mardi 20 mars 2018

Besançon : à Planoise, la police saisit 9,5 kg de drogues dures et 13 000€ en liquide

La police a démantelé un réseau de drogue, entre le 5 et le 12 mars, dans le quartier de Planoise à Besançon. Selon l'Est Républicain, trois hommes ont été placés en garde à vue. La brigade des stupéfiants a commencé ses investigations après l'interpellation de deux hommes qui n'arrivaient pas à justifier 12 500€ de liquide qu'ils portaient sur eux. Après les perquisitions de plusieurs appartements, la police a saisi 3 kilos de cocaïne, 6,5 kilos d'héroïne, 13 000€ d'argent liquide et 15 téléphones. La procureure de la... [Lire la suite]
vendredi 9 mars 2018

Vaste opération de la gendarmerie contre le blanchiment et le trafic de drogue...

L'enquête été diligentée par la Section de recherches de Besançon, la Compagnie de gendarmerie de Besançon et le Groupe d’intervention régional de Franche-Comté. Elle a conduit à mener près de 15 perquisitions. Neuf individus ont notamment été placés en garde à vue dans le cadre de cette enquête. Les perquisitions ont permis de la saisir plus de 50.000 euros, des produits stupéfiants et des véhicules appartenant aux mises en cause.L’opération judiciaire déclenchée tôt le matin a réuni plus de... [Lire la suite]
mardi 30 janvier 2018

Quand des dealers contrôlent un site du ministère de la Justice

L'ironie de la situation prêterait presque à sourire, si elle n'était pas si tragique. Comme le relate La Provence, le quartier des Chutes-Lavie, à Marseille, est le théâtre d'une situation ubuesque. Là, dans le domaine de l'unité éducative de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), où éducateurs et intervenants tentent d'aider des mineurs délinquants, des dealers imposent leur loi. "Ils font comme s'ils étaient chez eux" Ces derniers viennent "tenter de recruter les plus jeunes. Ceux qui vendent sur ce plan stups ont... [Lire la suite]
lundi 29 janvier 2018

Affaire Théo : Marine Le Pen dénonce “une immense Fake News pour salir la police française”

La vidéo de son interpellation fait réagir. « Pseudo « affaire #Theo » : on attend les excuses des associations, des médias et des politiques de gauche pour ce qui apparaît comme une mascarade, une immense #FakeNews pour salir la police française. Une honte ! MLP », a dénoncé Marine Le Pen sur Twitter, ce lundi. Comme plusieurs élus  FN, le député  Debout La FranceNicolas Dupont-Aignan, ex-allié de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle, s’est lui aussi indigné en fustigeant une « manipulation... [Lire la suite]
jeudi 18 janvier 2018

« Go Fast » sur l’A36 : 26 kg de drogue saisis à Chemaudin (Doubs)

La brigade de recherche et d’intervention de Lyon est intervenue sur un « Go Fast » lundi sur l’A36, au niveau de Chemaudin, dans le Doubs. Suivant une voiture (Peugeot 5008) en provenance des Pays-Bas, les policiers sont intervenus pour empêcher une livraison de drogue à Besançon. La police judiciaire de Besançon était également impliquée dans les investigations. 11kg d'héroïne A bord du véhicule, 11 kg d’héroïne pure et 15kg de produit de coupe ont été découverts. Quatre personnes de nationalité belge ont été interpellées et... [Lire la suite]
samedi 6 janvier 2018

Val-d'Oise : une policière blessée lors d'une intervention à Argenteuil, quatre jeunes hommes interpellés

Une policière a été blessée vendredi 5 janvier peu après 17 heures, au cours d'une intervention de police dans le quartier Val-Notre-Dame à Argenteuil (Val-d'Oise), a appris franceinfo samedi 6 janvier de source policière. Elle souffre d'une fracture à la main et s'est vue prescrire 30 jours d'incapacité temporaire de travail (ITT). Quatre jeunes hommes âgés de 15 à 21 ans ont été interpellés. Les quatre jeunes hommes placés en garde à vue À l'origine, les policiers poursuivaient leur véhicule... [Lire la suite]
jeudi 21 décembre 2017

Immunité diplomatique : dealer mais fils d'un jardinier camerounais, il est intouchable !

Boulevard Voltaire Par Marie Delarue *le 21/12/2017 C’est une de ces histoires délirantes dont l’administration a le secret : le statut diplomatique qui protège les escrocs, les salauds, les cogneurs et bien souvent les « employeurs » esclavagistes. Cette fois, il s’agit d’un jeune dealer de banlieue, « bien connu des services de police », selon l’expression consacrée, mais qui est intouchable lui aussi en raison de sa filiation. Un fils de diplomate, pensez-vous ? Il est vrai que ce ne serait pas... [Lire la suite]
mercredi 13 décembre 2017

Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants

La fratrie Traoré refait parler d’elle. Selon nos informations, deux frères d’Adama Traoré, décédé le 19 juillet 2016 après une interpellation musclée des gendarmes à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), se retrouvent à nouveau dans des affaires judiciaires. Un de ses frères a été interpellé mardi matin avec neuf autres individus dans le quartier de Boyenval, soupçonnés d’être impliqués dans un trafic local de stupéfiants. L’enquête a été ouverte, selon nos informations, au mois de juin dernier. Au cours des perquisitions, 500g de... [Lire la suite]
dimanche 29 octobre 2017

Cannabis : Marine Le Pen condamne “les rires” de Macron

La séquence a fait le tour des médias et des réseaux sociaux. Vendredi soir, Emmanuel Macron s’affichait avec de jeunes guyanais dans un quartier sensible de Cayenne. Une visite surprise au cours de laquelle le chef de l’Etat s’est distingué en humant des odeurs suspectes. “Il y en a parmi vous qui ne fument pas que des cigarettes. J’ai encore du nez !”, a ainsi lancé le président de la République dans un léger sourire. Une réplique que n’a pas manqué de condamner Marine Le Pen ce dimanche sur le plateau deBFMTV. “Monsieur Macron... [Lire la suite]
mardi 17 octobre 2017

Une soixantaine de policiers des stups en colère déposent leurs armes

La semaine dernière, , dans une affairedeux policiers ont été mis en examen pour complicité de trafic de drogue remontant à quatre ans et toujours en cours d'instruction. Cette décision ulcère certains de leurs collègues de l'Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis), au point qu'une soixantaine d'entre eux, l'un après l'autre, ont symboliquement déposé ce lundi leur arme de service à la Direction centrale de la police judiciaire. Après avoir accompli ce geste inédit, ils ont signé un reçu et... [Lire la suite]