 avril 2002 : Jean-Marie Le Pen, le leader d’extrême droite, était lui aussi arrivé en tête dans les 4 départements. Comme un goût de déjà vu, un air de déjà commenté. La surprise en moins. Le premier tour de 2002 avait été un coup de tonnerre : Jean-Marie... [Lire la suite]
dimanche 23 avril 2017

Déclaration de Marine Le Pen le 23/04/2017

Déclaration de Marine Le Pen le 23/04/2017
dimanche 23 avril 2017

Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour

Selon les différents instituts de sondage qui travaillent pour les grands médias nationaux (télévisions, radios, journaux), le second tour opposera  Marine Le Pen et  Emmanuel Macron qui sont soit à égalité ou le candidat de Hollande en tête.. Pour Kantar TNS (anciennement Sofres), qui travaille avec TF1/LCI les cinq premiers du 1er tour ce soir, la présidente du Front National aurait obtenue et le candidat d'En Marche ! Emmanuel Macron 23% , le candidat LR François Fillon  et Jean-Luc Mélenchon 19% quant à Benoît... [Lire la suite]
dimanche 23 avril 2017

Présidentielle : quatre bureaux de vote brièvement évacués à Besançon et Saint-Omer

Une élection présidentielle sous haute surveillance. Quatre bureaux de vote ont été évacués par précaution à Besançon (Doubs) et Saint-Omer (Pas-de-Calais), dimanche 23 avril dans la matinée. Au total, plus de 50 000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour tenter de sécuriser les 67 000 bureaux de vote répartis sur tout le territoire. Une carabine retrouvée à Besançon A Besançon, un véhicule stationné près de l'entrée de deux bureaux de vote a été repéré vers 9h30 dimanche, moteur tournant, alors que deux hommes prenaient... [Lire la suite]
samedi 22 avril 2017

Pyongyang promet à Washington une guerre pour la réunification de la Corée

La Corée du Nord entamera des hostilités pour la réunification du Nord et du Sud en cas de provocations des États-Unis, communique le quotidien nord-coréen officiel Rodong Sinmun. « En réponse à la moindre provocation de la part des États-Unis, le peuple et l'armée n'hésiteront pas à entamer une grande guerre pour la réunification de la patrie », souligne le quotidien, fustigeant la « politique folle de Washington qui ne réfléchit pas à ses conséquences catastrophiques éventuelles ». Pyongyang estime que... [Lire la suite]
samedi 22 avril 2017

Présidentielle 2017 : une note secrète détaille les risques autour du scrutin

L'attentat terroriste perpétré le 20 avril sur l'avenue des Champs-Élysées a rappelé à la France à quel point la menace jihadiste plane sur l'élection présidentielle. À la veille du premier tour du scrutin, une note confidentielle, rédigée de concert par les services de renseignement et la Direction centrale de la sécurité publique et révélée par Le Parisien, la qualifie de "constante et prégnante".Pour limiter tous les risques, les bureaux de vote seront ainsi sous haute surveillance policière tout au long de la journée... [Lire la suite]