mercredi 29 août 2018

Syrie-Yemen : les incohérences de la politique d’Emmanuel Macron

Tribune libre d’Eric Domard du 29/08/2018 A la conférence des ambassadeurs réunis à Paris, Emmanuel Macron a exposé sa vision de la politique étrangère et les objectifs de la diplomatie française dans les mois à venir. Si la Syrie a occupé une part de son intervention militante, partiale et pour le moins réductrice au vu de l’extrême complexité de la situation, le drame silencieux qui se joue à quelque 2000 kilomètres de Damas, au Yémen, n’a pas retenu la moindre attention du président de la République. Le Yemen, enlisé dans une... [Lire la suite]
mardi 28 août 2018

Syrie : Macron persiste et signe dans ses erreurs funestes

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Rassemblement National du 27/08/2018 Devant les ambassadeurs réunis à Paris, le président de la République s’est livré une fois de plus à une lecture simpliste et manichéenne de la situation en Syrie. Revenant sur la volonté des autorités de Damas de reprendre le contrôle de la région d’Idleb, Emmanuel Macron a mis en cause le régime qui « menace de créer une nouvelle crise humanitaire » et refuse de « négocier la moindre transition politique ». Si nul ne peut ignorer les... [Lire la suite]
lundi 23 juillet 2018

La France va accueillir des Casques blancs, organisme accusé de proximité avec des terroristes

Paris a annoncé le 23 juillet qu'elle accueillerait un certain nombre de Casques blancs, une organisation controversée se présentant comme humanitaire, dont plusieurs centaines de membres ont été récemment exfiltrés de Syrie en Jordanie. Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé le 23 juillet que la France «prendr[ait] sa part dans l'accueil des Casques blancs [récemment évacués de Syrie avec leur famille]». Dans la nuit du 21 au 22 juillet, plus de 400 Casques blancs, décrits comme des «secouristes... [Lire la suite]
mardi 26 juin 2018

Enfants soldats en Europe : le plan diabolique de Daech

Pour terroriser l'Occident, l'État islamique ne manque malheureusement pas d'idées. Selon les informations récentes livrées par le djihadiste français Jonathan Geffroy et rapportées mardi par Le Monde, l'organisation terroriste envisagerait d'avoir recours à des enfants kamikazes. Dans le détail, l'idée, très sérieuse, serait de former ces enfants soldats en Syrie et de les envoyer ensuite en France et en Europe dans le but de commettre des attentats. Jonathan Geffroy, originaire... [Lire la suite]
jeudi 7 juin 2018

Question écrite de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais, sur le retour des djihadistes « français »

M. Bruno Bilde interroge Mme la garde des Sceaux, ministre de la Justice sur le sort des ressortissants « français » condamnés pour terrorisme à l’étranger qui demanderaient à revenir en France. Le 3 juin 2018 en Irak, la citoyenne « française » Mélina Boughedir a été condamnée à la perpétuité pour « terrorisme, complicité de terrorisme et non-dénonciation de crimes terroristes ». Cette dernière avait rallié l’Etat islamique avec son mari et ses enfants avant d’être arrêtée en juillet 2017 à Mossoul. Comme Mélina Boughedir, près de... [Lire la suite]
dimanche 3 juin 2018

Irak : la Française Mélina Boughedir condamnée pour appartenance à l'État islamique

Enfermée depuis l'été 2017, Mélina Boughedir a été condamnée ce dimanche à Bagdad à la prison à perpétuité - soit vingt ans d'emprisonnement en Irak - pour appartenance à l'Etat islamique. Cette Française de 27 ans, qui avait quitté la région parisienne en 2015 avec son mari et ses quatre enfants pour rejoindre la Turquie, la Syrie puis l'Irak, risquait la peine capitale en vertu de la loi antiterroriste. Selon nos informations, pendant le procès, la Française - accompagnée de son plus jeune enfant - a assuré qu'elle était «contre»... [Lire la suite]
vendredi 11 mai 2018

Les Etats-Unis ou la « nation indispensable »

  Tribune libre d’Eric Domard, Conseiller spécial de Marine Le Pen du 11/05/2018 Les frappes aériennes en Syrie et la sortie de l’accord sur le nucléaire iranien nous rappellent combien les Etats-Unis restent un empire. Son statut d’hyperpuissance ne peut se concevoir sans cette prétention hégémonique qui sous-tend des rapports de force fondés sur la prépondérance, la domination, mais également le principe d’obéissance qui en découle pour ses alliés et partenaires. Comprendre la vision géopolitique des Etats-Unis, sa... [Lire la suite]
vendredi 11 mai 2018

Escalade militaire en Syrie : l'Iran accuse Israël d'avoir frappé sous des «prétextes inventés»

Le porte-parole iranien des Affaires étrangères Bahram Ghassemi a estimé ce 11 mai que les attaques menées par Israël en Syrie le 10 mai au matin, «sous des prétextes inventés», étaient «un exemple de la nature de ce régime dominateur et menteur». L'Iran a accusé ce 11 mai Israël «d'inventer des prétextes» pour frapper en Syrie, au lendemain de raids israéliens menés contre des cibles iraniennes présumées et syriennes dans ce pays. Le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes, Bahram Ghassemi, cité par l'agence... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
jeudi 10 mai 2018

Bruit de bottes, encore et toujours…

Emmanuel Macron espérait bien faire changer d’avis son homologue américain, peine perdue : Donald Trump a annoncé hier  «que les Etats-Unis vont se retirer de l’accord nucléaire iranien » et de lourdes sanctions contre Téhéran. Le  Plan d’action global commun, pour lequel Barack Obama avait beaucoup œuvré, avait été signé en juillet 2015 entre l’Iran d’un côté, et la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni, les États-Unis et l’Allemagne de  l’autre. Il stipulait que  le gouvernement... [Lire la suite]
dimanche 6 mai 2018

Lettre ouverte de Marine Le Pen à Florence Parly, ministre des Armées

Lettre ouverte de Marine Le Pen à Florence Parly, ministre des Armées du 03/05/2018 Madame le Ministre, Vos propos, en réaction à ma tribune publiée dans Valeurs Actuelles, ont surpris, par leur outrance, ceux qui pensaient que le Ministre des Armées ne pouvait se laisser aller à la violence, en l’occurrence verbale, que contre les ennemis de la France et non contre l’opposition, légitime et légale, au pouvoir actuel. Par cette lettre ouverte, je souhaite, malgré tout, poursuivre le débat pour aider nos compatriotes et nos forces... [Lire la suite]